17 juil. 2017

L’Outlet, potentiel d’attraction touristique

Les résultats d’un sondage exclusif OpinionWay pour Neinver
Neinver, propriétaire et opérateur du centre de marques Roppenheim The Style Outlets, a demandé à OpinionWay de sonder les Français sur leurs attentes vis-à-vis des outlets (également connus sous l’appellation centres de marques ou villages de marques) et sur leurs pratiques en matière de shopping. En effet, au-delà du constat très positif de hausse de la fréquentation du village de marques alsacien, il s’agissait de cerner comment  les Français conçoivent leurs virées shopping. Les démarques proposées influencent-elles le comportement des consommateurs ? Quelle place le shopping occupe-t-il dans nos vies et notamment durant les vacances ?

En cette période de soldes, particulièrement propice au shopping, et alors que Roppenheim The Style Outlets a été inscrit parmi les lieux à visiter en Alsace du Nord par le tout nouveau « Guide du Routard Alsace du Nord », voici les résultats de cette étude éclairante sur l’attractivité et le potentiel touristique des outlets.

Très prisés des consommateurs à l'affût de bonnes affaires, les outlets se sont progressivement imposés ces 20 dernières années dans le paysage français comme un mode de consommation intelligent et ludique : plus d’1 Français sur 2 déclarent connaître le concept
À l’image de Roppenheim The Style Outlets et bien loin des premiers magasins d’usines, ils sont devenus de véritables lieux de vie aux prestations premium.
Grâce à une offre de qualité proposant les plus grandes marques avec des réductions de -30% à -70%, tout au long de l’année, ils contribuent à rendre les grandes marques accessibles à un large public.

Illustration de l’attractivité de ces hauts lieux de shopping, 4 Français sur 5 sont prêts à des temps de trajets allant jusqu’à 60 minutes pour profiter de l’expérience d’achat unique qu’ils offrent et 50% considèrent que la présence d’un outlet est un plus dans le choix de leur destination de vacances.


Si 86% des Français déclarent s’y rendre principalement pour faire de bonnes affaires, ils sont 20% (soit plus de 10 millions) à envisager la visite d’un outlet comme un moment de détente leur permettant de sortir de la routine de leur quotidien voire de motiver la découverte de nouveaux horizons. 24 millions de Français considèrent ainsi la visite d’un outlet comme une opportunité de faire du tourisme et de visiter les environs.

Friands de lèche-vitrines en toute saison, 43% des Français considèrent le prix comme premier critère dans le choix de leur destination de shopping en vacances. L’attractivité du territoire arrive en deuxième position (24%) suivi par la diversité des boutiques (22%), la qualité des marques proposées (16%) et enfin la qualité de l’expérience client (9%).

Ainsi, le shopping détente est tellement entré dans les usages que même durant leurs congés, cela reste une des activités incontournables des Français. Spécialités locales (69%), souvenirs de vacances (46%), vêtements (20%), marques introuvables dans leurs circuits habituels (19%)… Ils sont près de 90% à déclarer faire des achats en vacances.
3,5 millions de personnes avouent même que faire du shopping est leur passe-temps favori en période de congés.

« Le shopping ne se résume plus simplement à l’acte d’achat. Aujourd’hui, les consommateurs veulent aussi vivre un temps de vie hors de leur routine quotidienne. En offrant, le temps d’une parenthèse, une expérience d’achat unique entre détente et découverte, les nouveaux parcours shopping proposés par les outlets sont plus que jamais dans l’air du temps », explique Christophe GIRARD, directeur de Roppenheim The Style Outlets.

En effet, pour 2/3 des Français, shopping rime avec plaisir. Moins d’un tiers d’entre eux (29%) l’assimilent en effet à une « opération commando » visant à satisfaire un besoin spécifique. Si la recherche du meilleur rapport qualité-prix est important, au-delà de la visée utilitaire et mercantile, les consommateurs cherchent aussi à vivre une expérience, vivre des émotions.
En ce sens, les magasins physiques, loin d’être dépassés par les boutiques en ligne, apportent des réponses concrètes en phase avec les attentes exprimées : s’accorder un temps de balade et de détente à partager en famille ou entre amis (29%), satisfaire son esprit d’aventure, se laisser surprendre (17%) ou laisser libre cours à son instinct de chasseur à l’affût de la meilleure opportunité à prix doux (17%). C’est bien une tendance générale de loisirs et de plaisir qui prime pour 63% des Français.

Et si l’acte d’achat ne semble pas être une fin en soi lors des virées shopping, il n’en reste pas moins réfléchi pour 17% des Français : « patients », 12% préfèrent prendre leur temps et économiser pour se faire réellement plaisir quand 5% de « stratèges » mettent en place un plan d’action pour être sûrs de ne pas se tromper. 11% qui se qualifient d’« impulsifs », déclarent être à l’affut des opportunités, prêts à craquer pour un coup de coeur (les femmes sur ce point se révèlent deux fois plus impulsives que les hommes).



Source : Communiqué Roppenheim The Style Outlets

EN SAVOIR PLUS
http://roppenheim.thestyleoutlets.fr