2 juin 2017

Région Grand-Est : Une campagne pour promouvoir l’apprentissage

Atissar Hibour, Présidente de la Commission Lycées et Apprentissage de la Région Grand Est, a lancé officiellement la campagne de communication de promotion de l’apprentissage auprès des directeurs de CFA du Grand Est, vendredi 2 juin au CFA Interpro à Chaumont. Affiches, publicités dans les médias et sur les réseaux sociaux ont pour slogan : «l’apprentissage : un métier, un avenir». Cette nouvelle campagne entend valoriser la formation par l’apprentissage, voie d’excellence et porteuse d’emplois.

Plus de 37 300 jeunes, garçons et filles, ont déjà fait le choix de l’apprentissage dans le Grand Est. Avec près de 105 CFA et 1 730 formations sur son territoire, la Région propose une large palette de formations professionnelles aux jeunes du Grand Est. 3ème région de France comptant le plus d’apprentis, le Grand Est déploie plus de 170 M€ pour faire de la formation professionnelle par apprentissage, sa priorité en matière de politique régionale en faveur de l’éducation, de la formation et de l’orientation. Conformément aux orientations et priorités définies par cette politique, la Région s’est engagée aux côtés de ses partenaires emploi-formation à mener des actions visant à informer et sensibiliser les jeunes et leurs familles, sur l’offre de formation existante en Grand Est et à soutenir toutes initiatives régionales concourant au développement de l’apprentissage, voie d’excellence comme le prouvent les Olympiades des Métiers.

La Région s’engage pour le développement de l’apprentissage et la sécurisation des parcours autour de 7 axes forts :
- La promotion de l’apprentissage, voie d’excellence vers la qualification et l’emploi,
- Une carte cohérente des formations à l’échelle du nouveau périmètre régional et avec les besoins des entreprises et des jeunes,
- La complémentarité entre statut scolaire et apprentissage,
- Le soutien à l’accès à l’apprentissage pour les premiers niveaux de qualification,
- La mise en oeuvre d’une démarche qualitative dans la formation,
- L’ouverture de l’apprentissage à davantage de jeunes : les 26-30 ans et les jeunes en situation de handicap,
- La modernisation des CFA, élément fort de la formation.

La Région Grand Est s’est portée volontaire et a été retenue pour expérimenter l’ouverture de l’apprentissage jusqu’à 30 ans, jusqu’alors limité à 25 ans. Depuis le 1er janvier 2017 et jusqu’au 31 décembre 2019, les jeunes peuvent, jusqu’à leurs 30 ans, entrer en apprentissage dans les CFA de la région. Au terme de l’expérimentation (décembre 2019), l’objectif serait de compter 2 000 apprentis supplémentaires de plus de 25 ans dans la région. Sur les 254 000 15-24 ans qui quittent le système scolaire dans le Grand Est chaque année, 40 000 jeunes sont sans emploi et sans aucun niveau de formation.

Quelques chiffres clés :
- Budget de la Région Grand Est consacré aux formations : 1 milliard d’euros (soit 41% du budget de 2016), dont 170,2 M€ pour l’apprentissage
- La Région compte plus d’1 million de jeunes de moins de 29 ans (soit 18% de la population)
- 37 300 apprentis (9,4 % des apprentis de France métropolitaine – 3ème région sur 13)
- 105 CFA présents dans la Région Grand Est
- Plus de 1 730 formations
Source : Région Grand-Est