30 juin 2017

Industrie automobile : 9 M€ pour développer 2 nouveaux moteurs chez PSA


La Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi 30 mai 2017, placée sous la présidence de Philippe Richert, a voté une aide de 9 M€ à l’entreprise PSA à Trémery (57), pour accompagner le développement de deux nouveaux moteurs.

Le Grand Est se distingue des autres régions françaises par la place importante qu’y occupe traditionnellement l’industrie. Cette place importante est à la fois un défi prioritaire et un atout majeur. La Région tient à réaffirmer son engagement vis-à-vis de ses industries, notamment auprès du secteur automobile.
Dans le cadre du pacte Lorraine, la Région Grand Est a attribué une aide de 9 M€ à l’entreprise PSA, pour un programme de développement et d’industrialisation de deux nouveaux moteurs dernière génération sur le pôle industriel de Trémery (57). Ce programme vise à transformer le processus industriel du site de Trémery et à l’engager dans une démarche d’usine 4.0, pour en faire un pôle d’excellence sur les trois familles de moteurs que sont l’essence, le diesel et l’électrique, à l’horizon 2020. Ce projet s’intègre pleinement dans les objectifs du plan régional Industrie du Futur porté par la Région.

Les innovations portent sur les moteurs suivants :

- Le moteur EB2DT : un nouveau moteur essence commercialisable à partir de mars 2018 et qui équipera les véhicules PSA de type citadines et monospaces. Développé dans le cadre des nouvelles normes, ce moteur représentera une réelle avancée technologique dans le domaine de la dépollution, de la réduction des frottements et de son architecture interne pour son implantation dans les futures plateformes véhicules de PSA.
- Le moteur DV5R : développement d’une nouvelle base moteur diesel qui équipera les véhicules PSA de type berlines compactes et berlines familiales. Développé dans le cadre des nouvelles normes, le moteur DV5R représentera de réelles avancées technologiques dans les domaines du post-traitement, de la réduction des frottements et de l’architecture interne pour son implantation dans les futures plateformes véhicules de PSA.

PSA est le premier employeur du Grand Est, avec 14 500 salariés répartis sur quatre sites :
Mulhouse (68), Metz (57), Trémery (57) et Charleville-Mézières (08). Les quatre sites du groupe ont des activités complémentaires, Mulhouse étant un site d’assemblage terminal, Metz est dédié à la fabrication des boites à vitesses, Trémery à celle des moteurs et Charleville-Mézières à la fabrication de pièces.
Source : Région Grand-Est