Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » Performance énergétique : « Valoriser la chaleur en industrie »
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien


Mardi 25 avril 2017 dernier, dans le cadre du programme Climaxion, la Région Grand Est et l’ADEME, en présence de Marianne Horny, Conseillère régionale et Christophe Reif, coordinateur du pôle économie circulaire de l’ADEME Grand Est, ont proposé aux entreprises de la région un colloque sur le thème de la performance énergétique et plus particulièrement sur la valorisation de la chaleur en industrie.

Eaux de refroidissement, condensats, fumées, air chaud, buées ou vapeur sont autant de sources de chaleur souvent perdues, appelées aussi « fatales ». Pourtant, des procédés pour la récupérer existent, permettant aux entreprises de réduire de façon significative la facture énergétique.

L’ADEME estime ainsi que 16% de la consommation de combustibles dans l’industrie sont rejetés sous forme de chaleur à 100 °C et plus. La récupération et la valorisation de cette chaleur fatale représente un enjeu à la fois économique et environnemental à exploiter.

POURQUOI RÉCUPÉRER LA CHALEUR ?

La chaleur fatale doit être valorisée car c’est une énergie disponible et déjà payée. Cette valorisation permet d’augmenter les performances énergétiques des procédés et des sites industriels et de réduire leurs impacts environnementaux. Elle peut alors être utilisée sur les propres installations de l’entreprise industrielle (dans le process, pour le chauffage des locaux…), réduisant ainsi la facture énergétique, ou vendue à d’autres entreprises, voire injectée dans un réseau de chaleur.

Dans le cadre du programme Climaxion, la Région Grand Est et l’ADEME aident les industriels à identifier et valoriser leur chaleur fatale. Sa récupération doit s’inscrire dans une démarche d’efficacité énergétique cohérente :
- limitation le plus tôt possible de la chaleur fatale générée,
- optimisation du fonctionnement des équipements existants pour mieux gérer leur besoin en énergie,
- valorisation en interne de la chaleur récupérée,
- valorisation externe éventuelle.

Le colloque organisé sur le sujet au sein de l’usine de SOCOMEC, à Benfeld, a permis de présenter les leviers permettant de mener à bien un projet de récupération de chaleur ainsi que les dispositifs de soutien existants.

De nombreux témoignages d’industriels ont étayé le propos. Celui de SOCOMEC, bien sûr, mais également ceux d’ALSAPAN, avec sa récupération de chaleur sur ses systèmes d’aspirations et de compresseurs d’air, de TFL et Sethi sur la récupération de chaleur sur un sécheur dans le secteur de la chimie, et de Kirn Production et IDS sur la récupération de chaleur sur une installation froid dans le secteur agroalimentaire.
Source : Région Grand Est

Pour plus d’information : www.climaxion.fr



About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien