18 janv. 2017

L’Eurométropole de Strasbourg, le Port Autonome de Strasbourg et ENGIE signent un partenariat pour accélérer le développement de solutions de mobilités intelligentes et durables

Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Jean-Louis Jérôme, Directeur Général du Port Autonome de Strasbourg, et Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE, signent un accord de coopération pour développer des solutions de mobilités intelligentes et durables en intégrant les technologies numériques, les carburants alternatifs et la dynamisation de l’écosystème lié à la mobilité sur le territoire de l’Eurométropole.

Depuis de nombreuses années, l’Eurométropole de Strasbourg mène une politique volontariste et ambitieuse en matière de mobilité durable et intelligente, à l’image de son réseau de transport en commun et de l’extraordinaire développement de la mobilité douce (modes de déplacement qui ont uniquement recours à l'énergie humaine, tels que la marche à pied et le vélo). Au cœur de l’Europe et pionnière dans le domaine des mobilités innovantes, l’Eurométropole a pour ambition de devenir la métropole européenne de référence des mobilités intelligentes et durables. 

Le Port Autonome de Strasbourg, un acteur économique clé du territoire, s’investit notamment afin de contribuer à une amélioration de la gestion du trafic autour de l’agglomération strasbourgeoise mais également de se préparer à l’entrée en vigueur de certaines réglementations européennes. Son activité porte principalement sur un pôle logistique au service de l’industrie, une zone d’activité à fort impact économique, une plateforme multimodale et transfrontalière. 

ENGIE, en tant que pionnier de la révolution énergétique, place la mobilité verte comme axe majeur de développement. ENGIE accompagne de nombreuses villes à travers le monde dans leur transformation et propose des solutions globales pour répondre à leurs besoins. Par exemple, ENGIE développe des activités de conseil en planification urbaine, des solutions pour les transports collectifs (électrification, signalisation, aide à l’exploitation, information voyageurs), des carburants alternatifs (dont la mobilité gaz, électrique et hydrogène) et des plateformes ITS (Intelligent Transport System) digitales pour fluidifier le trafic.

« L’Eurométropole de Strasbourg a pour ambition de se positionner à l’avant-garde de la transition énergétique. Cela passe notamment par le développement de solutions innovantes de mobilités intelligentes et durables, applicables en territoire urbain. Cet accord de coopération s’inscrit pleinement dans notre politique », a déclaré Robert Herrmann lors de cette signature.

Isabelle Kocher a affirmé : « J’ai le plaisir de signer aujourd’hui cet accord de coopération qui contribue au positionnement d’ENGIE comme acteur de référence pour accompagner les Villes dans leur transformation. ENGIE apporte des solutions innovantes pour une mobilité plus verte, intelligente, décarbonée et connectée, avec un impact positif sur les plans économiques, environnementaux et sociaux. »

Le transport est responsable de 22 % des émissions de CO2 dans le monde et repose encore à 95 % sur des carburants issus du pétrole. La transformation vers une mobilité moins émettrice de CO2, moins polluante et plus fluide est aujourd’hui essentielle, notamment dans les villes, où vivront 3 habitants sur 4 en 2050.

L’Eurométropole et ENGIE s’engagent en parallèle à collaborer dans le cadre de 12e Congrès Européen des ITS (Intelligent Transports Systems), qui se tiendra à Strasbourg du 19 au 22 juin 2017, sous le pilotage de la Commission Européenne et ERTICO ITS Europe.
Source : Communiqué de presse Eurométropole Strasbourg


À propos de l’Eurométropole de Strasbourg
Depuis près de 20 ans, la ville et l’Eurométropole de Strasbourg sont les fers de lance des nouvelles mobilités en France. Ses actions rayonnent dans toute l’Europe, au sein de laquelle  le territoire de Strasbourg joue un rôle prépondérant : celui de laboratoire des mobilités, à la fois moteur et incubateur de projets innovants.
Strasbourg est souvent montrée comme une ville « pionnière ». Son positionnement géographique, au cœur de l’Europe, lui a permis d’intégrer dans ses politiques de mobilité des stratégies issues des réflexions menées par les pays limitrophes, d’Europe centrale et d’Europe du nord. Ce multiculturalisme urbain lui a permis de développer rapidement, non seulement un réseau de transports en commun maillé mais surtout un réseau multimodal performant.  

À propos du Port Autonome de Strasbourg
Deuxième port fluvial français (8 millions de tonnes de trafic fluvial en moyenne), première zone d’activité de la région, le Port autonome de Strasbourg accueille 320 entreprises et plus de 10 000 emplois. Établissement public doté de l’autonomie financière, il réalise et entretient les infrastructures des dessertes (bassins, routes, voies ferrées portuaires en liaison avec le réseau ferré national). Il aménage les terrains dédiés aux activités économiques. Le port est équipé à Strasbourg de 2 terminaux à conteneurs gérés par sa filiale Rhine Europe Terminals (5 portiques à conteneurs dont l’un d’eux peut également manutentionner des colis jusqu’à 460 T). À Lauterbourg, un portique charge des colis jusqu’à 220 T. 
Le domaine du Port autonome de Strasbourg s’étire sur 100 km le long de la façade bas-rhinoise du Rhin :
• la zone portuaire de Strasbourg, zone principale, sur un axe Nord-Sud de 10 km le long du Rhin sur 1 km de large, représente une superficie de 1 050 ha ;
• trois zones portuaires annexes à Lauterbourg, Beinheim, Marckolsheim accueillent essentiellement des unités de production industrielle (environ 100 ha par zone) ;
• plusieurs postes de chargement de vracs (graviers, céréales,…) sont installés le long du Rhin.

A propos d’ENGIE
ENGIE inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie) pour relever les grands enjeux de la transition énergétique vers une économie sobre en carbone : l’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et l’utilisation raisonnée des ressources. Le Groupe développe des solutions performantes et innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant notamment sur son expertise dans quatre secteurs clés : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le gaz naturel liquéfié et les technologies numériques. ENGIE compte 154 950 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires en 2015 de 69,9 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo (World 120, Eurozone 120, Europe 120 et France 20).