15 nov. 2016

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg organisent leur 3e salon de l’achat public

Quelque 200 entreprises sont attendues au 3ème salon de l’achat public qu’organisent le 17 novembre la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.
L’objectif de ce salon, qui se déroulera sur toute une demi-journée (14h00-17h00) au centre administratif de Strasbourg sera triple : renforcer le dialogue entre les partenaires économiques que sont les collectivités et les fournisseurs, simplifier l’accès des entreprises à la commande publique, et améliorer la qualité des achats publics par une connaissance affinée du secteur concurrentiel.

L’édition 2016 du salon de l’achat public donnera lieu à une présentation des points essentiels de la nouvelle réforme des marchés publics pour les entreprises : le dialogue avec les collectivités en amont de la mise en concurrence, la déontologie, la négociation, les critères de jugement des offres, l’information des entreprises non retenues…

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg donneront aussi le détail des évolutions à venir en matière de dématérialisation des marchés publics et des factures.
Une table ronde sur ces deux thématiques, s’adressant à tous les participants, sera ouverte à 14h00 par le président de l’Eurométropole, Robert Herrmann, et clôturée à 15h45 par le maire de Strasbourg, Roland Ries. 
Puis, à l’image des précédentes éditions, les acheteurs publics accueilleront entre 16h00 et 17h00 les entreprises sur des stands thématiques où seront évoqués notamment les projets à venir de la Ville et de l’Eurométropole ou encore l’évolution du métier d’acheteur.

Pour faire de cet après-midi un temps d’échanges fructueux, l’événement, piloté par le service des achats et de la commande publique, mobilisera une dizaine de directions et une soixantaine d’agents de la collectivité.

Rappel :
La dématérialisation des offres sera obligatoire à compter du début 2017 pour les marchés les plus importants, tandis que les formalités de dépôt des candidatures seront simplifiées pour l’ensemble des procédures.
Grâce au dispositif « marché public simplifié » qui sera mis en œuvre au premier semestre 2017, les entreprises pourront candidater en ne fournissant que leur numéro de SIRET et leur offre commerciale. Cet allègement des formalités administratives leur fera gagner environ deux heures de temps lors de chaque dépôt d’offre.
Source : Communiqué de presse Strasbourg.eu