Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent !
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Bilan du dispositif pour le transport routier de voyageurs (Alsace)
« Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent » est un dispositif d’engagement volontaire des entreprises de transport routier de voyageurs, visant à réduire les émission de CO2. Il a été élaboré par le Ministère en charge des Transports et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, en concertation avec les organisations professionnelles de transport routier.

Initialement conçu en 2008 pour les entreprises de transport routier de marchandises, ce dispositif a été étendu au transport routier de voyageurs à l’automne 2011.

Dans la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, 21 entreprises de transport routier de voyageurs ont signé la charte « Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent » depuis 2012.

Le présent bilan porte sur les actions mises en oeuvre entre 2012 et 2015 par 7 entreprises alsaciennes de transport de voyageurs.
Ce mercredi 22 juin, elles ont dévoilé les actions menées et les solutions trouvées pour parvenir à de premiers résultats significatifs, ouvrant la voie à de nouveaux signataires.
Les chartes arrivant à échéance à partir de l’année 2016 feront l’objet de bilans à l’échelle de l’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Réduction des émissions de CO2 : les transports routiers particulièrement concernés

26% des émissions de gaz à effet de serre en France proviennent du secteur des transports. Or, les némissions de CO2 sont directement liées à la consommation de carburant : en consommant moins d’énergie, on diminue les émissions de CO2 et on réduit, par la même occasion, le montant des factures de gazole.

Aujourd’hui, les transporteurs routiers de voyageurs disposent de multiples solutions permettant de réduire leurs émissions de CO2 :
 Des solutions technologiques : motorisation, équipements aérodynamiques, pneumatiques, climatisation, carburants alternatifs, etc.
 Des solutions organisationnelles : gestion des trajets, information et sensibilisation des usagers ou des passagers, etc.
 Des solutions comportementales : éco-conduite.
Pour les entreprises engagées dans la Charte, les bénéfices sont multiples :
 Un bénéfice économique : réduire ses émissions de CO2, c’est réduire sa consommation de carburant et sa vulnérabilité face aux aléas des cours des produits pétroliers.
 Un bénéfice managérial : en signant la Charte, les transporteurs impliquent l’ensemble de leurs collaborateurs autour d’un objectif fédérateur, dans le cadre d’une démarche concrète, structurante et valorisante en interne et en externe.
 Un bénéfice vis-à-vis des voyageurs et des usagers : l’engagement dans la démarche améliore l’image du transport routier de personnes auprès du grand public et favorise l’utilisation des transports collectifs.
 Un bénéfice environnemental : bien sûr, le dispositif Objectif CO2 permet de participer concrètement à la lutte contre le changement climatique et à l’amélioration de la qualité de l’air.

Les transporteurs routiers de voyageurs engagés en Alsace

Les 5 premières entreprises signataires de la Charte ont été, en 2012:
 Autocar Royer  Compagnie des Transports du Bas-Rhin (CTBR)  LK-Voyages (groupe Lucien Kunegel)  Metrocars (groupe Lucien Kunegel)  Autocars Schmitt (groupe Lucien Kunegel)
Elles ont été rejointes en 2013 par :
 Kunegel SAS (groupe Transdev)  Les Express Sundgauviens
Mercredi 22 juin dernier, trois nouvelles entreprises vont signer leur première Charte :
 Chopin-Heitz Autocars  Autocars Zimmermann  SODAG
A noter que CTBR, LK-Voyages, Metrocars et Autocars Schmitt vont toutes renouveler ce même jour leur engagement pour trois années supplémentaires.

Le bilan alsacien après trois ans d’engagement pour les 5 premiers signataires montre une économie de 190 000 litres de gazole et de 575 tonnes de CO2 sur trois ans, soit, en moyenne, une économie de gazole de 0,7 litres/100 km pour quelque 13 millions de km.

Les actions mises en oeuvre


Les actions menées concernent :
 Le véhicule : en agissant sur les véhicules, en utilisant des équipements et des solutions technologiques reconnues, les transporteurs peuvent réduire leurs consommations de carburant et donc leurs émissions de CO2.
 Le carburant : la consommation est susceptible d’être mieux gérée grâce à des logiciels ou à des carburants alternatifs, diminuant la dépendance au gazole.
 Le conducteur : la promotion de l’éco-conduite responsabilise les équipes et influe sur l’un des vecteurs les plus puissants de réduction des émissions de CO2.
 L’organisation et le management : en repensant l’organisation générale des transports, on peut améliorer la performance environnementale de l’entreprise.
Les entreprises signataires ont toutes réalisé au moins une action par axe.

Le dispositif « Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent » est co-piloté par l’ADEME et la DREAL. En Alsace, l’animation opérationnelle est réalisée par la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV Alsace) et l’Association pour le développement de la Formation professionnelle dans le Transport (AFT). Le bilan présenté ce 22 juin a été organisé en partenariat avec la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie et la FNTV Alsace/URTA.
Source : Communiqué de presse Ademe



About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien