Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » L'Eco-quartier « Les Portes du Kochersberg » sort de terre
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Symbole du mieux vivre ensemble, le nouvel éco‐quartier de Vendenheim offre un nouveau cadre à la vie de ses habitants.
Situé à la lisière de la Communauté Urbaine de Strasbourg, l’éco‐quartier «Les Portes du Kochersberg», voit petit à petit ses premières constructions sortir de terre face au paysage agricole et aux Vosges.

Initié par la ville de Vendenheim et piloté par la SERS, ce nouveau quartier à proximité du vieux centre, a été pensé pour dynamiser le tissu social et renforcer l’attractivité de la ville.

Projet d’urbanisme,durable et novateur ‐ l’un des plus importants de la 2ème couronne strasbourgeoise ‐ il sera composé à terme de 365 logements.
Entre espaces verts et espaces de vie communs, écologie et énergies renouvelables, c’est un environnement privilégiant un cadre de vie qualitatif qui s’ouvre à ses futurs habitants. Une nouvelle manière d’habiter, mieux et ensemble.
Les premiers habitants sont attendus fin 2015.

Aménagé su 8,7 hectares le nouveau quartier de Vendenheim est un programme immobilier d’envergure : 365 logements favorisant la mixité urbaine grâce à leur composition hétérogène (35% de logements en locatif aidés, 15% de logements en accession sociale et 9 logements réservés à l’habitat participatif).

La conception architecturale et esthétique propre à chacun des constructeurs intervenant sur le projet garantit une offre variée
.
Près d’une douzaine d’opérateurs privés participent au projet : Spiral, Boulle Immobilier, Habitat de l’Ill, NLE, Actelys, Alprim, Immoneov, Perspective, Altexia. Mais également des opérateurs de logements aidés : Habitat Moderne, 3F et Batigère.


«Fruit d’une réflexion aboutie sur l’urbanisme durable, Les Portes du Kochersberg, sera à l’image des éco‐quartiers du 21ème siècle et fera figure dequartier exemplaire où la volonté de mieux vivre ensemble constituera une réalité» Mathieu Berg, chef de projets à la SERS 

Qualité du cadre de vie 
Habitat mixte ou individuel accolé, habitat intermédiaire ou collectif jamais au delà de 2 étages avec attique, surfaces variables, orientation nord‐sud… le choix est donné aux futurs habitants qui jouiront d’un cadre où la nature sera omniprésente, et où l’échange et la rencontre sont privilégiés.
Ils pourront se réunir selon leurs envies sur les divers espaces publics, représentant 40% du site, tels que la place principale à l’occasion de marchés (hebdomadaires ou de saison), de spectacles, pour jouer à la pétanque, aux échecs ou bouquiner. Le parc, véritable lieu de détente intergénérationnel intègre une zone de jeux pour les enfants et un grand espace vert faisant face aux terres agricoles, typiques des paysages du Kochersberg, tandis que les jardins familiaux et la ferme pédagogique sont idéaux pour mieux comprendre le lien entre ville et campagne.
Enfin le quartier, principalement résidentiel, accueillera des commerces et/ou services de proximité. Ici et là, chacun participera ainsi activement à la vie de son quartier.

Gestion durable des énergies
Pour une consommation d’énergie réduite, les futures constructions présenteront des performances énergétiques élevées, améliorées d’au moins 20% par rapport à la réglementation actuelle en vigueur (RT2012).
Pour aller plus loin, certaines constructions seront certifiées «Habitat et Environnement» et labellisées «Effinergie+» alors que les maisons individuelles devront  atteindre un niveau dit de «bâtiment passif» également applicable pour les constructions de la 2ème tranche.

Gestion écologique des eaux
L’impact de l’eau pluviale sur le réseau public sera nul.
L’aménagement paysager de l’espace public s’organisera autour d’un système d’écoulement et de rétention/infiltration des eaux : les noues paysagères et bassins.
Elles permettent la rétention des eaux en cas de fortes pluies et favoriseront le développement de la biodiversité.
Une éolienne puisera l’eau récupérée parles noues et l’acheminera jusqu’à des bassins qui serviront d’apport pour l’arrosage manuel des jardins familiaux.
Une politique du zéro phyto sera mise en oeuvre à l’échelle du quartier afin de préserver la nappe et protéger ,la biodiversité.

Valorisation des, déchets
Le projet présente une gestion alternative des déchets encourageant le tri, la valorisation et la limitation de la production d’ordures ménagères.
Un système de tri sélectif enterré sera réparti dans le quartier et pourra également être utilisé par les habitants des quartiers environnants.
Le compost à l’échelle de la construction servira aux espaces verts des parcelles bâties, tandis que les déchets verts produits par l’entretien de tous les aménagements paysagers seront valorisés en engrais
pour les jardins familiaux et les coopératives agricoles des environs.

Mobilité douce 
« Les Portes du Kochersberg » favorisera les déplacements doux au coeur même ,du quartier : les habitants ,s eront encouragés à privilégier la marche et le vélo grâce notamment à des chemins réservés, mais aussi les transports en commun (Gare TER à 13mn, arrêt de bus à 2mn, covoiturage).
Dans ce nouveau quartier, afin de limiter la présence de la voiture, aucun stationnement n’est prévu sur l’espace public. Ils se situeront principalement en sous sol ou sur parcelle privée sous des carports.
Dans les espaces partagés, les automobiles rouleront «au pas» ; certaines zones seront limitées à 30km/h.
«Offrez un nouveau cadre à votre vie » - Eco-­‐quartier Vendenheim Les Portes du Kochersberg
Source : Communiqué SERS

EN SAVOIR PLUS :

A propos de la SERS
Depuis 1957, la SERS (Société d’Economie Mixte) accompagne et réalise les projets de développement élaborés par les instances politiques locales.
La pluridisciplinarité, le haut niveau d’expertise de son équipe et la qualité de ses réalisations font de la SERS un acteur compétent et fiable de l’action politique locale et un partenaire privilégié des entreprises de la région.
A travers ses trois métiers complémentaires, aménager, construire et gérer, la SERS met tout en oeuvre pour bâtir la ville d’aujourd’hui et de demain.

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien