Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » » Développement durable : Liberez votre durable attitude !
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

«L’humain est la base du développement durable, il faut changer les habitudes des habitants et leur permettre de s’approprier une démarche volontaire.» Serge OEHLER
C’est sur ce postulat qu’en 2013, le Club des Partenaires de Strasbourg Ouest, groupe d’entreprises citoyennes investies dans les quartiers Ouest de Strasbourg créé sous l’impulsion du conseiller départemental et adjoint au maire Serge Oehler, engage une réflexion pour étendre son champ d’activités vers,les domaines environnementaux et sociétaux.
Avec le soutien de QUIDDE, le fonds de dotation fondé par le Club pour soutenir financièrement ses projets et l’aide de la CCI Alsace, le Club des Partenaires élabore la Charte du Développement Durable et décide dès 2014 de lancer la campagne «Libérez votre Durable Attitude !», une démarche citoyenne innovante à l’échelle d’un quartier habité.

« Libérez votre Durable Attitude !», une action qui s’inscrit dans les 3 dimensions du développement durable et dont elle épouse les objectifs, à savoir :
• Réduire l’empreinte écologique, comme un avant goût du COP 21 (Conference Of the Parties) qui se déroulera à Paris à la fin de l’année,
• Développer une politique sociale soucieuse du bien vivre des habitants,
• Introduire les principes du développement durable dans une perspective économique.

Depuis le 4 juin 2015 et pendant 2 ans, cette opération pilote, 1ère européenne et dont la permanence prend place au coeur du quartier  des Poteries, invite ainsi les 5 000 foyers (16 000 habitants) des quartiers des Poteries et du Hohberg à devenir acteurs du développement durable dans leur quartier.
 
Les habitants des quartiers Ouest, acteurs du projet : une première européenne !

Les quartiers du Hohberg et des Poteries ont été choisis à titre pilote pour leurs caractéristiques à fort potentiel. Accueillant de l’habitat collectif mais aussi individuel et social, des copropriétés privées, des commerces et des entreprises à l’image d’une petite ville, ces faubourgs représentent la parfaite mixité sociale nécessaire pour asseoir une telle démarche.
Mais pas seulement…
Les quartiers Ouest de Strasbourg souffrant d’un déficit d’image et d’attractivité pouvant entraîner une forme de démobilisation de la population, l’occasion était trop belle pour impliquer les habitants et créer des synergies.
Une conviction renforcée par l’arrivée prochaine du tram au Hohberg et le nouvel échangeur qui sera situé entre les Forges et le secteur Athéna.

Quelques repères
• Les Poteries et le Hohberg, situés entre l’autoroute A351 et Koenigshoffen, à proximité du parc des Forges, accueillent quelques 150 entreprises et commerces aux alentours.
• Plusieurs bailleurs sociaux sont présents, dont Habitation Moderne, Socolopo, Domial, Cus Habitat, Habitat de l’Ill.
• Lycée Marcel Rudloff : 1 200 élèves.
• 3 écoles maternelles et 3 écoles élémentaires.
• 1 halte-garderie, une maison de l’enfance, un Lieu d’Accueil Enfant Parent, un Relais Assistants Maternels et une consultation PMI.
• Une quinzaine d’associations.

Les quartiers Les Poteries-Hohberg

Parce que la démarche « Libérez votre Durable Attitude !» vise, dans sa construction et son mode de déploiement, à mettre l’habitant jeune et adulte au coeur du projet et à lui permettre de s’approprier individuellement la démarche, cette campagne témoigne d’un véritable caractère innovant.
Si d’autres projets analogues ont été menés, particulièrement en Allemagne sur des quartiers en construction conçus dans une optique de développement durable, l’expérience strasbourgeoise est une première européenne car menée dans un quartier existant.

Suivie, évaluée et encouragée à travers des gratifications inégalées à ce jour :
• un voyage pour deux personnes en France en logement insolite (cabanes, Yourtes, tipi),
• une journée découverte sport-nature pour les jeunes,
• un vélo électrique,
• un mois de loyer offert,
• un trimestre de consommation d’électricité offert.

Cette opération d’envergure, réalisée entre autre par du porte à porte à grande échelle, est accompagnée :
• d’une série de forums,
• de visites d’entreprises et d’appartements témoins,
• de cafés-rencontres.

La Durable Attitude ou comment découvrir, approfondir et enrichir ses connaissances et mises en application !

Concrètement, la Durable Attitude c’est...
Signer la charte de la Durable Attitude c’est s’engager à mettre en application plusieurs thématiques parmi celles qui sont proposées dans la charte :
Que l’on soit un habitant (jeune ou adulte), 9 thématiques sur les 12 qui sont proposées, dont :
D’un point de vue social :
«Je m’engage à consacrer un peu de temps ou à engager des actions en faveur des autres»…
• S’engager dans une association locale,
• Organiser et participer à des fêtes de voisins,
• Mettre ses compétences au service de ses voisins (bricolage, aide aux devoirs…),
• Participer à un co-voiturage.
Pour l’axe environnemental :
«Je m’engage à développer une consommation d’eau et d’énergie responsable»…
• Réparer un produit défectueux au lieu de le jeter,
• Fermer le robinet (pendant le brossage des dents par exemple),
• Préférer l’achat de produits locaux,
• Acheter des produits de saison.
Économiquement :
«Je m’engage à faire de préférence mes achats dans les commerces de proximité»…
• Allez régulièrement au marché de mon quartier,
• Utiliser le vélo comme mode de transport,
• Privilégier l’artisan de mon quartier pour les petits travaux de ma maison,
• Engager des personnes de mon quartier pour les emplois de services.

Cela en étant encadré et en bénéficiant de conseils, d’appuis, de rencontres initiées par les bailleurs sociaux ou les syndics de copropriétés et d’un DD Bag dans lequel le citoyen trouve :  la charte - un dépliant invitant à libérer sa durable attitude - une ampoule Led - un disque bleu de stationnement - un économiseur d’eau - une carte découverte à la salle de sport Orange Bleue -  un bon pour une séance de coaching individuel.

Que l’on soit une entreprise, 12 thématiques sur les 18 qui sont proposées, dont :
D’un point de vue social :
«Je m’engage à encourager la diversité et à lutter contre toute forme de discrimination dans mon entreprise»…
• Veiller à l’articulation entre vie privée et activité professionnelle,
• Susciter des temps de convivialité dans l’entreprise,
• Respecter l’égalité salariale homme/femme,
• Mettre en oeuvre un programme de développement des compétence.
Pour l’axe environnemental :
«Je m’engage à réduire mes consommations d’énergie et à développer une consommation d’énergie responsable»…
• Utiliser du papier recyclé,
• Installer du matériel hydroéconome (lavabo, toilettes, douches…),
• Maîtriser mes rejets au réseau d’assainissement,
• Sensibiliser le personnel aux économies d’énergie.
Économiquement :
« Je m’engage à favoriser l’insertion professionnelle et citoyenne et à prioriser l’emploi des habitants de mon secteur»…
Participer au forum «Job d’été»
• Accompagner des jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi par la mise en place d’un programme de formation et de coaching,
• Créer des partenariats inter-entreprises,
• Partager des informations environnementales et sociales avec mes partenaires.

Que l’on soit une association, 9 thématiques sur les 15 qui sont proposées, dont :
D’un point de vue social :
«Je m’engage à créer des partenariats avec d’autres associations et je développe des actions sociales en faveur de populations du quartier»…
• Susciter des temps de convivialité dans mon association,
• Favoriser l’entre-aide (échanges de livres, informations, pratiques…),
• Engager des partenariats avec d’autres associations,
• Animer et écouter la vie de quartier.
Pour l’axe environnemental :
«Je m’engage à oeuvrer pour le respect de la biodiversité et j’adopte une logique éco-responsable dans l’organisation de mes actions»…
• Préférer des moyens de communications écologiques (internet, radio…),
• Respecter le tri sélectif,
• Consommer l’eau et s’approvisionner en eau en fonction des contraintes locales,
• Végétaliser l’espace de travail.
Économiquement :
«Je m’engage à adopter une politique d’achats responsables ainsi qu’à développer des relations loyales entre les acteurs de mon quartier»…
• Faire de la relation adhérent un enjeu pour toute l’association,
• Partager des informations environnementales et sociales,
• Communiquer sur les bonnes pratiques,
• Recourir aux emplois d’avenir.

Rendez-vous dans quelques mois pour les premiers bilans effectués à travers une évaluation personnalisée des actions entreprises de manière individuelle et collective !
Source : Club des Partenaires

EN SAVOIR PLUS :

Les entreprises membres du Club des Partenaires
 

À l’initiative de Serge Oehler, habitant des quartiers Ouest, investi de mandats politiques, connaissant parfaitement les quartiers de l’Ouest de Strasbourg et maîtrisant le triptyque de l’éco-citoyenneté, l’Association le Club des Partenaires a été fondée en novembre 1998.
Elle regroupe des entreprises et partenaires implantés et travaillant dans les quartiers Ouest de Strasbourg.



About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien