2 juin 2015

Défi « Familles à Énergie Positive » en Alsace : Bilan de l’édition 2014 – 2015

Du 1er décembre 2014 au 1er avril 2015, à travers toute  l’Alsace, 144 familles se sont inscrites au Défi « Familles à Energie Positive » afin de tenter de réduire leur consommation d’énergie et d’eau en modifiant quelques-unes de leurs habitudes quotidiennes. On peut désormais affirmer que l’édition 2014/2015 est un succès : l’économie moyenne réalisée par l’ensemble des équipes alsaciennes est de 9% dépassant l’objectif initial de 8% !
Samedi 30 mai 2015, en présence de Jérôme BETTON, Directeur régional del’ADEME Alsace et Jean-Marie BELLIARD, Vice-Président du Conseil Régional d’Alsace, a eu lieu la cérémonie de clôture à la Cité du Train à Mulhouse réunissant partenaires, familles, et l’ensemble des participants régionaux de cette nouvelle édition alsacienne, soit près de 150 personnes. 

Ce défi, créé à l’initiative nationale de l’ONG Prioriterre, a été mis en place au niveau régional par la Région Alsace et l’ADEME. L’animation a été assurée par Alter Alsace Energie et les Espaces Info Energie alsaciens dans le cadre du programme energivie.info.

Sur le plan national, 8000 familles regroupées en 1000 équipes ont relevé le défi, permettant ainsi de diminuer leur consommation d’énergie d’environ 8.5GWh (environ 12,5% d’économie d’énergie) Elles ont également limité leur consommation d’eau en la diminuant de 31 millions de litres pendant les 6 mois du défi.

La réduction de consommation d’énergie en Alsace

En Alsace, les 144 familles participant au Défi énergie soit quelque 440 personnes, ont, en l’espace de six mois, instauré dans leurs foyers de nouvelles habitudes et ont ainsi pu économiser : 156 000 kWh d’énergie (électricité, eau chaude, chauffage), soit 5.5 fois le tour de la terre en voiture.
Cette économie représente 660kWh par personne. (annexe 3 : Economie d’énergie réalisée.

Il est à noter que si les 144 familles alsaciennes inscrites au défi ont toutes participé à tout ou partie du défi, l’ensemble de leurs résultats n’a pas pu être pris en compte, seules les résultats de 79 d’entre elles étaient exploitables dans leur globalité. Certaines des familles logeant en habitation collective ne
pouvaient, par exemple, pas concourir pour les économies de chauffage puisque tous les habitants de l’immeuble ne prenaient pas part au défi.
Ces économies d’énergie ont également permis d’éviter l’émission de 22 558kg degaz à effet de serre. 

La réduction de la consommation d’eau en Alsace

Ce défi a été l’occasion de réaliser des économies de consommation d’eau en appliquant des gestes simples (éviter de laisser couler l’eau pendant le brossage de dents, par exemple).
En Alsace, l’économie réalisée par les 116 familles participant à cette partie du défi, est de 960m3  d’eau, soit l’équivalent de 4,5m3 d’eau par personne et par an ou encore 6000 bouteilles de 75 cl par personne.

Les familles engagées dans ce défi ont, grâce à tous les efforts qu’elles ont pu fournir, réalisé une économie d’en moyenne 140€ par an sur leur facture d’énergie (électricité et chauffage) et 40€ sur leur facture d’eau.
Le bilan de cette grande opération prouve, s’il le fallait encore, que la lutte contre le changement climatique est l’affaire de tous et peut commencer facilement à la maison, au travail ou dans ses loisirs. 

Les différentes catégories récompensées

Lors de la journée festive de cette clôture, les nombreuses équipes présentes ont été récompensées de leurs efforts et encouragées à les poursuivre tout au long des mois à venir.

Ont été décernés les titres suivant :

Catégorie « Liquidez » (Équipes ayant économisé le plus d’eau pendant le défi)
  • 1er  Citoyens d’Ungersheim et Sud Alsace en Transition, économie de 34 litres d’eau par jour et par personne
  • 2ème Wonder Bischwatt, économie de 26 litres d’eau par jour et par personne
  • 3ème Citoyens de M2A, économie de 26 litres d’eau par jour et par personne
Catégorie « Négawatt » (Équipes ayant économisé le plus de kWh)
  • 1er Barr – Dambach - Dangolsheim, 1 250 kWh par personne économisés
  • 2ème Citoyens d’Ungersheim, 1 000 kWh par personne économisés
  • 3ème  Fedi’nergie, 700 kWh par personne économisés
Catégorie « Familles à Energie Positive » (Équipes ayant le plus réduit sa consommation d’énergie globale)
  • 1er  Sud Alsace Transition, 19.8% d’économie d’énergie pendant le défi
  • 2ème  Barr – Dambach - Dangolsheim, 18.5% d’économie
  • 3ème Citoyens d’Ungersheim et Ville de Saint-Louis, 15.8 % d’économie d’énergie
En plus de ces défis, les participants pouvaient également participer au concours Fil Rouge. Chaque action fil rouge entreprise (relevé de compteur d’électricité ou encore l’organisation d’une rencontre entre participants) leur permettait d’acquérir des points FAEP (de 10 à 200 selon l’action).

L’addition des points accumulés permet à chaque équipe de concourir dans cette nouvelle catégorie :
Catégorie « Fil rouge » (Équipes ayant le plus de points au fil rouge)
  • 1er Mundo énergie 2.0, 4 980 points FAEP
  • 2 ème Wonder Bischwatt, 4130 points FAEP
  • 3 ème Ville de Saint-Louis, 3940 points FAEP 

Qui sont les Espaces Info Energies ?

Lancés au début des années 2000 par l’ADEME, en partenariat étroit avec la Région Alsace, les collectivités locales et les associations, les Espaces Info Energie (EIE) travaillent sur un territoire délimité afin de sensibiliser, conseiller et assister les particuliers dans leurs démarches de réduction de leur consommation d’énergie.

Ces conseils, gratuits et objectifs, apportés par téléphone, sur rendez-vous dans les bureaux ou durant des actions d’animation, portent tant sur l’énergie que sur l’habitat.
Les conseillers EIE ciblent les travaux prioritaires de rénovation en apportant un avis objectif, indépendant des fournisseurs d'énergies et des fabricants de matériaux. Ils informent également le particulier sur les aides financières de l’État, du programme energivie.info ainsi que sur celles spécifiques à sa commune.
Il est important de noter que le conseiller ne peut réaliser d’étude (règlementaire ou non) ni se déplacer chez le particulier afin d’expertiser les biens. Ces travaux doivent être confiés à des bureaux d’études ou des diagnostiqueurs spécifiques.
Source : Communiqué Energivie.info

Pour plus d’informations :
http://alsace.familles-a-energie-positive.fr