Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » Sur une initiative alsacienne, La Poste lance une offre de collecte de carton à recycler
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Nouveaux services autour du papier, le carton et les mobiles dès à présent et de nouveaux champs en perspective : Recy’go devient une véritable gamme au service du recyclage et du réemploi des recyclats en France.

Avec déjà 29 000 tonnes de papier collectées en deux ans et près de 3000 clients, Recy’go, l’offre de La Poste de collecte et de recyclage de papiers de bureaux à destination des TPE/PME et des collectivités locales, a démontré sa pertinence.

Recy’go propose dorénavant aux TPE/PME et aux collectivités locales une solution simple et responsable de collecte de leurs emballages cartons du quotidien. L’Alsace a été pilote dans la création d’une filière carton complète, locale, dans l'esprit d'une économie circulaire étendue, qui est à présent généralisée.

En Alsace, La Poste a décidé de donner une seconde vie aux cartons, sur le principe de son offre responsable de collecte et de recyclage initialement dédiée aux papiers de bureau pour les entreprises et collectivités.

Le carton est collecté par le facteur au cours de sa tournée puis compacté au sein de la Plateforme de préparation et de distribution Courrier de Mulhouse. Un compacteur de carton y a été installé, fourni par Nouvelle Attitude, une filiale de La Poste au sein de laquelle travaillent des salariés en insertion.
Le carton compressé est ensuite recyclé par l’entreprise DS Smith à Kaysersberg : l’économie circulaire qu’elle alimente est ainsi 100% locale. 
La Poste et ses clients défendent ainsi le principe de boucle courte, en livrant les cartons à recycler aux usines les plus proches des gisements collectés. Les cartons non récupérés à ce jour représentent en France un volume de 600 000 tonnes/ an. Alors qu’ils encombrent souvent les entreprises, les papetiers recycleurs locaux ont besoin de ces cartons. Ce matériau peut être recyclé 10 fois ; 1 tonne de carton collecté, c’est 1 tonne de bois préservé.

Cette démarche a été initiée en Alsace en 2014, tout d’abord en interne pour les établissements Courrier et les bureaux de poste, puis en externe auprès des entreprises au travers d’une offre commerciale spécifique. Plus de 5 tonnes de cartons ont déjà été collectés et valorisés ainsi.

De nouveaux services sont aussi rendus autour du papier, avec une offre simple et sûre de désarchivage et la possibilité de détruire les papiers confidentiels grâce à un contenant dédié (la kadna’box®).

Recy’go devient donc une gamme que La Poste étend à d’autres recyclats : la collecte des mobiles est lancée cette semaine par La Poste Mobile. La collecte des piles, des ampoules et des textiles professionnels est également à l’étude.

La Poste confirme sa volonté de contribuer à la mise en place de circuits efficaces et solidaires d’économie circulaire. La Poste collecte des gisements diffus de recyclats et assure que leur transformation sera faite en faveur de l’environnement, de l’emploi et par des industries de transformation situées en France.

Au service de cette ambition, La Poste s’appuie sur son réseau logistique de proximité : ses facteurs et ses collecteurs, son réseau de bureaux de poste et ses partenaires de l’économie sociale et solidaire.
Recy’go, un modèle d’économie circulaire qui fonctionne

En seulement deux ans, l’activité de collecte et de recyclage a convaincu des milliers d’entreprises et de collectivités locales grâce à un modèle original et innovant qui s’appuie sur les moyens industriels de La Poste et le professionnalisme des facteurs qui, venus pour collecter ou distribuer le courrier dans une entreprise, repartent avec les papiers de bureau usagés, sans émission de CO2 supplémentaire.

Recy’go est une activité utile et attendue : aujourd’hui, 60% des papiers de bureau ne sont pas recyclés. Soit 650 000 tonnes brûlées ou mises en décharge alors même que les papetiers recycleurs français ont besoin de ces papiers pour fabriquer des papiers graphiques ou cartons d’emballage. Le papier le moins recyclé est celui des PME car la collecte diffuse de ces petits flux s’avère complexe.
En privilégiant un modèle d’économie circulaire en boucle courte, Recy’go contribue à garantir l’approvisionnement des papetiers recycleurs situés en France avec le produit de ces collectes. 

LA POSTE et COPACEL ont à ce titre signé un accord-cadre avec pour objectifs d’assurer la transformation utile des papiers collectés par les facteurs dans le cadre de l’offre Recy’go et d’assurer l’approvisionnement de l’industrie française du recyclage du papier. 100% des papiers collectés par les facteurs sont ainsi recyclés par l’industrie papetière en France.

Recy’go est aujourd’hui devenue une activité au service d’une filière française de recyclage professionnel et solidaire des papiers de bureau qui contribue directement au retour à l’emploi durable des personnes peu ou pas diplômées. La Poste s’est engagée, en partenariat avec l’Economie Solidaire et Sociale, en faveur du retour à l’emploi durable des personnes qui en sont éloignées. Nouvelle Attitude, entreprise d’insertion par l’activité économique spécialisée dans le recyclage de papiers de bureau, devenue filiale de La Poste, a accompagné 30 salariés en insertion. La Poste a également signé un partenariat avec l’Association « les Genêts d’Or » dans le Finistère qui accompagne 650 personnes en situation de handicap. Ce sont les Ateliers du Bocage (Emmaüs) qui sont le partenaire de La Poste dans le reconditionnement des mobiles. Le développement de La Poste dans l’économie circulaire passe par une politique partenariale avec l’Economie Sociale et Solidaire, volonté actée dans l’Alliance dynamique signée entre La Poste et une soixantaine de réseaux de l’ESS en octobre dernier.

De nouveaux services et de nouveaux recyclats collectés dès cette année : La Poste s’engage encore plus fortement dans le recyclage et le réemploi.

Dès ce mois-ci, La Poste, pour répondre aux besoins de collecte et de recyclage à la fois en papier et en carton de ses clients, propose la collecte des emballages cartons du quotidien des entreprises et des collectivités locales. Selon le même schéma que pour le papier, les emballages cartons sont collectés par les facteurs, valorisés par les partenaires de l’économie sociale et solidaire puis recyclés par des cartonniers situés en France.

Deux nouvelles options sont également proposées : un service de désarchivage et un service de destruction des documents sensibles, grâce à la kadna’box®. De même, La Poste développera à l’automne 2015, une offre dédiée au secteur public permettant une collecte multi-sites des papiers à recycler (hôpitaux, universités etc…).

Recy’go propose donc dorénavant une gamme de collecte et recyclage des papiers cartons complète.
Pour s’engager encore plus fortement dans le recyclage et le réemploi, La Poste lance aujourd’hui dans 4700 bureaux de poste, pour les clients de La Poste Mobile, un service de réemploi et recyclage des mobiles qui s’appuie sur Recy’go.

La Poste testera cet été dans le Sud-Ouest un service de collecte, depuis la boite aux lettres des particuliers, des piles, des ampoules et des petits appareils électro-ménagers.
Forte de son succès sur la collecte des papiers de bureau à recycler, La Poste a ainsi pour ambition de structurer un véritable réseau de collecte des gisements diffus qui s’appuiera sur une démarche partenariale avec les collectivités territoriales et les entreprises de l’économie sociale et solidaire.

Recy’go, un engagement cohérent avec l’engagement de La Poste dans la Transition Energétique
La Poste s’engage ainsi dans la promotion d’une nouvelle façon de consommer au service de la transition énergétique en améliorant de manière significative le taux de réemploi et/ou le taux de recyclage et/ou le démantèlement matière des objets non réutilisables.
Objectif en 2020 : 50 000 tonnes de recyclats collectées, 50 000 clients et 50 millions de chiffre d’affaires. Un objectif ambitieux qui illustre le relais de croissance que représentent les nouveaux services rendus par les facteurs.

La Gamme Recy’go

Recy’go : une boucle vertueuse de recyclage des papiers de bureau
Lancée il y a 2 ans par La Poste auprès de ses clients TPE/PME, l’offre Recy’go, alimente aujourd’hui une filière territoriale de recyclage professionnel et solidaire des papiers de bureaux.
L’offre Recy’go, initialement ciblée sur les PME, s’est étendue, en 2014, aux entreprises en réseau, avec une offre Multisite.
Pour le client, c’est le point d’entrée d’une boucle vertueuse. Collectés par le facteur, les papiers sont ensuite triés par des partenaires de l’économie sociale et solidaire (ESS), dont Nouvelle Attitude, entreprise d’insertion et filiale de La Poste, Les Genêts d’Or ou encore Les Ateliers du Bocage pour les mobiles. Les papiers sont alors recyclés exclusivement auprès de papetiers-recycleurs implantés en France.
Pour les professionnels et les TPE, La Poste lancera dès cet été une offre adaptée à leurs besoins.
Pour le secteur public, La Poste lancera en novembre une offre dédiée pour la collecte des administrations multi-bâtiments comme les hôpitaux et les universités.

Recy’go cartons, le dernier né de la gamme
Cette nouvelle offre, proposée aux clients déjà titulaires d’un contrat Recy’go, a été développée par La Poste pour répondre aux besoins de collecte et recyclage à la fois en papier et en carton. Le facteur collecte les emballages cartons du quotidien, qui sont au préalable pliés à plat et rangés verticalement par le client.
Après le papier, les clients avec contrat Recy’go peuvent aussi bénéficier d’une solution simple et responsable de collecte de leurs emballages cartons du quotidien.
Ces « recyclats » seront, selon le même schéma que les papiers, collectés par le facteur, valorisés en lien avec l’économie sociale et solidaire pour être ensuite recyclés auprès de cartonniers français.

Désarchivage et destruction : de nouvelles options
La Poste propose également la kadna’box®, une boite scellée à broyer. Nouvelle option proposée aux clients déjà titulaires d’un contrat Recy’go, cette boîte, broyée avec son contenant après collecte, assure une parfaite confidentialité des documents sensibles. Un certificat de destruction, disponible en ligne, peut être imprimé par leclient.
Pour tous les besoins de désarchivage de papiers, La Poste propose également à ses clients une gamme complète de services : tri ou destruction, désarchivage de bureaux ou d’un local d’archives, optimisation des espaces ou déménagement…Grâce aux collectes réalisées par le facteur, le client peut également valoriser sa démarche avec une attestation de recyclage, comme dans l’option papier.

Recy’go, demain
La Poste, grâce à une démarche partenariale et en s’appuyant sur son réseau logistique, souhaite collecter d’autres recyclats pour en améliorer le taux de réemploi et de recyclage. La collecte des piles, des ampoules et des petits déchets électroniques sera testée dans le sud-ouest dès cette année. La Poste réfléchit également à la collecte des mobiles et textiles professionnels en vue de leur recyclage.
Source : Communiqué Groupe La Poste

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien