Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » Remise des diplômes de la 1ère promotion Projet Orientation Solidarité : une première nationale et une expérimentation prometteuse
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Christine Gangloff-Ziegler, présidente de l’Université de Haute-Alsace et Olivier Faron, administrateur général du Cnam ont remis le diplôme universitaire à la première promotion (2013-2014) en présence de François Chérèque, président de l’agence du service civique le 6 février dernier  à l’UHA.

Unique en France, la formation POS (Projet Orientation Solidarité) associe un semestre de 200 heures d’enseignements sur le campus Fonderie de l’UHA et six mois de service civique rémunéré, avec un accompagnement individuel tout au long du cursus. L’objectif est de permettre aux jeunes de construire un projet de vie associant un projet professionnel et de valoriser leurs savoir-faire et savoir-être en donnant aux autres. A l’issue de la formation, ils obtiennent un Diplôme Universitaire de l’UHA et un Certificat professionnel du Cnam. Ils peuvent ainsi poursuivre leur projet de formation ou entrer dans la vie active.

Ce dispositif s’inscrit dans la problématique nationale des décrocheurs de l’enseignement supérieur et dans les priorités du gouvernement. Selon un article de janvier 2015, paru sur education.gouv.fr relatif à la lutte contre le décrochage des jeunes sans qualification suffisante : « Le décrochage est un frein à la compétitivité et au dynamisme de l’économie française. Du point de vue économique, le décrochage menace la compétitivité du pays et génère des coûts importants pour la société, nettement supérieurs à ceux correspondant à l’action des politiques publiques dans ce domaine. Les coûts associés au décrochage d’un jeune, cumulés tout au long de sa vie, se situent entre 200 000 et 300 000 euros selon les pays. Pour la France, ce coût est évalué à 230 000 euros pour chaque élève ayant décroché, soit près de 30 milliards de dette contractée chaque année. »
On mesure l’importance de toutes les initiatives prises pour combattre ce fléau et la réponse adaptée et pertinente du dispositif POS.

Ce projet est né sur le territoire alsacien d’une réflexion et d’une volonté communes entre le Cnam Alsace et l’Université de Haute-Alsace auxquelles s’est associée très vite l’Agence de Service Civique pour répondre à la demande des étudiants désorientés.
La première promotion dite expérimentale, diplômée ce 6 février 2, a été suivie d’une deuxième promotion ouverte en septembre 2014. Des étudiants de ces deux promotions témoignent de leur parcours et de leur nouvelle motivation ainsi que leurs parents. 80% des étudiants de la première promotion ont atteint tous les objectifs du POS : les diplômes et/ou le projet d’orientation mis en oeuvre.

A la fin de leur année, les étudiants sont suivis dans un dispositif nommé « After POS » qui permet de vérifier l’impact de cette année de travail sur soi, pendant trois ans. Ainsi, lors de la conférence de presse les étudiants de la première promotion ont pu ainsi témoigner de leur parcours sept mois après la fin de leur POS.

La première année a entièrement été autofinancée par les trois partenaires : Cnam, UHA, Agence de Service Civique. La deuxième année, trois entreprises mécènes ont participé au financement : EDF, Vialis, ets Rauschmaier. En effet, la recherche de co-financements est nécessaire et vitale pour la pérennisation de ce dispositif. Deux promotions sont en devenir pour septembre 2015, une à Mulhouse et une  à Strasbourg, pour lesquelles de nouveaux partenaires financiers sont espérés.
Source : Communiqué UHA

EN SAVOIR PLUS



http://www.uha.fr/


About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien