2 févr. 2015

Prospective : Penser autrement les modes de vie en 2030

Le programme « Penser autrement les modes de vie à horizon 2030 » souligne l’émergence des tendances à l’oeuvre ou supposées porteuses de changement dans un avenir de moyen-long terme (10 à 20 ans). 
Fruit d’une intelligence collective et porté par un groupe de prospective transdisciplinaire, il est ici restitué dans trois volumes faisant état d’une extraordinaire effervescence créative agitant un monde entre crises et mutations. Ainsi, la verticalité de la société industrielle coexiste avec l’horizontalité de la société en réseaux, laissant transparaître une relative aptitude au changement vers une société à la fois plus participative, collaborative, autonome et solidaire.
Ce programme, conduit par la Mission Prospective du Commissariat Général au développement Durable (CGDD) est innovant et inédit tant dans la méthode prospective employée que dans sa manière d’appréhender les nouvelles manières de penser, de se mouvoir, de s’éduquer, d’habiter, de produire et de consommer,... dont la diffusion procède grandement de l’essor des nouvelles technologies. 
Par sa volonté d’anticiper l’action publique, ce programme devrait permettre de mieux appréhender et ensuite d’accompagner ces changements vers un monde plus empathique et plus soutenable.
Ce coffret est composé de trois documents et est destiné à un large public. Les contenus ici présentés reflètent ensemble les dynamiques de changement qui s’opèrent et qui devraient pour certaines formuler des tendances importantes à l’horizon 2030, réinterrogeant certainement la manière de conduire nos politiques publiques dès à présent.
1. LE CAHIER DES NOUVELLES PROBLEMATIQUES DE SOCIETE
Le présent cahier des nouvelles problématiques de société reflète les discussions et débats du groupe de prospective pluridisciplinaire (chercheurs, économistes, designers, sociologues, représentants du monde associatif et institutionnel, collectivités) qui ont eu lieu entre 2010 et 2013. Il reprend les enjeux et les tendances les plus saillants pour la société française à horizon 2030, tout en intégrant de nombreux exemples et lectures qui s’y rapportent. Les réflexions ont été regroupées au travers de quatre grands chapitres soulignant l’émergence d’un nouveau monde entre crise et mutation et replaçant l’Homme au cœur des évolutions.
Elles se rapportent naturellement à :
  • la mondialisation économique et culturelle,
  • les nouveaux rapports entre l’individu et la société,
  •  la révolution des technologies de l’information et du vivant,
  • les nouvelles problématiques énergétiques et environnementales,
2. LE CAHIER DES SIGNAUX FAIBLES
Faisant suite à la rédaction du cahier des nouvelles problématiques de société, le présent document a pour objet principal l’identification de «signaux faibles» porteurs de changements en lien avec les nouvelles problématiques de société identifiées. Ces signaux faibles ont pu être recueillis par exploration d’indices dans les médias et les réseaux sociaux, ainsi que par le recoupement avec des travaux de recherche et des lectures actuelles, constituant ensemble le cahier des signaux faibles.
Ce dernier met en exergue le bouillonnement créatif agitant l’ensemble de la planète au travers de cinq chapitres :
  • Le nouveau pouvoir d’agir de l’individu et l’émergence de la société participative (autonomisation de la société),
  • un contexte incitatif à un mode de vie décroissant (vers une société de la «débrouille»),
  •  l’amorce d’une nouvelle relation entre économie, nature et société (une société plus inclusive),
  • des forces de transformations agissant à l’échelle locale (retour de la proximité),
  • les nouvelles tendances de l’habitat et de la mobilité (davantage communautaires).
3. CAHIER DE L’OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES MODES DE VIE
Le travail s’est poursuivi par ce dernier document relatif à l’observatoire prospectif des modes de vie. 
L’observatoire a été tenu pendant toute la durée des réflexions, permettant ainsi la consolidation des deux précédents documents, par des données chiffrées, en reprenant plus de 250 études sur les modes de vie issue de plus d’une soixantaine d’observatoires nationaux et européens, publics et privés. 
Cet observatoire est notamment constitué de 65 fiches thématiques qui illustrent les nouvelles manières de penser, d’habiter, de consommer, de produire