9 févr. 2015

Prévention et réduction du gaspillage alimentaire : Lancement de l’Appel à Projets 2015 !

En lançant un second Appel à Projets, l’ADEME Alsace, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF), le Conseil Départemental du  Bas-Rhin, le Conseil Général du Haut-Rhin et l’Agence Départementale pour la Maîtrise des Déchets du Haut-Rhin (ADMD68) renouvellent leur volonté de soutenir le développement et le soutien d’actions innovantes de lutte contre le gaspillage alimentaire.
D’après un rapport datant de 2011 de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), environ un tiers de la nourriture produite dans le monde est gaspillée et ce, à tous les stades : production, transformation, distribution et consommation des aliments.

Selon une étude récente de France Nature Environnement et de l’ADEME (avril 2011), dans  les ordures ménagères des français on trouve l’équivalent de 20 kilos de nourriture chaque année : 7 kilos de produits non déballés et non consommés et 13 kilos de fruits et légumes abimés, de restes de table, et de produits non consommés. Si, en France, les déchets alimentaires représentent 2,4 millions de tonnes/an, en Alsace, ce gisement est évalué à 720 000 t/an.
Aujourd'hui, la majorité des déchets alimentaires est directement jetée avec les ordures ménagères ou les déchets d'activité économique (DAE). Ils représentent un gâchis, de matière première mais aussi d’énergie, nécessaire à la fois à la production et la distribution de ces denrées et à leur élimination.
La prévention du gaspillage alimentaire est non seulement un enjeu environnemental mais également économique et social.

L’appel à projets lancé dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation, du Programme National de Prévention des Déchets 2014-2020 et des Plans Départementaux de Prévention des déchets, concerne tous types d'opérateurs (sauf les particuliers) ayant un projet de prévention ou de réduction du gaspillage alimentaire en Alsace.
Les opérations ciblées ont pour but de :
· Limiter les pertes lors de la transformation, de la préparation, du stockage et du transport.
· Limiter le gaspillage alimentaire de chacun, notamment par des opérations de sensibilisation innovantes.
· Réduire les pertes de la phase production à la consommation, en améliorant le circuit de vente, en réemployant les aliments ou en les redistribuant aux associations d’aide alimentaire.


Les projets reçus seront évalués sur la base des critères suivants :

· L’intégration du projet dans une démarche territoriale (Plan Climat Energie Territoire, Programme Local de prévention, Economie Circulaire,…)
· Le caractère exemplaire ou original du projet,
· La performance environnementale globale et sa méthode d’évaluation (réduction de la production de déchets en % et en tonnage, diminution des transports, économie d’énergie …),
· Le degré de maturité du projet,
· Les approches partenariales entre différents niveaux de filière alimentaire,
· La reproductibilité du projet et la valorisation des résultats,
· La pérennité des projets.
· Et pour les investissements dans le domaine concurrentiel : la rentabilité économique du projet afin de s’assurer du caractère incitatif de l’aide.
Les dossiers devront définir des objectifs clairs permettant la mise en place d'indicateurs. Ils devront également présenter une analyse quantitative, technique et économique de la situation et du projet permettant de mesurer les enjeux de l’opération en termes de réduction du gaspillage alimentaire. Les dossiers retenus pourront alors bénéficier d’un soutien allant jusqu’à 80% de l’assiette retenue.

L’appel à projets ainsi que le dossier de candidature sont téléchargeables à l’adresse suivante : http://draaf.alsace.agriculture.gouv.fr/Appel-a-Projets-gaspillage

Le dossier de demande de soutien financier doit être adressé au plus tard le 12 mai 2015 à la DRAAF Alsace à Strasbourg.
Source : Communiqué ADEME