5 févr. 2015

Présentation des premiers projets retenus dans le cadre du nouveau fonds d'amorçage interrégional CAP INNOV'EST

CAP INNOV’EST est un nouveau fonds d’amorçage, d’un montant global de 36 M€, créé par le Fonds National d’Amorçage (FNA), géré par Bpifrance pour le compte de l’Etat, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).
Les trois Régions, Alsace, Bourgogne, Franche-Comté et le Groupe EDF, accompagnés par BNP Paribas, les Caisses d’Epargne d’Alsace et de Bourgogne-Franche-Comté et Capital Investissement Franche-Comté (CIFC), sont également souscripteurs du fonds.

CAP INNOV’EST permet le financement en capital de jeunes sociétés innovantes dans les secteurs des sciences de la vie, de la santé, des nanotechnologies, du numérique, du développement durable, de l’énergie, des nouvelles mobilités et des sciences de l’ingénieur, dans leur phase de création, «l’amorçage».
Les bénéficiaires sont des entreprises de moins de huit ans d’existence, exerçant une activité économique en Alsace, en Bourgogne ou en Franche-Comté, qui présentent de réelles perspectives de marché ainsi qu’un grand potentiel de croissance.
Avec ces moyens mis en commun, CAP INNOV’EST prévoit ainsi d’accompagner, au total, le développement de 25 à 30 entreprises en amorçage, pour un montant moyen unitaire de 1 M€. Le fonds a été créé pour une durée de 13 ans, renouvelable par deux périodes successives d’un an chacune.


A la date du 4 février 2015, CAP INNOV’EST a déjà investi dans trois sociétés : BioNext, Inoviem Scientific et DTA Medical.




INOVIEM SCIENTIFIC lève 500.000 € en amorçage auprès du fonds Cap Innov’Est
Inoviem Scientific est une Contract Research Biotech (CRB) guidée par le développement technologique et l’innovation au service de ses clients de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique, afin de les accompagner dans le développement d’agents pharmacologiques plus sûrs. La société porte trois valeurs fondamentales qui lui sont chères, le respect de la vie, l’excellence et l’innovation. Inoviem Scientific a été fondée en 2011 par le Dr Pierre Eftekhari et repose sur deux technologies propriétaires qui sont le fondement de la société. Inoviem Scientific investit continuellement ses ressources humaines et financières dans le développement de technologies complémentaires afin d’apporter les meilleures solutions technologiques, créatives et innovantes pour ses clients. « From preclinical to clinical: Leading explorer of drug-target interaction »
Pour plus d'informations : www.inoviem.com
Contact : Dr Pierre Eftekhari

BIONEXT lève 1 M€ en amorçage auprès du fonds Cap Innov’Est et de Business Angels
BIONEXT, société de bioinformatique, à la croisée de l’IT et des biotechnologies, annonce avoir levé 1 million d’euros en amorçage auprès de Cap Innov’Est et de business angels.
BIONEXT a l’ambition de devenir l’entreprise de référence de la biologie en rassemblant sur une seule et même plateforme big-data, l’ensemble de la connaissance disponible sur les données structurales et "omiques" (génomique, protéomique, métabolomique etc…) et de proposer des applications innovantes capables d’exploiter ces données. Les objectifs de BIONEXT : accélérer et dé-risquer le cycle de développement des médicaments, dont la durée et le coût ne cessent d'augmenter pour atteindre actuellement 12 ans et 1,2 milliard d'euros en moyenne ; et booster l'innovation thérapeutique, elle aussi en perte de vitesse depuis vingt ans.

Le Big-Data pour accélérer et dérisquer le développement de médicaments
La plateforme big-data de BIONEXT, qui exploite la puissance de calcul quasi-illimitée offerte par le cloud computing, permettra, par exemple, de prédire, en moins d'une heure, l'effet d'un médicament dans le corps humain. Son intérêt réside notamment la détermination de nouvelles indication d’intérêt pour ce médicament, l’identification des cibles d’un composé, l’anticipation d’un manque d’efficacité ou des effets secondaires potentiels lors du développement d’un médicament. 
« Quand on voit on le nombre de candidats médicaments arrêtées en phase cliniques II ou III ces dernières années pour des problèmes d'efficacité ou de toxicité, avec, à chaque fois, plusieurs années de RetD et des dizaines ou centaines de millions d'euros perdus, on comprend mieux l'importance de pouvoir détecter très tôt en amont ces échecs grâce à la puissance du digital », précise
Serge-Henri ALBOU, CEO de BIONEXT.
A terme, ces mêmes technologies se retrouveront au cœur de la médecine personnalisée, favorisant la conception de médicaments personnalisés jusqu'à leur prescription au travers, par exemple, des diagnostics compagnons (Companion Diagnostics) digitaux.
L'industrie pharmaceutique et des biotechnologies est en pleine mutation et le digital sera au cœur de cette révolution. 
« L'apport de notre solution BVS pour la recherche et le développement de médicaments peut être comparé à la révolution apportée par Dassault Systèmes il y a trente ans avec CATIA pour la conception des avions assistée par ordinateur. Notre ambition est d’être le Dassault Systèmes de la Santé et de devenir très rapidement le standard de l’Industrie  » précise Serge-Henri Albou.

Un business model innovant pour rendre accessible à tous une innovation de rupture
Une autre force de BIONEXT réside dans son business-model innovant, inspiré des best practices du secteur IT, à destination de l'industrie pharmaceutique et des biotechnologies. A l'opposé de ce qui se fait dans son secteur, BIONEXT souhaite aussi rendre réellement accessible à tous ses technologies et favoriser l'innovation.
Une partie de son offre sera ainsi commercialisée sous forme de services en ligne avec un paiement par analyse ou abonnement. L’offre démarrera à 100€ et ne nécessitera ni compétences informatiques ni matériel dédié, puisqu'il suffira d'un simple navigateur pour lancer une analyse sur un composé ou médicament et voir les résultats. 
« Nous voulons adresser, grâce au cloud computing et au SaaS (Software as a Service), les 98% du marché délaissés par nos concurrents à cause de leurs business models et technologies traditionnelles », ajoute Serge-Henri Albou.
Une technologie de rupture propriétaire et brevetée
L'offre commerciale, qui sera lancée courant 2015, repose sur une technologie de rupture protégée par deux brevets. Issue de dix ans de RetD publique et privée, elle est déjà financée pour plus de deux millions d'euros par plusieurs concours français et européens. BIONEXT est dirigée par Laurent-Philippe ALBOU, docteur en bioinformatique structurale, qui a fait sa thèse à l'IGBMC à Strasbourg sous la direction du Professeur Dino Moras et du Docteur Olivier Poch. C’est en 2008, après de nombreuses discussions avec son frère Serge-Henri, dirigeant d’une entreprise dans le secteur IT, que naîtra le projet BIONEXT. Ils s’entourent alors d'un Board expérimenté dans les secteurs IT et des Biotechnologies, parmi lesquels Jean-Paul Bertholier (JVC-Kenwood, AVID, EFI), Paul Amsellem (The Mobile Network Group, Adenyo, Nokia) et Gilles Avenard (co-fondateur et ancien CEO de BioAlliance Pharma, France Biotech) pour bâtir, avec leur aide précieuse, un business model
innovant permettant de positionner leur technologie en rupture avec la concurrence.
Alsace Capital, qui gère le fonds Cap Innov’Est en partenariat avec Invest PME (Groupe Siparex), a choisi d’accompagner le déploiement de cette société à très haut potentiel en investissant 800.000 euros à son capital. 
« Notre investissement dans BIONEXT, société qui exploite une réelle technologie de rupture et portée par une équipe solide, complémentaire et dynamique, va lui permettre de se déployer sur un marché mondial en forte croissance, pour rapidement devenir une référence incontournable en bioinformatique », explique Jean-François RAX, directeur de Participation du fonds Cap Innov'Est. Cet investissement, complété par l’apport de plus de 200.000 euros du fonds Alsace Business Angels et de business angels indépendants et par un prêt participatif d'amorçage de BPI France à hauteur de 300.000 euros pour le renforcement des fonds propres, permettra à BIONEXT de lancer sa première offre commerciale et de se développer rapidement à l’international.

A propos de BIONEXT
BIONEXT est basée à Strasbourg, au cœur du cluster trinational "BioValley". BIONEXT, entreprise 100% IT dédiée aux « Digital Life Sciences », a été créée en 2009 par deux frères, Serge-Henri et Laurent-Philippe ALBOU, sur l’idée d’associer une double révolution : celle de l'IT, avec le big-data et le cloud-computing, et celle de la biologie, avec l'explosion des données "omiques". Les solutions de BIONEXT permettent de prédire, en amont et grâce au digital, l'effet des médicaments dans le corps humain pour accélérer et réduire le risque lié au développement de médicaments, tout en boostant l'innovation thérapeutique. BIONEXT a gagné plusieurs prix et concours parmi lesquels le Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes en 2010, et deux Eurostars européen en 2011 et 2013 . La société compte 7 collaborateurs.
Pour plus d'informations : www.bionext.com
Contacts : Serge-Henri ALBOU, CEO (pr@bionext.com)

A propos de Cap Innov’Est
Fonds interrégional d’amorçage doté de 36 M€, Cap Innov’Est a vocation à investir dans le capital des start-ups des régions Alsace, Bourgogne et Franche-Comté. Ses souscripteurs sont le Fonds National d’amorçage (FNA), les trois régions Alsace, Bourgogne et FrancheComté, SAFIDI, les caisses d’épargne d’Alsace et Bourgogne/Franche-Comté, BNP Paribas et CIFC.
Pour plus d'informations : www.alsacecapital.eu
Contacts : Cap Innov’Est : Jean-François Rax

A propos d’Alsace Business Angels
Créée en 2006, Alsace Business Angels est une association régionale visant à développer les investissements dans l’économie régionale et à soutenir les entrepreneurs innovants. Elle regroupe aujourd’hui 47 membres, issus de différents domaines d’activité et d’expertise et disposant d’une grande expérience entrepreneuriale.
Son soutien se concrétise par l’apport de financement en capital et par l’accompagnement des porteurs de projets sous la forme de partage d’expérience, de compétence et de réseaux.
Pour plus d’information : www.alsacebusinessangels.com
Contact : Bernard Fliegans, Président


DTA Médical lève 1 M€ auprès du Fonds CAP INNOV’EST
DTA MEDICAL annonce avoir réalisé son premier tour de financement à hauteur de 1 million d’euros auprès du fonds CAPINNOV EST.
Spécialisée dans la conception de dispositifs médicaux de traitement des plaies, DTA MEDICAL développe le dispositif « Wound Induction », apportant aux établissements de santé une solution améliorant la cicatrisation de plaies aigües et chroniques, tout en protégeant des infections nosocomiales. La configuration de « Wound Induction » en enceinte de confinement, sans couverture de la plaie, devrait favoriser l’efficacité d’adjuvants tels que les cellules souches ou de nébuliser des principes actifs à des fins thérapeutiques. Ces fonctionnalités en font un véritable laboratoire innovant et unique vers de nouvelles voies de traitement des plaies aigues et chroniques.
François DUFAŸ, fondateur de DTA MEDICAL, s’appuie sur les compétences d’un comité scientifique reconnu dans le domaine, avec notamment la participation du Pr. Dominique CASANOVA (Chirurgien Plasticien et Chef de service à l’Hôpital de la Conception de Marseille, membre de la « Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique », membre du « Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique ») qui sera en charge de l’étude clinique. Le comité scientifique est présidé par le Dr. TALON, ancien Chef de service d’hygiène du CHU de Besançon.
Un dispositif similaire, resté au stade de prototype, a été étudié par les Pr CASANOVA et Pr. TERVER pendant près 10 ans sur 120 patients et a pu démontrer empiriquement de très bons résultats. Le dispositif « Wound Induction », nettement plus abouti technologiquement laisse entrevoir des perspectives très enthousiasmantes pour les patients et le monde hospitalier.
Ce dispositif médical de rupture s’adresse d’une part au marché des plaies traumatiques dont on dénombre 80 000 cas par an rien qu’en France, dont 3 700 grands brûlés, et d’autre part au traitement des plaies chroniques dont le nombre excède 1 million de cas dans l’hexagone (escarres, plaies du pied diabétique, ulcères).
«Outre le confort du patient et une meilleure cicatrisation des plaies, le système « Wound Induction»
permettra également une diminution du temps et donc des coûts des traitements », explique le Président François DUFAŸ.
Résolument concentrée sur la RetD, DTA MEDICAL a conclu des partenariats industriels de premier plan tant pour la fabrication du dispositif que pour les principes actifs consommables.
La société envisage un début de commercialisation en 2016.
M. Philippe GARNIER a rejoint M. DUFAŸ pour prendre en charge le développement commercial et partenarial de DTA MEDICAL. M. GARNIER est un spécialiste de la mise sur le marché de dispositifs médicaux innovants. Diplômé de l’EM Lyon, il a notamment été directeur de développement régional dans un cabinet d’audit financier reconnu avant de créer la société EFISCIENCE spécialisée dans l’accompagnement de startups innovantes en santé.
ALSACE CAPITAL, qui gère le fonds CAP INNOV’EST en partenariat avec INVEST PME (Groupe Siparex), a décidé d’investir 1 million d’euros en plusieurs tranches au capital de DTA Médical. Ce financement est abondé par plusieurs financements complémentaires de la région Franche-Comté et de BPI FRANCE.
« Ce premier investissement de CAP INNOV’EST en Franche-Comté permettra à DTA MEDICAL de terminer la phase de RetD, réaliser des préséries, conduire les études cliniques, obtenir le marquage CE et initier le démarrage de la commercialisation en France et en Europe », indiquent Mathilde FAGLIN et Rémi BERTHIER, Investisseurs sur CAP INNOV’EST.

A propos de DTA MEDICAL
DTA MEDICAL est basée à LOULLE (39) et a été créée en 2010 par François DUFAŸ. La société compte 3 employés ingénieurs biomédical et plasturgiste.
Contacts ; François DUFAŸ, Président (francois.dufay@dtamedical.com)


EN SAVOIR PLUS :

http://www.investissement-avenir.gouvernement.fr/
w.caissedesdepots.fr/activites/investissements-davenir 
http://investissementsdavenir.bpifrance.fr/