6 févr. 2015

ALYATEC : création à Strasbourg d’une Chambre d’exposition aux allergènes, une infrastructure unique en France

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) et Alsace BioValley, pôle de compétitivité Santé, annoncent la création à Strasbourg d’une nouvelle entreprise, ALYATEC, qui proposera en prestations de service l’accès à un outil d’excellence scientifique : une Chambre d’exposition aux allergènes. 

Localisée au sein du Nouvel Hôpital Civil, cette chambre, placée sous la direction scientifique du Pr. Frédéric de Blay, Chef de l’unité d’Allergologie et du pôle de pathologie thoracique, permettra de réaliser des études cliniques pour valider des traitements de désensibilisation et de nouvelles molécules thérapeutiques. Elle servira également la recherche fondamentale sur les allergies respiratoires, affections qui concernent aujourd’hui près de 30 % des Européens. Sa mise en service est programmée en 2015.

Mieux comprendre les allergies pour mieux les traiter et contrer leur explosion

L'allergie est classée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) au 4e rang des pathologies en nombre de patients touchés et constitue aujourd'hui un problème mondial de santé publique, en constante augmentation. Dans les pays développés, près de 30 % des sujets de moins de 35 ans sont allergiques. L’asthme, la rhinite et la conjonctivite en sont les principales pathologies. A l’horizon 2020, un être humain sur deux souffrira ainsi d’allergie respiratoire (1). Il devient donc fondamental de faire avancer au plus vite le progrès médical sur ces pathologies, encore mal connues. C’est dans ce contexte que la société ALYATEC vient d’être créée, pour offrir, aux chercheurs publics comme aux acteurs de l’industrie pharmaceutique, un accès à un nouvel outil de recherche unique : une chambre à provocation allergique.

(1) Données médico-économiques : Livre de l’EFA sur les allergies respiratoires : Pour une meilleure prise de conscience et un allègement de l’impact de ces maladies, 2012

Cette nouvelle infrastructure à Strasbourg permettra d’accélérer le développement de nouveaux traitements et contribuera au progrès médical en matière d’allergies grâce à la libération contrôlée d’allergènes (quantité et durée d’exposition) pour activer des symptômes allergiques chez les personnes sensibles, tout en s’affranchissant des paramètres saisonniers.
Il sera ainsi possible de placer un ou plusieurs patients dans un environnement allergique précis et de les soumettre à des tests et prélèvements réalisés in situ en temps réel, permettant une étude instantanée et précise des symptômes.
« Cette chambre d’exposition permettra d’évaluer l’efficacité à un stade précoce du développement d’un médicament contre l’asthme, la rhinite, la conjonctivite et les allergies chez un grand nombre de sujets en même temps, en s’affranchissant des saisons et variations d’allergènes dans l’air » déclare le Pr. Frédéric de Blay.« Il sera également possible de tester d’affilée l’action de plusieurs molécules différentes puisque la chambre peut être nettoyée aisément. De quoi mener des études cliniques plus rapides, plus fiables et moins onéreuses. »

Un nouvel atout concurrentiel pour l’Alsace
« Outre notre rôle de co-pilote dans l’émergence et le montage de ce projet, Alsace BioValley a mobilisé des moyens budgétaires pour cofinancer les études d’avant-projet et a contribué à l’identification des partenaires. « Pendant 2 ans, notre pôle a mobilisé une chef de projet à mi-temp pour donner vie à cette nouvelle plateforme technologique, qui constitue une infrastructure scientifique inédite sur le territoire français. Cette innovation renforcera indéniablement l’attractivité médicale de l’Alsace et devrait également créer de nouvelles activités économiques dans notre région » déclare Didier Frommweiler, Directeur Général d’Alsace BioValley.

M. Christophe Gautier, Directeur général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS), complète ces propos : « La création au sein du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg de cette Chambre d’exposition aux allergènes confirme la reconnaissance internationale dont bénéficie déjà les équipes de l’Unité d’Allergologie des HUS, portées par le Pr. Frédéric de Blay. Au plan mondial, cette infrastructure est en effet unique dans sa forme : sa localisation directe au coeur d’un complexe hospitalier d’excellence, à proximité immédiate des patients, des chercheurs et de grands experts spécialistes en allergologie, est un gage de qualité et de sécurité-patients sans précédent ».

Il était légitime que l’Alsace déploie sur ses terres une telle infrastructure. On y dénombre en effet déjà de grands experts et plusieurs équipes de recherche en pointe dans le domaine des allergies. A l’échelon de la BioValley franco-germano-suisse, plus d’une vingtaine d’entreprises travaillent sur le diagnostic et/ou le traitement de l’allergie dont Novartis et Roche.
Ce projet de chambre d’exposition aux allergènes résulte du travail de recherche du Pr. Frédéric de Blay, des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg avec la société Nocosium, spécialisée dans la bio ingénierie des environnements contrôlés. Il s’appuie sur des concepts reconnus par des industriels leaders dans le domaine de la diffusion d’aérosols et de mesures particulaires.
La mise en service de la chambre est programmée pour fin 2015. "Les agences réglementaires (Food and Drug Administration et European Medecine Agency) expriment un intérêt croissant pour les essais de médicaments anti-allergiques menés dans de telles chambres d'exposition. Du fait de ses caractéristiques uniques, la chambre ALYATEC devrait rapidement devenir un outil incontournable pour les entreprises pharmaceutiques du secteur" estime Albert Saporta, Président d'ALYATEC.

Toutes les dépenses liées à l’implantation de la chambre (travaux et équipements), soit près de 2,7 €, seront financées par des partenaires publics (BPI France, Eurométropole de Strasbourg, Caisse des Dépôts et Consignations, Région Alsace, SODIV) et des partenaires privés (fondateurs d’ALYATEC, BNP Paribas, Crédit Mutuel, M. Roger Dumez, Société Hospitalière d’Assurances Mutuelles).
Source: Communiqué Alsace BioValley


EN SAVOIR PLUS

Le projet de Chambre d’exposition aux allergènes : carte d’identité d’ALYATEC

Partenaires du projet
  • Alsace BioValley : montage et co-pilotage du projet, - Mobilisation de moyens budgétaires pour cofinancer des études d’avant-projet - Contribution à l’identification des partenaires financiers - Mise à disposition d’un chef de projet à mi-temps pour co-développer le projet jusqu’à la création de la société ALYATEC
  • HUS : initiation et co-pilotage du projet par le Pr. de Blay - Mobilisation de moyens budgétaires pour cofinancer des études d’avant-projet par le groupe de recherche en allergologie
  • Nocosium : mandat de maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de l’aménagement de la zone «chambre d’exposition aux allergènes» d’ALYATEC située dans les locaux du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg

Budget du projet


Montant total du budget : 2,7 M d’euros
Financeurs publics : BPI France, Caisse des Dépôts et Consignations, Communauté Urbaine de Strasbourg, Région Alsace, SODIV
Financeurs privés : Fondateurs d’ALYATEC, SHAM (Société Hospitalière d’Assurances Mutuelles), Mr. R. Dumez
Partenaires bancaires : Crédit Mutuel, BNP Paribas

Dates clés

- Montage du projet : 2011-2014
- Travaux de construction : démarrage janvier 2015
- Phase de qualification technique : mi 2015
- Mise en service : fin 2015

A propos d’ALYATEC
SAS créée fin 2013, ALYATEC a pour Président, M. Albert SAPORTA (ancien Président-Directeur Général de Stallergenes) et pour Directeur Général M. Stéphane BARBIER.
Sa vocation principale est de réaliser, en prestation de services, des protocoles de recherche pour le compte d’entreprises privées dans le domaine des pathologies liées à l'environnement notamment les maladies allergiques (asthme, rhinite et conjonctivite). Elle va également contribuer au développement de projets de R&D académique et concourir ainsi au maintien de l’avance scientifique de l’Alsace dans ce domaine.
- ses actionnaires : Fondateurs, SHAM, financeur privé : Mr. Dumez
- ses effectifs : 6 personnes d’ici 2016
Contact : www.alyatec.com Mail : nathalie.domis@alyatec.com


A propos des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Classés parmi les premiers Centres Hospitaliers et Universitaires (CHU) français, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS), sont reconnus pour la qualité des soins prodigués, l’excellence de leur niveau en recherche clinique et innovation, et leur positionnement de leader dans la formation initiale ou continue des professionnels de santé en Alsace.
La collaboration dans de nombreux projets entre les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’Université de Strasbourg, reconnue internationalement à travers le classement de Shanghai, fait figure d’exemple dans le paysage national hospitalo-universitaire.
Avec son Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), spécialisé en chirurgie mini-invasive guidée par l’imagerie, ses 21 équipes labellisées (CNRS, INSERM, Université de Strasbourg) et son partenariat dans 4 LabEx (Laboratoires d’Excellence), la recherche est au coeur de la stratégie du CHU. Elle contribue au progrès médical et permet de mener les projets les plus innovants au bénéfice du patient.
En partenariat avec le Centre de Lutte Contre le Cancer Paul Strauss, le CHU a créé l’Institut Régional du Cancer, outil de coopération et d'animation pour la cancérologie publique à Strasbourg et dans la région. Avec de nombreux projets : le plateau médicotechnique et locomoteur, l’Institut Régional du Cancer, la coopération internationale et européenne, le CHU mène une politique ambitieuse, non seulement au service de la population alsacienne et au-delà, mais également sur des champs disciplinaires reconnus au plan national, européen et international.
L’unité d’allergologie de Strasbourg qui comprend une consultation, un plateau technique et un hôpital de jour, reçoit plus de 6000 patients par an ce qui en fait l’une des plus importantes en nombre de consultants dans notre pays. Elle prend en charge toutes les sous-spécialités de l’allergologie (les allergies respiratoires, alimentaires, médicamenteuses, professionnelles, ophtalmologiques, ORL, pédiatriques..). Le plateau technique comprend l’ensemble des tests de provocation allergénique disponibles (conjonctival, nasal, bronchique alimentaire, professionnel). Depuis de nombreuses années, l’axe principal de recherche de l’équipe, qui appartient à la Fédération de Médecine Translationnelle de Strasbourg, est le rôle de l’environnement intérieur et professionnel dans l’asthme et la rhinite, basé sur les tests d’exposition aux allergènes. Tout naturellement, les chambres d’exposition aux allergènes correspondent à une suite logique des recherches dans cet axe. Il s’agit d’un projet original dans sa conception puisque ALYATEC sera abritée au Nouvel Hôpital Civil et, outre son statut de société privée participera au financement de la recherche académique des HUS dès que les résultats le permettront.

A propos de Nocosium
ALYATEC a confié le mandat de maîtrise d’ouvrage à la société Nocosium pour la réalisation de l’aménagement de la zone « chambre d’exposition aux allergènes » située dans les locaux du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg
Nocosium est une société ayant pour champ d'activité principal les domaines de la santé rattachés aux activités hospitalières, transfusionnelles, pharmaceutiques, de bio ingénierie, de recherches et industrielles, axé sur le facteur principal de la maîtrise de l’environnement et de la biocontamination.
Nocosium, en charge des dispositifs médicaux mis en oeuvre dans ce projet, notamment la salle d'exposition, a confié la maîtrise d’oeuvre au cabinet d’architectes J.P. GILCH F. KALK L. GILCH et au bureau d’étude technique OTE.

A propos d’Alsace BioValley
Pôle de compétitivité français de calibre mondial, Alsace BioValley accélère la croissance industrielle des entreprises alsaciennes de la filière Vie-Santé, pour créer de nouveaux emplois et développer les investissements industriels en Alsace. Il offre à ces entreprises une panoplie de services et d’opportunités dédiés au développement de leur business tels que : montage de projets de R&D en France, en Europe et à l’International (Massachusetts, Québec), coaching à la levée de fonds, participation à des événements business-networking. Pour réussir, Alsace BioValley s’appuie sur un réseau dynamique d’entreprises françaises, allemandes et suisses, une recherche académique alsacienne de tout premier ordre et un réseau intégré de partenaires, acteurs-clés de l’innovation. www.alsace-biovalley.com