14 janv. 2015

Fusion des Pôles Alsace Energivie et Fibres : Création d’un pôle de compétitivité dédié aux matériaux et au bâtiment durables

« Pôle Fibres-Energivie » est le nom transitoire que porte, depuis le 1er janvier 2015, le pôle de compétitivité résultant de la fusion récente des pôles Alsace Energivie et Fibres.
Ce pôle ainsi formé est le seul en France uniquement dédié à la conception et à la mise en œuvre des matériaux et du bâtiment durables.

Votée fin novembre 2014 par l’ensemble de leurs adhérents respectifs, la fusion des pôles Fibres et Alsace Energivie est l’aboutissement d’une réflexion entreprise il y a plusieurs mois déjà. 

La complémentarité de leurs domaines de compétences justifie l’union de leur force :

  • L’un, le Pôle de compétitivité Fibres, développait les innovations dans les domaines de la conception, de la production et de l’utilisation des matériaux à moindre impact environnemental issus de la chimie verte, et des matières premières à base de fibres, pour les marchés du bâtiment et des transports. Le pôle Fibres était également reconnu pour ses compétences pointues dans le domaine de l’économie circulaire. ,Les applications dans le domaine du bâtiment durable représentaient la grande majorité de ses projets.
  •  L’autre, le Pôle de compétitivité Alsace Energivie, avait pour missions de développer des solutions innovantes pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, en neuf et en rénovation, et de généraliser à l’horizon de 2020 les bâtiments à énergie positive dans la construction neuve.

La réunion dans un même pôle de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur du bâtiment (industrie des matériaux et de la chimie, conception des bâtiments, industrie des systèmes constructifs, industrie des équipements énergétiques, métiers de la construction, maintenance des bâtiments, promotion immobilière), permet de faire jouer à plein l’effet de synergie au service de la performance des filières. Ainsi, le bâtiment durable est clairement identifié comme une locomotive pour le développement d’autres marchés.

Grâce à la réunion des compétences et grâce à un réseau puissant de plus de 400 adhérents (250 adhérents du pôle Fibres et des 160 adhérents du pôle Alsace Energivie), le pôle de compétitivité Fibres-Energivie devient ainsi un acteur français incontournable sur le marché du bâtiment durable, aussi bien en France qu’à l’International. La visibilité internationale est d’ailleurs l’une des ambitions clé de cette fusion.

De plus, l’équipe ainsi constituée offre au nouveau pôle de compétitivité FibresEnergivie  l’opportunité d’entrer dans le « top 10 » des pôles de compétitivité français.
Le Pôle Fibres-Energivie intègre les stratégies de Fibres et d’Alsace Energivie et développe cinq Domaines d’Actions Stratégiques (DAS) :
• La chimie de la biomasse lignocellulosique
• Les fibres et matériaux durables
• Les processus et systèmes productifs
• L’économie circulaire et performance des filières
• L’énergie, les réseaux et les flux 

Fonctionnement du Pôle Fibres-Energivie
Pierre-Etienne Bindschedler, président de Soprema, ancien président du pôle Alsace Energivie et membre historique du pôle Fibres, préside le pôle Fibres-Energivie dont le siège est à Épinal. Un conseil d’administration de 25 membres impliqués est mis en place. Il est composé en majeure partie par des industriels mais également par les laboratoires de recherche des universités de Strasbourg, de Haute-Alsace et de Lorraine, par des partenaires institutionnels et des organismes de formation.

Au centre de la nouvelle organisation, axée autour des services proposés aux adhérents du pôle et du soutien des projets collaboratifs de Recherches et Développement, se trouve une équipe déjà opérationnelle de 20 personnes aux compétences additionnelles, réparties entre Épinal et Strasbourg.

La notion de territorialité est renforcée par la désignation d’un représentant pour chacun des cinq territoires déjà identifiés (Vosges, Moselle, Haut-Rhin, Meurthe-etMoselle et Meuse, Bas-Rhin). Sa mission est d’assurer la représentation du pôle FibresEnergivie sur son territoire. D’autre part, chaque Domaine d’Actions Stratégiques est présidé par un membre du Conseil d’Administration.

Une nouvelle organisation qui se dévoile dynamique, impliquée et orientée vers les services que le Pôle Fibres-Energivie propose à ses adhérents.

Mot de Pierre Etienne Bindschedler, Président du pôle Fibres-Energivie
« Le monde du bâtiment est confronté à un double défi majeur : d’une part, la croissance démographique mondiale très forte qui induit des besoins colossaux en nouvelles infrastructures urbaines et en bâtiments, et d’autre part le défi de la dégradation du climat. Le bâtiment qui compte pour 40% dans la consommation d’énergie et pour 35% dans les émissions de CO2 est au centre de l’équation. 
Les industriels et professionnels ont un rôle important à jouer pour relever ces défis en mettant sur le marché des produits et solutions innovantes. Mais, plus que jamais, ces innovations doivent se faire de manière collaborative. Elles doivent mobiliser des expertises issues de différents métiers et secteurs d’activité ; combiner les savoirs issus du monde de l’entreprise, de la recherche et de la formation et ce, de plus en plus, à un niveau européen, voire international.
Ce nouveau pôle, grâce à une taille et à une expertise élargies peut accompagner ces mutations. Il constitue un réservoir de compétences et d’initiatives tant industrielles qu’académiques, lui permettant de devenir un acteur incontournable du bâtiment durable tant en France qu’à l’international. »

Mot de Jean Kubiak, Vice–président du pôle Fibres-Energivie
« Voilà près d’une année que le Conseil d’Administration de notre Pôle de compétitivité Fibres a travaillé à la fusion avec le Pôle de compétitivité Alsace Energivie.
Il en est ressorti une proposition qui fait naître ce nouveau Pôle qui est un véritable fer de lance pour supporter les marchés du bâtiment et de l’industrie durable, à partir des matériaux et produits issus de matières premières biosourcées, recyclées ou d’autres, conçus et produits grâce à des démarches volontaristes de conception et d’économie d’énergie.
Il en est ressorti la volonté d’une offre de services innovants, très proche des besoins de l’entreprise, véritables auxiliaires aux entrepreneurs innovants,
Il en est ressorti enfin, la force d’une ambition au-delà des limites du territoire : d’abord transfrontalière de la Belgique à la Suisse ; puis vers des marchés plus lointains, encore émergents. 
Un véritable creuset pour amalgamer nos connaissances en recherche, formation et entreprenariat innovants afin d’exporter nos savoirs, nos savoir-faire, nos licences et nos produits de nos territoires vers l’Europe puis vers le Grand International.
Cette fusion est une nouvelle fois la preuve que nous entreprenons des démarches volontaristes dans ce contexte difficile d’une économie atone et peu encline à l’efflorescence de l’investissement industriel et constructif. Avec Fibres-Energivie, nous donnons à ce défi une voilure et une ambition démultipliées. » 
Source : Communiqué Pôle Fibres-Energivie