30 janv. 2015

Anagenesis Biotechnologies, lauréat du 1er Prix Ubistart proposera aux alsaciens de participer à la réussite de son projet "Act4Duchenne"

Anagenesis Biotechnologies, lauréat du 1er Prix Ubistart. Forte de ce succès, la start-up alsacienne s’apprête à lancer un appel à la mobilisation des alsaciens pour accélérer le chemin vers un traitement pour la maladie de Duchenne

Anagenesis Biotechnologies, start-up 100% alsacienne, vient d’être récompensée par le 1er prix Ubistart 2014. Organisé par UbiFrance et la Fondation Galien Internationale basée à New York, ce prix récompense des startups très innovantes dans le secteur des Sciences de la Vie. Un jury international composé de dirigeants des plus grandes entreprises pharmaceutiques a récompensé Anagenesis Biotechnologies parmi plus de 200 candidats. Forte de ce succès, Anagenesis Biotechnologies proposera d’ici quelques semaines aux alsaciens de participer à la réussite de son projet « Act4Duchenne ».

Compléter l’arsenal thérapeutique pour lutter contre la myopathie de Duchenne et les maladies musculaires

Anagenesis Biotechnologies développe de nouveaux traitements pour les maladies musculaires dans le but de préserver/redonner à l’homme autonomie, liberté de mouvement, dignité et vie sociale. Notre mission s’appuie sur une vision partagée avec chaque collaborateur et partie prenante d’Anagenesis Biotechnologies : construire un monde où chacun pourrait - devrait pouvoir - bouger, chaque jour de sa vie.

Cofondée par 7 scientifiques et entrepreneurs aguerris, l’équipe RetD d’Anagenesis Biotechnologies possède une technologie unique de production de cellules musculaires à partir de cellules souches, fruit de 15 années de travaux de recherche académique soutenus par l’association de patients AFM-Téléthon.

L’un des cofondateurs de la société est le Professeur Olivier Pourquié, expert reconnu mondialement dans le domaine des cellules souches et du développement musculo-squelettique. Il est directeur de recherche INSERM à l’IGBMC (Illkirch), Professeur à la Harvard Medical School, et membre du Harvard Stem Cell Research Institute. Anagenesis Biotechnologies est constituée d’une équipe solide et expérimentée, dirigée par son CEO, le Dr Jean-Yves Bonnefoy, industriel de la biotech expérimenté dans le domaine du développement de médicaments et converti en entrepreneur, notamment en tant que co-fondateur d’Anagenesis Biotechnologies.

Notre technologie laisse entrevoir l’opportunité de développer une nouvelle classe de médicaments pour les maladies musculaires génétiques. Au sein de celles-ci, Anagenesis Biotechnologies cible en premier lieu la myopathie de Duchenne, une pathologie très sévère qui touche un garçon sur 3500 dans le monde, pour laquelle l’espérance de vie excède rarement 30 ans et contre laquelle aucun traitement curatif n’existe. Les traitements développés pour cette maladie auront également des applications dans d’autres maladies musculaires chroniques, comme la cachexie (liée au cancer) et la sarcopénie (liée au vieillissement). Le marché annuel ciblé pèse aujourd’hui 10 Md€/an.

Un nouvel outil issu d’un projet collaboratif pour la recherche de traitements

Dans ce contexte, grâce au concours Ubistart, Anagenesis Biotechnologies a initié un projet collaboratif avec la société américaine Q-State Biosciences pour pouvoir développer un nouveau test de criblage à haut débit de candidats médicaments, basé sur la mesure de paramètres électrophysiologiques dans les fibres musculaires striées dérivées de cellules souches. A l’heure actuelle, il n’existe aucun système permettant la mesure à large échelle de ce type de paramètres dans les cellules musculaires. Ce nouveau test constituera un outil très pertinent et original pour la recherche de traitements pour l’ensemble des pathologies caractérisées par la destruction progressive du tissu musculaire.

Le développement du test contribuera à la création de 2 emplois au sein d’Anagenesis Biotechnologies. Outre les emplois créés, le programme conduira également à renforcer le portefeuille de brevets de la société. Les revenus attendus suite à cette collaboration pour Anagenesis Biotechnologies pourraient représenter à l’horizon de 7 à 10 ans jusqu’à 10% de ce marché.

Mobiliser les alsaciens autour du projet Act4Duchenne pour accélérer le cheminement vers un médicament

Dans quelques semaines, Anagenesis Biotechnologies va lancer son projet « Act4Duchenne » dans le but d’accélérer la mise à disposition de ces traitements pour les patients. Ce projet se traduira en premier lieu par un appel au financement participatif (« equity crowdfunding ») via une plateforme web et un « road show », pour renforcer notre engagement avec de nouveaux actionnaires. Cette initiative sera une première dans le domaine des maladies rares.

En agissant sans attendre, notre traitement pourra bénéficier à des patients dans un délai record d’environ 3 ans, avec le démarrage des essais cliniques sur des malades, offrant ainsi une première opportunité de sortie et de valorisation aux investisseurs amont. Dans un deuxième temps, la mise sur le marché du traitement d’ici 7 ans constituera une deuxième opportunité de valorisation, alors démultipliée pour les investisseurs qui se seront lancés à nos côtés dès aujourd’hui.

Nous proposons aux Alsaciens souhaitant partager notre engagement, fiers de pouvoir contribuer au développement et au rayonnement international de leur région et enthousiasmés par un potentiel de valorisation important, de se joindre à cette aventure. Cette mobilisation alsacienne permettra de poser des bases solides pour finaliser la phase d’essais précliniques et ensuite traiter les patients atteints de myopathie de Duchenne. Toutes les énergies de l’équipe d’Anagenesis Biotechnologies sont mobilisées pour révéler le potentiel thérapeutique unique dérivé de sa technologie, comme le prouve la reconnaissance délivrée par le concours Ubistart. La Région Alsace et le pôle de compétitivité Alsace Biovalley se tiennent déjà à nos côtés pour concrétiser ce projet, tout comme l’AFM-Téléthon.
Source : Communiqué Anagenesis Biotechnologies

A propos de la Dystrophie Musculaire de Duchenne
La Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) est une maladie neuromusculaire dégénérative liée au chromosome X qui provoque une perte progressive de la masse musculaire et un décès prématuré. Une des maladies génétiques les plus fréquentes, DMD affecte environ un garçon sur 3500 né dans le monde. Dévastatrice et incurable, la maladie de Duchenne est associée à des erreurs dans le gène codant pour la dystrophine, une protéine jouant un rôle structurel clé dans la fonction musculaire. Une faiblesse musculaire s’installe dans les membres inférieurs, puis s’étend progressivement aux bras, à la nuque et aux autres muscles striés. Apparaissent également des difficultés respiratoires qui requièrent une ventilation, et des dysfonctionnements du cœur qui peuvent provoquer un arrêt cardiaque. Cette maladie est incurable et entraîne le décès prématuré du patient, en général avant l’âge de 30 ans.

A propos d’Anagenesis Biotechnologies
Anagenesis Biotechnologies développe de nouveaux traitements pour les maladies musculaires dans le but de préserver/redonner à l’homme autonomie, liberté de mouvement, dignité et vie sociale. Notre mission s’appuie sur une vision partagée avec chaque collaborateur et partie prenante chez Anagenesis Biotechnologies : construire un monde où chacun pourrait - devrait pouvoir - bouger, chaque jour de sa vie. C’est le projet, le rêve, et maintenant l’espoir fondé sur notre projet, et pour lequel le chemin est encore long mais la destination connue.

L’un des cofondateurs de la société est le Professeur Olivier Pourquié, expert reconnu mondialement dans le domaine du développement musculo-squelettique et des cellules souches. Il est directeur de recherche INSERM, Professeur à la Harvard Medical School, et membre du Harvard Stem Cell Research Institute. Anagenesis Biotechnologies est constituée d’une équipe solide et expérimentée, dirigée par son CEO le Dr Jean-Yves Bonnefoy, industriel de la biotech expérimenté dans le domaine du développement de médicaments et converti en entrepreneur, notamment en tant que co-fondateur d’Anagenesis Biotechnologies.
Pour plus d’informations : www.anagenesis-biotech.com

A propos d’Ubistart
Le programme UBISTART (pour UBI Synergistic Transfer for Advanced Research Technologies) est le fruit d’un partenariat synergique entre la GALIEN FOUNDATION (GF) américaine dont le but est de promouvoir l’excellence dans le domaine de l’industrie pharmaceutique et de Business France qui accompagne des acteurs français de cette industrie. Son enjeu est de développer des partenariats opérationnels franco-américains dans le domaine de la santé.
http://www.ubifrance.fr/

A propos de Q-State Biosciences
Q-State Biosciences est une entreprise basée à Cambridge, MA (Etats-Unis) créée dans le but de commercialiser les découvertes des laboratoires d’Adam Cohen et Kevin Eggan, tous deux à Harvard et HHMI. La mission de l’entreprise est de développer des traitements et diagnostics de précision pour les troubles du système nerveux grâce à l’utilisation de modèles cellulaires de ces troubles et de technologies avancées de mesures. Sa Plateforme Q-Light combine de l’électrophysiologie tout-optique, des cellules iPS, et de la génomique avancée pour caractériser des cellules humaines électriquement actives. Cette plateforme permet la création de modèles « disease-in-a-dish » pour étudier les troubles à l’échelle cellulaire et évaluer l’efficacité et la toxicité d’un médicament. L’entreprise met en place des partenariats avec des acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique, des start-ups innovantes et des experts académiques.
www.qstatebio.com