16 sept. 2014

Sur votre agenda : L' Exposition Consom’Attitudes à la MEF de Saverne

L’ADEME Alsace et la Région Alsace et le SMICTOM de la Région de Saverne avec la participation de l’académie de Strasbourg, la Nef des sciences et l’Ariena, organisent à Saverne du 22 septembre au 15 octobre prochain une exposition intitulée Consom’Attitudes, conçue et réalisée par Cap Sciences et destinée à sensibiliser le grand public aux enjeux de la consommation durable.
Consommer peut avoir des effets cachés, générant nombre de problèmes à prendre en compte que beaucoup préfèrent ignorer, de la santé au changement climatique en passant par les inégalités sociales.
Comme il est possible de satisfaire ses besoins personnels tout en respectant l’homme et la planète, l’exposition Consom’Attitudes propose aux visiteurs de décoder les effets cachés de notre consommation et d’agir au mieux pour consommer responsable et limiter son impact sur l’environnement.

L’exposition s’organise autour de quatre thématiques :
· La consommation, la qualité de vie et l’environnement : explication de l’évolution de la consommation Les visiteurs décryptent les divers facteurs qui construisent les modes de consommation. Comment les réponses aux besoins de chacun peuvent-elles perturber la santé et l’environnement ?
· Etre conso’citoyen : quel est l’effet de la consommation sur l’environnement ? Quels sont les risques à terme pour la population mondiale, les éco-systèmes, l’équité sociale… ? Des questions qui posent le problème de la pérennité des modes de consommation actuels à travers des exemples précis et des données sur l’évolution des activités humaines.
· La naissance et la renaissance des objets : qu’est-ce que l’éco-conception ? Réflexion sur le cycle de vie d’un objet dans sa globalité et prise de conscience de la diversité des impacts et de la multiplicité des acteurs.
· La forêt des possibles : comment arriver à l’éco-consommation ? Comment mettre en oeuvre une consommation responsable et soucieuse de notre environnement ? Différents acteurs et leurs « recettes » : recherche, savoir-faire, recyclage… sont possibles.

Chacune de ces thématiques est illustrée par des ateliers interactifs. 
Les visiteurs peuvent y faire leurs courses dans le supermarché « O2 market », apprendre à concevoir un éco-produit au « Bureau d’études » ou  encore comprendre en quoi une consommation éco-responsable agit non seulement sur l’environnement illustré par l’atelier « Pot de Yaourt »
La consommation durable

Il s’agit de porter un nouveau regard sur nos achats et de réfléchir aux implications en amont et en aval de notre consommation.
Elle couvre l'ensemble des enjeux environnementaux, sociaux, sanitaires, éthiques et culturels liés aux produits que nous achetons.

Présentation et objectifs de l'exposition Consom’Attitudes
L’ADEME a souhaité créer un outil de sensibilisation sur le thème de la consommation durable. Cap Sciences, fort de ses expériences d’ateliers, d’expositions physiques et virtuelles sur le thème du changement climatique, de l’énergie et du développement durable, a proposé son expertise et présente au public une exposition interactive et ludique sur le thème de la consommation durable.
L'exposition Consom'attitudes se parcourt comme un voyage ludique et interactif au coeur des modes de vie, démontrant que l’on peut tout à la fois satisfaire ses besoins et respecter l'homme et la planète.
A la fois attractive et scientifique, l'exposition s'adresse à tous les publics grâce aux ateliers et animations présents tout au long de son parcours. Le visiteur y apprend par le jeu, l'observation et l'expérience.
Objectifs
L’objectif de cette exposition interactive est de donner aux visiteurs un certain nombre d’outils et de connaissances les amenant à se questionner sur leurs pratiques de consommation et les inciter à les modifier de manière à réduire leursimpacts écologiques, sanitaires et sociaux.

Thèmes abordés durant le parcours de l'exposition
· Comprendre la consommation, son contexte, ses enjeux
· Intégrer la valeur globale des produits (économique, écologique et sociale) lors de leur achat et de leur usage
· Comprendre les enjeux de l'éco-conception
· S'engager pour une éco-consommation

1. Comprendre la consommation, son contexte et ses enjeux
L'objectif est de faire découvrir les grands facteurs qui induisent les modes de consommation (technologie, structuration sociale, systèmes de distribution, démographie, connaissances scientifiques...).
Le visiteur est ainsi confronté à différentes situations de consommation correspondant à plusieurs types de sociétés :  "société de chasse-cueillette" -  "société de consommation fonctionnelle" -  "société de consommation" -  "société d'éco-consommation"
Il s’agit également ici d'identifier les enjeux sociaux et écologiques associés directement et indirectement aux mêmes modes de consommation.
En effet, les pratiques de consommation ne sont pas neutres : au-delà des bénéfices associés (qualité de vie, relations sociales ...), elles ont des conséquences écologiques et sociales, qui peuvent être observées à différentes échelles : le corps humain, l'habitat, l'environnement local, régional et global.

Atelier interactif : Le puzzle : Le pot de yaourt
La Maison de la Nature du Sundgau a développé un puzzle pédagogique en trois dimensions qui permet d'aborder d'une manière ludique les concepts de filière locale en alimentation. Il se compose de 30 pièces en bois surmontées de figurines qui représentent les différentes étapes de deux filières différentes : l'achat d'un yaourt aux poires au supermarché et la fabrication maison d'un yaourt avec les poires du verger familial.
La première filière se compose de 30 étapes remontant du supermarché en passant par les camions de transport, l'usine de fabrication du yaourt puis les 3 filières : fabrication du plastique, culture de la poire dans un verger industriel, production du lait dans une exploitation agricole.
La seconde filière se rétrécit à 8 pièces puisque le lait et la poire proviennent du village et que l'on fabrique soi-même le yaourt.
Ce puzzle permet d’aborder de nombreux concepts : l’intérêt de la filière locale, la réflexion sur l’ensemble des moyens que l’on doit mettre en oeuvre pour une production industrielle, comment diminuer l’utilisation d’énergie fossile, la santé et l’alimentation, etc.

2. Intégrer la valeur des produits lors de leur achat et de leur usage
Après une découverte des différentes facettes de la consommation, le visiteur est amené à se questionner sur la pérennité de ses modes de consommation.
Se pose alors la question de la projection dans l'avenir :
· Dans quel sens faudrait-il faire évoluer les choses ?
· Si les choses évoluent trop lentement, quels sont les risques sociaux et écologiques ?
Afin d’accompagner le visiteur dans cette réflexion, des données sur l'évolution des activités humaines et de leurs conséquences au cours des dernières décennies sont apportées.

Atelier interactif : O2 Market
Au sein de cet atelier, reprenant une mise en scène proche d’un supermarché, le visiteur devient acteur. Il est mis en situation d’achat avec un objectif précis à réaliser.
Déroulement de l'atelier : Le visiteur doit choisir une carte "défi" qui lui sert de panier virtuel pour les courses, remplir le panier selon le défi choisi et passer à la caisse.
Cette situation d'achat, qui lui est pourtant familière, devient déstabilisante car elle met en évidence des informations auxquelles le visiteur ne prête pas nécessairement attention lors de ses actes d'achats quotidiens.
A la sortie de l’espace d’achat, il peut accéder à des bornes explicatives matérialisées
par des lignes de caisses automatiques.
Sur la borne il constate l’impact de son panier en termes : d’émissions de gaz à effet de serre (GES)-  de consommation d’énergie - de production de déchets - d’identification des bons labels.
Ces derniers permettent de proposer divers messages liés à la santé humaine, à la qualité des écosystèmes et aux impacts sociaux.
Ainsi, le visiteur découvre qu'au-delà de son coût économique, un panier a également des coûts écologiques et sociaux. L'objectif est de faire des choix d'achat permettant de trouver le meilleur équilibre possible.

3. Comprendre les enjeux de l'éco-conception
Le visiteur aborde l'aspect de la conception des produits et les réflexions qui sont menées par les industriels, ingénieurs et concepteurs pour réduire les impacts deleurs produits sur l'environnement (quantités de matières premières, consommation en eau, en énergie, production de déchets...).
Il est proposé au visiteur de réfléchir au cycle de vie de différents produits et aux impacts des différentes étapes : extraction des matières premières, transformation, transport, distribution, utilisation, élimination.
Cette partie montre la complémentarité des acteurs au sein de l'entreprise et la complexité d'intégrer, dès la conception, la durée de vie, la recyclabilité, la réparabilité ou le démontage, tout en évitant les transferts d'impacts.
Atelier interactif : Le bureau d'études (à partir de 14 ans) : Le visiteur est plongé dans un rôle d'"éco-designer" dans son bureau d'étude. L'objectif est de réaliser l'assemblage d'un nouveau modèle de téléphone portable en tenant compte des quantités de matière première, de consommation d'énergie, d'émissions de gaz à effet de serre... tout en garantissant l'équité sociale et en restant compétitif au niveau économique.
Cet atelier fait prendre conscience de la diversité des matériaux et de la complexité des choix d'éco-conception dès lors que l’on se trouve dans une démarche d'amélioration multicritères (écologique, social, économique).
Atelier interactif : Je ne suis pas un déchet ! (à partir de 6 ans) : Atelier d'animation dont l'objectif est de remettre en question la notion de déchet : qu'est-ce qu'un déchet ? Les objets présentés sont-ils des déchets? L'idée est de sensibiliser le visiteur aux différentes voies de valorisation de ces "déchets" et finalement de prendre conscience que ces déchets peuvent devenir une véritable ressource.
Malgré tout, le meilleur des déchets est bien celui qui... n'existe pas !
Déroulement : Le jeu consiste à créer un objet en équipe à partir d'un déchet présent dans la "poubelle aux trésors". L'équipe a un temps limité pour réfléchir puis trouver la bonne ressource et le ou les " modes de transformation " associés. Cette approche fait appel à la créativité et conduit à l'échange de savoir-faire et à la création d'emplois potentiels.
Source : Dossier presse ADEME - Terre d'Info

EN SAVOIR PLUS

Informations pratiques
du 22 septembre au 15 octobre 2014 - Maison de l’emploi et de la formation - 16 rue du Zornhoff - Saverne
Entrée libre.
Horaires d’ouverture
Visites libres les mercredis 1er et 15 octobre : 9h30-12h et 14h-18h - Le dimanche 5 octobre : 14h-18h

Pour les groupes : Visites uniquement sur réservation et selon disponibilités du planning
Contact : Christelle BRIOT. Tél. : 03.89.33.62.20. - Courriel : nef-des-sciences@uha.fr
Conditions de visite : L’exposition accueille une classe partagée en 2 groupes. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. - Visite gratuite. - Durée totale de la visite : 1h30 environ. - Ressources pédagogiques complémentaires




LES PARTENAIRES