27 sept. 2014

50ème anniversaire du Service de l’Inventaire du Patrimoine : Patrimoine et Numérique, au coeur du débat

Pascal Mangin, Conseiller Régional d’Alsace, Président de la Commission Culture, Identité Régionale et Bilinguisme, a ouvert la table ronde sur le thème : « Patrimoine et Numérique », ce vendredi 26 septembre 2014, à la Maison de la Région.

Organisée par le Service de l’Inventaire du Patrimoine (SIP) de la Région à l’occasion de son 50ème anniversaire, cette journée d’échanges a été articulée autour de trois grands axes de réflexion :
- le numérique au service de la connaissance du patrimoine,
- le numérique au service de la valorisation du patrimoine,
- le patrimoine comme lieu d’expression des arts numériques : un dialogue fructueux.

Ces trois ateliers ont été animés par Guillaume d’Andlau, Président de l’Association des Châteaux Forts d’Alsace, et Olivier de la Blanchardière, Directeur Adjoint des Dominicains de Haute-Alsace.
Les acteurs du secteur et les professionnels des nouvelles technologies ont échangé et partagé leurs expériences, en évoquant des projets d’envergure tels que :
- la technique du « scanning » utilisée par le Pôle Archéologique Interdépartemental Rhénan (PAIR) pour restituer l’emprise au sol d’un site partiellement disparu,
- les restitutions en 3D conduites par l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Strasbourg, notamment pour le château de l’Engelbourg, à Thann, et les ruines de Niedermunster,
- le projet de site internet collaboratif de l’association Archi’Strasbourg,
- le documentaire « Le défi des bâtisseurs », produit par SEPPIA,
- la Fête des Lumières, à Lyon,
- le festival « Ososphère », au Port du Rhin.

Le SIP a pour missions l’étude et la valorisation du patrimoine régional. Il dispose d’une documentation très riche sur le patrimoine culturel de la région, composée de dossiers illustrés sur toutes les communes d’Alsace, d’un fonds regroupant plus de 250 000 photographies et d’une bibliothèque spécialisée dans les domaines de l’histoire de l’art et de l’architecture.

La Région Alsace, sous l’impulsion de son Président Philippe Richert, encourage la diffusion du patrimoine culturel et a mis en oeuvre des actions et des projets innovants à destination d’un public toujours plus demandeur.

Parmi ces actions, on peut citer notamment :
 L’application Neustadt pour smartphones et tablettes (Androïd et iOS) 
A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, qui se sont tenues les 20 et 21 septembre 2014, le SIP a lancé une application mobile gratuite dédiée à la Neustadt de Strasbourg.
Visuels de l’application et de l’interface « enfant » : L’application permet de découvrir le patrimoine de l’ancien quartier impérial, qui enserre le noyau urbain historique de la ville et regorge de lieux emblématiques tels que le Palais du Rhin, la Bibliothèque Nationale Universitaire ou les Bains municipaux. A travers des textes, des photographies, des enregistrements audio et des vidéos, la richesse des contenus fait de cet outil une source d’information unique sur la Neustadt. Par ailleurs, l’application s’enrichit de séquences animées ou en 3D, de documents d’archives et d’images anciennes. Sur un mode plus ludique, une interface « enfant » permet aux plus jeunes d’apprendre en s’amusant, avec des contenus adaptés sous forme de quizz, de devinettes, de cases à relier, etc. En outre, la version « tablette » disposera prochainement de jeux multimédias. Disponible en français, en allemand et en anglais, l’application Neustadt est destinée à tous les publics.

QRCode Androïd – QRCode iOS

L’ouverture au public des données numériques de l’Inventaire
A la suite de leur rattachement aux Conseil Régionaux, les Services de l’Inventaire du Patrimoine se sont fédérés pour créer « Gertrude »1, un outil de production et de diffusion en ligne des données patrimoniales de la Région.
Mis en place en Alsace pour la production de données depuis 2013, cet outil est ouvert dès à présent au public. Les internautes peuvent naviguer dans la documentation produite par l’Inventaire (accès cartographique, par type d’édifice, de commune, etc.) et consulter les dossiers d’oeuvres et les photographies. D’ici fin 2015, l’intégralité des dossiers d’inventaires documentant le patrimoine régional (environ 50 000) sera mise en ligne.

Les résultats de l’appel à projets Open Data

La Région a lancé, en mai 2014, un appel à projets portant sur l’exploitation des données patrimoniales (avec près de 50 000 notices sur l’architecture et le mobilier, ainsi que des photographies produites par le SIP). Destiné aux particuliers, étudiants, entreprises et associations, cet appel à projets visait à faire émerger de nouveaux outils de valorisation du patrimoine alsacien.

Le jury s’est réuni le 1er septembre dernier et a retenu les trois projets suivants :

- 1er prix : « patrimoine-alsace.com », par Valérie Taesch (Haguenau) : conçue sur le principe de la géo-localisation, cette application permettra de générer des parcours de découverte du patrimoine. Le projet offrira une déclinaison mobile des données d'inventaire (photos, textes de présentation et de description), tout en en valorisant les photographies et en proposant une ouverture vers les réseaux sociaux,

(1) Groupe d'Etude, de Recherche Technique, de Réalisation et d'Utilisation du Dossier Electronique

- 2ème prix : « Ma balade du patrimoine », par Nicolas Henry (Strasbourg) : cette application permettra également de générer des parcours de découverte, cette fois en fonction de différentes thématiques (moulins, églises, châteaux, etc.), en complétant le circuit par des données culturelles (musées), touristiques (hébergement, restaurants) ou pratiques (parking, dénivelé du circuit),

- 3ème prix : « Colorie-moi l'Alsace », par Shani Hermann (Lampertheim) : ludo-éducative, cette application invite les enfants à colorier des illustrations s’inspirant des photographies mises à disposition par le SIP. L'enfant et ses parents auront également accès à la photographie originale de l’objet ou du monument, ainsi qu’à des informations patrimoniales et touristiques.

Le jury a notamment pris en compte le caractère innovant des projets, leur simplicité d’utilisation et leur conception à destination du plus large public possible. 
Ces trois projets ont été récompensés à hauteur respective de 10 000 €, 7 000 € et 5 000 €.

Mis en oeuvre en septembre 2013, le portail Open Data Alsace est un outil de référence permettant l’accès, en téléchargement, à des données libres de droits produites par la Région et ses partenaires. Ces données ont été sélectionnées pour leur pertinence et leur réelle utilité dans des applications futures. Région pilote dans la démarche Open Data, l’Alsace souhaite ainsi répondre aux enjeux stratégiques de modernisation de l’action publique en facilitant l’accès des citoyens à l’information et à la connaissance des politiques régionales.
Source : Région Alsace