Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » » Une seconde vie pour les meubles usagés : Eco-Mobilier, comment ça marche ?
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Les solutions de collecte pour les particuliers proposées par Éco-mobilier sont désormais disponibles en France pour le recyclage du mobilier usagé. Comment ça marche ?
Après le verre, les emballages, les appareils électriques ou le textile, c’est au tour des meubles de rentrer dans une filière spécifique de recyclage. Éco-mobilier met en place des solutions pour valoriser à terme les 1,7 million de tonnes de tables, lits, matelas et autres meubles de cuisine, soit l’équivalent de 170 fois la tour Eiffel, dont les ménages se séparent chaque année. 

En payant une écoparticipation à l’achat d’un meuble neuf, les particuliers contribuent financièrement depuis plus d’un an à la réduction de l’enfouissement des meubles et même à leur recyclage et valorisation grâce aux services mis en place par Éco-mobilier.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Qu’il s’agisse d’anciens canapés, de matelas, de meubles de jardin, de tables, de chaises, … 3 solutions s’offrent aux ménages pour un geste citoyen.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Solution 1 : participer au réemploi et à la réutilisation
Les acteurs de l’économie sociale et solidaire, comme Emmaüs France et le Réseau des Ressourceries, font partie du Programme Éco-mobilier pour favoriser le réemploi et la réutilisation. Éco-mobilier offre un nouvel accès au gisement des meubles en bon état en vue d’une réutilisation. Lorsque les particuliers souhaitent se défaire de leurs meubles usagés, ils peuvent s’adresser à ces associations. Ces meubles connaissent alors un nouveau départ, remis en état, ils peuvent servir à d’autres personnes. C’est pour permettre cette réutilisation des meubles qu’Éco-mobilier a signé un partenariat avec Emmaüs France et le Réseau des Ressourceries le 11 octobre 2013.

Solution 2 : déposer son ancien meuble dans une déchèterie publique
Aujourd’hui une famille de 4 personnes se sépare par an de 100 kilos de mobilier usagé. Auparavant ces déchets étaient mis dans la benne « tout venant » ou dans la benne « bois », et pour une large part, étaient enfouis. On dénombrait alors plus d’1 million de tonnes de déchets d’ameublement enfouis chaque année. Face à ce constat, la mise en place opérationnelle de la filière se traduit par l’installation progressive de bennes dédiées au mobilier dans les déchèteries publiques. Le mobilier collecté est ensuite trié puis envoyé en recyclage.

Solution 3 : bénéficier de la reprise par les magasins ou professionnels partenaires du Programme Éco-mobilier
Les distributeurs et professionnels, partenaires du Programme Éco-mobilier, peuvent proposer à leurs clients la reprise de leur ancien mobilier. Des bennes dédiées ou des cartes PRO d’accès gratuit à un réseau de points de collecte sont mises à leur disposition gratuitement par Éco-mobilier, qui prend ensuite en charge la collecte et le recyclage du mobilier déposé.


Le recyclage du mobilier usagé : un cercle vertueux

Que devient le meuble déposé dans la benne dédiée ?
Une fois collectés dans des bennes dédiées, les meubles sont acheminés dans des centres de tri où les matériaux sont séparés par flux (bois, matelas, ferraille, plastique, …) pour être envoyés en recyclage et servir à fabriquer d’autres produits. Une part de ces flux peut être également valorisée sous forme d’énergie.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

On parle alors de cercle vertueux, la filière offrant à la matière du meuble une seconde vie.
D’ici fin 2015, Éco-mobilier a pour objectif de recycler ou réutiliser au moins 45% des meubles usagés.
Source : Eco-Mobilier


EN SAVOIR PLUS

A propos d’Éco-mobilier
Éco-mobilier, SAS à but non lucratif, a été créé en 2011 par 12 distributeurs et 12 fabricants français.
Après son agrément par le ministère de l’Ecologie le 26 décembre 2012, Éco-mobilier a mis en place l’éco-participation à l’achat de meubles neufs le 1er mai 2013. Le 26 décembre 2012, il a reçu l’agrément du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, jusqu’au 31 décembre 2017. 

Les 24 actionnaires fondateurs d'Éco-mobilier sont :  Alinea, Alsapan, But International, Compagnie Continentale Simmons, Conforama France, Meubles Demeyere, Fournier SA, Gautier France, Gram, Grand Litier First Service, Cofel, J. P. Gruhier, Meubles Ikea France SNC, Hygena Cuisines, Maison de la Literie, Mobilier de France, Mobilier Européen, Groupe Parisot, Roset SA, Salm SAS, Sesame, Union Commerciale pour l’Équipement Mobilier (UCEM), Valco, WM88. 

 Deux fédérations ont été à l’initiative de la création d’Éco-mobilier : la FNAEM, Fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison et l’UNIFA, Union nationale des industries françaises d’ameublement. 
Une douzaine de fédérations professionnelles sont associées aux travaux de la filière.
Ainsi, Éco-mobilier fédère la totalité du secteur de l’ameublement destiné aux particuliers et l’ensemble de la literie destinée aux ménages et aux professionnels. Il est pleinement engagé pour répondre aux attentes des entreprises vis-à-vis de leur nouvelle filière de traitement des déchets d'éléments d'ameublement.

Organisation de la filière

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 Financement de la filière
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Source images : Eco-Mobilier

Éco-mobilier  0811 69 68 70 -  www.eco-mobilier.fr

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien