11 juil. 2014

La Région Alsace participe au développement de l’économie circulaire

La Commission permanente du Conseil Régional d’Alsace de ce vendredi 11 juillet 2014, placée sous la présidence de Philippe Richert, a décidé de développer une stratégie en faveur de l'économie circulaire, résolument tournée vers l’avenir.
L'économie circulaire désigne un concept économique qui permet un usage optimisé des ressources (matières premières, énergie, eau) et s'inspire notamment des notions d’économie de l'usage, d'économie de la performance et de l'écologie industrielle.
Son objectif est de proposer un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement.

La Région Alsace, déjà à l'initiative de nombreux dispositifs visant à une utilisation plus efficace des ressources et à leur valorisation, souhaite désormais enclencher la transition d'une économie linéaire vers une économie circulaire. Celle-ci s'appuiera également sur le secteur de l'économie sociale et solidaire, particulièrement développé en Alsace (10,2% de l'emploi salarié alsacien, notamment dans les domaines du réemploi, de la réparation et de la réutilisation).

La stratégie régionale repose sur les points suivants :
- Impulser une animation régionale, en élaborant un état des lieux de l'économie circulaire en Alsace par une étude des flux (consommation et disponibilité des ressources, analyse de la vulnérabilité des entreprises alsaciennes et de son impact éventuel sur l'emploi), par un recensement des initiatives existantes, ainsi que par la constitution d'un groupe de travail technique regroupant les collectivités et les institutions, co-animé par la Région et l'ADEME ;
- Soutenir les projets relevant de l'économie circulaire, afin de faire émerger des propositions concrètes. Un appel à projets porté par la Région et l'ADEME sera lancé en 2015 ;
- Participer à la convention européenne pour l'économie circulaire - 2022, portée par l'association European Partners for the Environment (EPE), basée à Bruxelles. Cette démarche s'inscrit dans le cadre du partenariat européen pour l'innovation sur les matières premières. La convention proposera des actions concrètes pour que chaque territoire européen puisse mettre en oeuvre concrètement l’économie circulaire à son échelle. La Finlande, la Suède, la Slovaquie, l’Allemagne, l'Italie, les villes de Bruxelles, d’Athènes et de Barcelone et les régions françaises telles que la Bretagne, l'Ile-de-France et Rhône-Alpes ont fait part de leur intérêt ;
- Accompagner le projet d'écologie industrielle portée par le Port Autonome de Strasbourg. Celui-ci collabore avec 15 entreprises de taille importante (telles que Blue Paper, Sil Fala, Schroll, Rubis Terminal…) afin d'identifier les synergies potentielles en matière d'échange de ressources dans les domaines de l'énergie et des déchets. L'objectif est désormais d'intégrer 15 nouvelles entreprises et d'identifier de nouvelles synergies.

La subvention de 55 000 € accordée par la Région correspond à l'adhésion à l'association EPE (10 000 € / an pendant deux ans), ainsi qu'à sa participation (35 000 €) à la démarche pilote d'écologie industrielle menée sur la zone portuaire de Strasbourg. 
Par ailleurs, une consultation sera lancée pour la réalisation de l'étude des flux de ressources à l'échelle de l'Alsace.
Source : Région Alsace