23 juin 2014

Une femme de talent à la tête du pôle de compétitivité Alsace BioValley

Le pôle de compétitivité Alsace BioValley, dédié aux innovations thérapeutiques, vient d’élire sa nouvelle Présidente, Séverine SIGRIST, par ailleurs Présidente-fondatrice de la start’up Defymed, spécialisée dans les implants bioartificiels. 
Ce changement s’accompagne par ailleurs d’une évolution au niveau de son Conseil d’Administration, avec le renouvellement de ses 2 Vice-Présidents.
Après 2 mandats à la tête d’Alsace BioValley, Jean-Yves BONNEFOY, CEO d’Anagenesis Biotechnologies, passe le flambeau pour se consacrer au développement de la toute jeune start-up Anagenesis. Sa présidence aura permis d’obtenir les résultats économiques escomptés et par ailleurs de conforter les perspectives d’atteindre en 2015 l’équilibre des financements publics et privés.

C’est désormais Séverine SIGRIST, Présidente-fondatrice de la société Defymed - et par ailleurs Directrice du Laboratoire du CeeD (*) - qui impulsera la nouvelle dynamique du Pôle, en cette période de toute nouvelle stratégie de développement du Pôle.
Elue à l’unanimité par le Conseil d’Administration, Séverine SIGRIST s’enthousiasme à l’idée de ses nouvelles missions : « Alsace BioValley, comme de nombreux autres pôles de compétitivité en France, est à un tournant de son développement. Tout change ou presque : nouvelle stratégie, nouveau modèle économique, nouveaux objectifs. De quoi réjouir une femme comme moi qui aime vivre au coeur des challenges. Je viens du terrain, je suis avant tout chef d’entreprise. Je connais la complexité de la croissance, les écueils économiques et les impératifs de rentabilité. Et j’espère bien apporter toutes ces compétences au pôle Alsace BioValley, pour lui permettre d’offrir des services toujours plus adaptés au développement des entreprises de notre filière Santé».

La nouvelle Présidente n’agira pas seule mais entourée par un conseil d’administration lui aussi très proche du terrain et qui intègre de nouvelles compétences. Ainsi Nicolas SCHALTENBRAND, Directeur Général de Quintiles France est élu Vice-Président du collège Entreprises et Serge POTIER, Président délégué en charge des Investissements d’Avenir de l’Université de Strasbourg, est nommé Vice-Président du collège Recherche et Formation.
Sur le plan opérationnel, Séverine SIGRIST poursuivra le plan d’action stratégique du Pôle validé l’an dernier par les financeurs du Pôle, avec le support opérationnel de l’équipe de Didier FROMMWEILER, Directeur Général d’Alsace BioValley. Une mission forte en ambitions, avec l’objectif double de réussir à la fois l’importante évolution structurelle du pôle et de générer un maximum de retombées économiques au bénéfice de la filière Santé en Alsace.
* CeeD : Centre européen d’études sur le Diabète

Source : Communiqué de presse Alsace BioValley

EN SAVOIR PLUS :

Biographie de Séverine SIGRIST
Née à Tours en 1973, Séverine Sigrist concilie une vie personnelle épanouie autour de son mari, de ses 3 enfants et d’un engagement professionnel fort au service de la recherche médicale contre le diabète.
Après l’obtention d’un doctorat en Sciences option Biologie cellulaire et Neuroscience en 1999, c’est au Centre européen d’étude du Diabète (CeeD) que Séverine Sigrist débute sa carrière en 2000. Elle encadre au départ une équipe de 5 personnes en qualité de responsable d’un projet de recherche sur la transplantation d’îlots pancréatiques chez le diabétique de type 1.
Nommée responsable du laboratoire en 2005, elle initie de nouveaux projets visant à la prévention, au traitement voire à la guérison du diabète. A partir de 2011, elle fonde et préside la start-up Defymed, qui a pour objet la recherche, le développement et l’exploitation de dispositifs médicaux pouvant contenir des cellules sécrétrices de molécules biologiques. Ces projets innovants à vocation translationnelle sont labellisés (notamment par le Pôle Alsace BioValley) et subventionnés tant au niveau régional que national. Le laboratoire du CeeD, aujourd’hui composé d’une quinzaine de personnes, bénéficie de la reconnaissance des plus hautes instances scientifiques nationales.

L’obtention en 2009 de son habilitation à diriger des recherches élargit ses domaines de compétences à l’encadrement de thèse. Parallèlement, elle prend part à l’enseignement universitaire, au développement et au suivi de projet de recherche (recherche de collaboration, soumission et publication d’articles dans les journaux internationaux).
Le Docteur Séverine Sigrist coordonne aujourd’hui le projet ORAIL BIS (traitement du diabète par voie orale) cofinancé par le FUI et la région alsace ainsi que le programme européen BIOSID visant à valider cliniquement le pancréas bioartificiel MAILPAN ® avant d’ambitionner une mise sur le marché via Defymed.
Son professionnalisme, son implication et sa persévérance dans ses projets de recherche lui valent de nombreuses récompenses et distinctions. En 2010 et 2011, elle est lauréate du concours National d’Aide à la Création d’Entreprises Innovantes (catégorie Emergence puis Création & Développement). Elle devient, en 2012, une « Femme en or » en remportant le trophée de la femme d’innovation, reçoit également le prix de l’Académie des Sciences Rhénanes et, enfin, est nommée, en 2013, au rang des Chevaliers de l’Ordre National du Mérite.

A propos de Defymed 
Créée en 2011, Defymed est lauréate du concours National d’Aide à la Création D’entreprises Innovantes (Catégorie Emergence, puis Création & Développement) et décroche le prix « Tremplin » du Sénat dans le domaine des Sciences de la Vie et de la Santé puis le prix « Talent d’avenir » de la fondation Alsace. Defymed est une entreprise qui développe et commercialise des dispositifs médicaux bioartificiels implantables, pour des applications thérapeutiques diverses avec pour premier focus : le diabète de type 1. Elle travaille sur une innovation majeure de calibre mondiale : développer un pancréas bioartificiel. Ce dispositif nommé MAILPAN (Macro-encapsulation d'ILots PANcréatiques) se présente sous la forme d'une poche ayant les fonctions d'un pancréas bioartificiel. MAILPAN est destiné à être implanté près de la cavité abdominale puis rempli avec des cellules sécrétrices d'insuline afin de restaurer une glycémie normale chez les patients diabétiques de type 1. Les premières études cliniques devraient débuter fin 2014.Membre actif du pôle Alsace BioValley, la société comprend aujourd'hui 5 salariés et vient d'obtenir un financement européen permettant de valider cliniquement le dispositif MAILPAN. www.defymed.com

A propos d’Alsace BioValley
Pôle de compétitivité français de calibre mondial, Alsace BioValley accélère la croissance industrielle des entreprises alsaciennes de la filière Vie-Santé, pour créer de nouveaux emplois et développer les investissements industriels en Alsace. Il offre à ces entreprises une panoplie de services et d’opportunités dédiés au développement de leur business tels que : montage de projets de RetD en France, en Europe et à l’International (Massachusetts, Québec), coaching à la levée de fonds, participation à des événements business-networking. Pour réussir, Alsace BioValley s’appuie sur un réseau dynamique d’entreprises françaises, allemandes et suisses, une recherche académique alsacienne de tout premier ordre et un réseau intégré de partenaires, acteurs-clés de l’innovation. www.alsace-biovalley.com