Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » « Alsace 2030 » : Les Alsaciens s’expriment lors de la Journée Citoyenne du 12 avril !
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Philippe Richert, Président du Conseil Régional d’Alsace, Ancien Ministre, a invité les Alsaciens à s’associer à la démarche « Alsace 2030 » à l’occasion d’une Journée Citoyenne,  samedi 12 avril dernier  de 10h à 16h, à la Maison de la Région.
" C’est pour moi un réel plaisir de vous accueillir ce matin à la Maison de la Région et je vous remercie très chaleureusement d’avoir bien voulu répondre à l’invitation qui vous avait été faite de participer à cette Journée Citoyenne consacrée à l’avenir de l’Alsace.
Je vous félicite pour votre présence, qui témoigne à la fois de l’attachement profond que vous portez à l’Alsace et de votre volonté de vous mobiliser autour de questions essentielles qui tiennent à notre avenir commun, à celui de nos enfants et des générations à venir, quitte à y consacrer un samedi, au terme d’une semaine déjà bien remplie.
Je salue tout particulièrement celles et ceux d’entre vous qui étaient déjà présents ici l’an dernier, à peu près à la même époque, dans le cadre du débat sur la transition énergétique. Vous avez bien voulu répondre présents à ce nouveau rendez-vous, et je vous en suis reconnaissant.
Je mesure pleinement le sens et la portée de cet engagement qui vous honore tous et qui m’oblige en ma qualité de responsable politique.
Si j’ai souhaité vous convier à cette journée en tant que représentants de la population de notre région, c’est parce que je suis pleinement convaincu que l’avenir doit se réfléchir collectivement et ne doit plus être un sujet réservé à quelques décideurs, à quelques penseurs ou experts, aussi brillants et compétents soient-ils.
Et ce d’autant plus que personne aujourd’hui n’a la capacité de prédire seul ce qui se passera demain, quelles sont les réponses à apporter pour répondre à tel ou tel ou tel enjeu, et quel est le bon chemin à emprunter pour arriver à destination.
L’avenir, nous le savons tous, est difficile à envisager. Nous vivons dans un monde de plus en plus complexe, toujours plus mouvant, avec des changements et des transformations permanentes et rapides que l’on a du mal à anticiper, que ce soit sur le plan de la technologie, de la science, des modes de vie, des relations
internationales, de l’évolution de l’Europe, du climat, pour ne prendre que ces quelques exemples en vrac.
En même temps, nous vivons dans un monde globalisé, avec de très fortes concurrences qui ont des répercussions immédiates sur l’économie, les secteurs d’activités, les entreprises, les emplois.
Face à cela, il m’est apparu de ma responsabilité d’engager une démarche de nature prospective et stratégique pour détecter les grands enjeux auxquels l’Alsace sera confrontée au cours des 15 prochaines
années et préparer dès maintenant les réponses à y apporter.
C’est la démarche « Alsace 2030 » qui nous réunit aujourd’hui Concrètement, depuis le début de cette année, un vaste travail est engagé dans le cadre d’ateliers consacrés aux grandes questions qui concourent au développement de notre région : ses capacités en termes de développement économique,
d’innovation et de recherche - l’orientation, la formation et l’emploi - les transports - la culture, le tourisme, l’identité régionale - l’environnement et la transition énergétique - le développement et la cohésion de nos territoires, - l’accompagnement de notre jeunesse - le positionnement et le rayonnement de l’Alsace dans le Rhin Supérieur, l’Europe et le monde
Ce travail se poursuivra jusque mi-juillet, avec pour résultat l’élaboration d’un Projet – le Projet Alsace 2030 – qui servira de référence et d’outil d’aide à la décision pour tous les acteurs publics et privés du
développement régional.
Plus d’une quarantaine de réunions ont déjà eu lieu sur ces différentes questions, et ont réuni plus de 1.200 participants de tous horizons : élus locaux, services de l’Etat, chefs d’entreprises, représentants des milieux
économiques et sociaux, responsables d’associations, universitaires, chercheurs et experts, etc.
D’ores et déjà, des orientations émergent pour l’action à engager dans les différents domaines. Elles vont être approfondies et précisées, notamment au regard des résultats de cette Journée Citoyenne.
Je vais y revenir dans un instant. En tout cas, ce que tous les participants à la démarche soulignent de
manière unanime, c’est que l’avenir de l’Alsace, dans tous les domaines, se jouera sur notre capacité collective - à nous mobiliser autour de valeurs et d’objectifs partagés - à faire fructifier les atouts nombreux dont l’Alsace bénéficie - à innover et à entreprendre, - à remettre en cause des certitudes ou des habitudes - et surtout, à travailler ensemble, en confiance et en responsabilité.
Je vous le disais il y a un instant : les résultats de vos réflexions, de vos propositions, les choix que vous exprimerez aujourd’hui serviront à éclairer et à guider nos travaux à venir. Il en sera tenu le plus grand compte.
La raison en est simple : au-delà des études, des statistiques, des travaux de toutes nature, nous avons besoin de connaître votre vision de l’avenir, le vôtre, celui de vos enfants et des jeunes générations, celui de
l’Alsace.
Nous avons besoin de recueillir vos préoccupations, vos besoins, vos attentes, vos projets.
Nous avons besoin de savoir quels domaines d’action vous estimez prioritaires pour le développement futur de l’Alsace, comment vous envisagez la question des transports et des déplacements, de l’habitat, des modes de consommation, de la préservation de l’environnement, du développement économique, de la formation des jeunes, etc.
Au travers de vos responsabilités professionnelles, familiales, associatives et sociales, de votre mode de vie au quotidien, de vos choix, de vos engagements, vous êtes des acteurs à part entière qui façonnez l’Alsace d’aujourd’hui et de demain et sans vous rien n’est ni ne sera possible.
Il était donc légitime de vous donner la parole et de vous entendre, raison pour laquelle j’ai souhaité la tenue de cette Journée.
Mais bien sûr, les choses ne s’arrêteront pas là. Vous serez personnellement tenus informé des suites de la démarche et vous serez destinataire du Projet Alsace 2030.
Vous pourrez si vous le souhaitez – comme certain d’entre vous le font déjà – continuer à contribuer à la démarche au travers du site Internet et du blog dédié Alsace 2030 que nous avons mis en place et dont l’adresse vous sera rappelée.  Par ailleurs, je vous informe que j’ai également tenu à ce qu’un Forum
Alsace 2030 spécifiquement réservé à la Jeunesse d’Alsace soit organisé.
Recueillir la parole des jeunes dans un contexte économique et social qui leur pose de nombreuses difficultés et qui est particulièrement pénalisant pour les plus fragiles d’entre eux, les entendre dans leur formidables capacités d’engagement, de création, de générosité est un devoir évident lorsque l’on réfléchit à un avenir dont ils seront les acteurs. Je souhaite que cette journée vous apporte autant dans l’échange et le partage que ce qu’elle nous apportera grâce à la qualité et à la clairvoyance de vos contribution. " ...

Cette rencontre, réunissant environ 70 personnes, a abordé trois grands thèmes :
-    « Votre vie en Alsace en 2030 ? »
-    « Votre Alsace idéale en 2030 ? »
-    « Vos priorités pour l’Alsace en 2030 ? »

Les résultats de chaque séquence ont été analysés au fur et à mesure de la journée afin de présenter un premier bilan des attentes et des opinions des citoyens présents lors de cette journée.
Ce premier bilan met en avant un résultat assez remarquable : 65% des participants sont plutôt confiants pour leur avenir Cependant, 52% d’entre eux sont inquiets pour celui de leurs enfants.
Leurs principales préoccupations concernant l’emploi et la qualité de l’environnement.
Selon eux, l’Alsace est riche d’atouts formidables mais devrait renforcer sa vocation de Région pionnière, d’excellence, innovante et expérimentatrice.
Elle devrait s’appuyer davantage sur les potentiels liés à son positionnement géographique, en particulier par une meilleure maîtrise du bilinguisme.
Sur un plan institutionnel, elle devrait réaffirmer le fait régional par rapport à la réglementation nationale.
Enfin, selon les participants, tout en restant fidèle aux fondamentaux de son identité, son image gagnerait à être modernisée, notamment par le biais de son ouverture culturelle.

Les enseignements de ce grand débat enrichiront les travaux des « Ateliers Alsace 2030 », au même titre que le site internet participatif www.alsace2030.eu

La clôture de la journée a été assurée par André Reichardt, Premier Vice-Président du Conseil Régional.
Source : Communiqué de presse Région Alsace

« Alsace 2030 » est une grande démarche de réflexion sur l’avenir de notre territoire, à l’horizon des quinze prochaines années. Ouvert et partenarial, ce projet réunit notamment des représentants des collectivités territoriales (les Départements, les Villes de Strasbourg, Mulhouse, Colmar ainsi que leurs agglomérations, les Associations des Maires et le CESER), de l’État, des milieux économiques, de l’Université, des associations ainsi que de la société civile. Il associe également l’ensemble des groupes politiques.


About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien