Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » » » Mission de soutien au Commerce Equitable au Cambodge : coup de pouce à Eléonore Rothley !
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

Coup de pouce d'Alsagora cette semaine,  pour une mission de soutien au commerce équitable au Cambodge. Mission portée par Éléonore ROTHLEY,  étudiante en École de Commerce  et qui prépare un Master spécialisé dans l’économie sociale et le management des organisations.
Son projet s'intitule :   «Chargée de communication au sein de l’entreprise de commerce équitable Samatoa» et analyse diagnostique sur les besoins de l’ONG SAMATOA au Cambodge.  

LE CONTEXTE :
Afin de permettre à l’ONG Samatoa de développer ses projets sur la région de Siem Reap au Cambodge, nous lançons une mission de terrain pour à la fois combler leur besoin en matière de communication et en profiter pour actualiser les besoins réels des ayants-droits (consolidation de la coopération). Nous utilisons pour ce deuxième volet une méthodologie professionnelle d’analyse diagnostique conformément aux attentes des financeurs internationaux ce qui nous permet de compléter la mission de terrain par le montage d’un dossier de cofinancement. Nous incluons notre action dans le renforcement des capacités des membres de l’ONG pour leur permettre de mieux pratiquer : transmission des bonnes méthodologies, apprentissage de l’utilisation d’internet, maîtrise d’outils de communication, etc… et aide au recrutement de volontaires internationaux grâce aux retours d’expériences. Enfin, nous mettons en place toutes les démarches administratives pour permettre à l’entreprise de commerce équitable Samatoa de maintenir sa visibilité et son éligibilité au sein du réseau social DSF, et d’y être valorisé


OPERATEUR ET PARTENAIRES DU PROJET

 Qui porte le projet ?

ROTHLEY Eléonore : Etudiante en école de commerce je prépare un Master spécialisé dans l’économie sociale et le management des organisations. Ainsi, je peux mettre en œuvre dans ce projet mes compétences d’analyse et de gestion de projets et de communication. Ouverte sur le monde et les enjeux mondiaux du développement, j’ai une grande capacité d’écoute et d’empathie, et il me tient à cœur de transmettre mes connaissances et compétences. Enfin, mes multiples expériences en communication et gestion de projets au sein d’une fondation me donnent la capacité de transmettre des savoir-faire utiles.

Quelles sont les autres parties prenantes ?

Au Cambodge
Entreprise de commerce équitable SAMATOA
Fondée en 2003 par un Français séduit par le Cambodge, Samatoa est une entreprise sociale de confection de vêtements de mode éthique alliant produits exclusifs et une vision plus durable et juste de la mode.
Signifiant « équitable » en Khmer, elle est issue de la réflexion d’un groupe de travail sur le commerce équitable au Cambodge au sein de l’association Rencontres Solidaires Nord Sud. Samatoa travaille selon les méthodes traditionnelles Khmers une soie qui est 100% cambodgienne, naturelle et écologique. C’est également la première association de commerce équitable au Cambodge. Elle se donne pour objectif l’insertion par l’activité économique des femmes défavorisées en les rémunérant de sorte qu’elles puissent vivre dignement et permettre aux générations futures un avenir plus sûr.
L’entreprise dispense notamment de nombreuses formations à ses employés afin de renforcer leurs capacités et d’en faire des experts dans leur domaine.



Pour plus d’informations sur l’association, veuillez trouver un formulaire d’identification en annexe.
Nous sommes disposés à vous fournir leurs rapports d’activités si vous le souhaitez. Vous pouvez également consulter leur site internet www.samatoa.com

En France :
ASSOCIATION DÉVELOPPEMENT SANS FRONTIÈRES
Cette association a mis en place un réseau social actif et participatif pour favoriser les initiatives de solidarité internationale. Elle accompagne les porteurs de projets dans leurs démarches, les forme gratuitement, les suit pendant les projets et réalise de nombreuses mises en relations pour optimiser les actions. Cet accompagnement se fait autant auprès des volontaires que des partenaires locaux afin de permettre à chacun de trouver sa place dans un secteur difficile d’accès.
Concrètement, DSF réalise la formation au départ, la formation à l’utilisation des outils de diagnostic, la mise en relation avec des conseillers, des collectivités, des financeurs, elle accompagne la mission du début à la fin et effectue le suivi des besoins de Samatoa pour pérenniser les initiatives.
Tout autre partenaire est le bienvenu, quel que soit son apport !


LE PROJET
Contexte et problématique
L’entreprise de commerce équitable Samatoa rencontre des difficultés dans la bonne gestion de ses projets et dans le développement de ses activités de communication. Elle fait face à de nombreux problèmes classiques comme le manque de ressources humaines, financières et matérielles. Les difficultés organisationnelles pour manager les différents volets d’actions sont paralysantes et entraînent souvent le désengagement des partenaires et financeurs internationaux. Samatoa est dans cette situation, comme beaucoup d’autres ONG locales. Le renforcement des capacités locales des travailleurs sociaux est un enjeu pour leur professionnalisation comme leur autonomisation.
Dans un contexte d’internationalisation des échanges et de circulation mondiale des informations, l’accroissement des inégalités s’accélère. Il est nécessaire d’apporter de nouvelles solutions pour le développement des pays du Sud en investissant toutes les bonnes volontés de la société civile. La coordination des initiatives plurielles et la mise en commun des actions et ressources est indispensable. Elle est surtout possible. Le volontariat permet la mise en relations transversales pour structurer efficacement les projets de coopération Nord-Sud. C’est le catalyseur de ce projet. L’ONG Samatoa a demandé le soutien d’un volontaire pour prendre en charge une partie des activités de communication et en profiter pour faire-faire, c'est-à-dire organiser des séances de formation en groupe pour permettre une autonomisation des membres locaux. Elle en a fait la demande en décembre 2013. Elle a de nombreux autres besoins comme l’apport de PC pour travailler et communiquer sur internet.
Différents profils de volontaires pourraient l’aider selon chacun de ces besoins… il est indispensable avant toute proposition de mission ou de financement de réaliser une étude diagnostique directement sur le terrain pour vérifier les besoins et préparer le montage des futures coopérations possibles.

Objectifs du projet
L’objectif général est de soutenir les projets de couture éthique et de commerce équitable portés par Samatoa par le biais d’un renforcement des capacités de l’équipe opérationnelle locale et par la mise en perspectives de ses divers autres besoins au sein d’un réseau d’initiatives.

Cet objectif se décline en 4 sous-objectifs :
1. Participer aux activités de communication Samatoa pour appuyer son développement et répondre au manque d’outils de communication,
2. Transmettre de bonnes méthodologies de communication et gestion de projets aux membres responsables de Samatoa,
3. Réaliser une analyse et une actualisation des difficultés rencontrées par Samatoa pour mieux définir ses besoins à pourvoir par la suite,
4. Formuler un dossier complet, professionnel et valorisant sur les projets de développement de la couture éthique et du commerce équitable de Samatoa pour faciliter la recherche de partenaires financiers.
Chargée de communication
Elle se déroule durant 4 mois, du 10 Mars au 10 Juillet, dans la région de Siem Reap. Les activités de communication et de gestion de projets correspondent au champ de compétences du porteur du projet, Eléonore ROTHLEY. En effet, de par sa formation à l’école de commerce de Bordeaux (Kedge BS) et son expérience en matière de chargée de projets et responsable communication, Eléonore participera à développer les outils de communication pour aider le personnel local dans leur tache quotidienne. Il s’agit concrètement de parvenir à transmettre des compétences en valorisant le travail de chacun et en travaillant en équipe. Cela participe beaucoup à la bonne intégration de notre action de coopération.
De plus, dans une démarche de promotion de ce projet, nous avons prévu de créer une large visibilité sur internet pour Samatoa.
La transmission de compétences
Agir pour transmettre ces valeurs et compétences fait l’esprit du volontariat et ne déroge pas à la règle. La méthodologie que nous utilisons en France pour les activités liées à la communication ou à la gestion de projets peut être transmise en bonne partie. C’est une méthodologie éprouvée, universelle, et de première nécessité si l’on souhaite impacter les populations cibles. 
Nous procédons de la manière suivante :
- Organisation de groupes de réflexion pour structurer les informations
- Mise en place de séances de travail avec l’équipe locale pour apprendre et pratiquer
- Restitution collective
- Réalisation et transmission de documents synthétisants les apprentissages majeurs réalisés et les écueils à éviter
L’analyse et l’actualisation des besoins de Samatoa
Ce volet de mission consiste à rencontrer tous les acteurs de l’entreprise de commerce équitable Samatoa et ses bénéficiaires pour en comprendre les valeurs et les besoins. Sous forme d’entretiens personnalisés ou groupés, d’observations et de discussions informelles, les informations essentielles sur leurs projets de développement , de communication ou encore de recherche de partenariats sont récoltées, triangulées, synthétisées et rédigées sous forme de bilan d’entretiens ou de comptes-rendus d’activités.
Nous utilisons des outils professionnels d’analyse diagnostique pour nous assurer de la pertinence de notre approche : arbres à problèmes, grille des parties prenantes, des bénéficiaires, matrice d’analyse des risques et des opportunités, organigrammes, cadre logique, grilles de suivi et d’évaluation, ou encore des cartographies de projet.
L’étude est réalisée durant toute la durée de la mission, que ce soit de manière formelle ou informelle. La récolte des informations secondaires (études disponibles et rapports d’activités) est close 1 semaine avant le départ pour avoir le temps de l’imprimer et la diffuser aux partenaires.

Le dossier de co-financement
La plupart des financeurs internationaux demandent un partenaire au Nord pour assurer le suivi des projets. La nécessité de trouver des partenaires financiers et opérationnels est incontestable et représente souvent la première difficulté pour la bonne mise en oeuvre des projets. Samatoa a besoin de soutien sur de nombreux aspects. Cette mission de terrain permet de récolter toutes les informations utiles au montage d’un dossier de co-financement car notre approche est transversale et plutôt complète. La formalisation d’un dossier complet sur les projets et activités qui ont besoin de partenaires est un livrable que nous remettons à Samatoa, il est une reformulation du rapport d’analyse diagnostique précédemment citée (livrable pour DSF) et permettra immédiatement à Samatoa de faire valoir ses activités auprès de l’ambassade locale par exemple pour la prise en charge de matériel supplémentaire ou auprès d’autres organismes nationaux et internationaux.


Bénéficiaires du projet
Nous pouvons distinguer 2 types de bénéficiaires. Les bénéficiaires directs sont ceux qui profitent directement de notre action. Les bénéficiaires indirects sont ceux qui profitent du projet de manière induite. Notre projet s’inscrit dans une démarche de renforcement des capacités locales et d’étude diagnostique pour permettre à Samatoa de se développer et donc de mieux impacter les populations locales par son action sociale de proximité.
Bénéficiaires directs : Les membres de Samatoa travaillant sur le projet d’insertion par l’activité économique des femmes défavorisées (les gestionnaires des projets). Elles bénéficieront de tout l’apport des compétences en gestion organisationnelle et en communication.
Bénéficiaires indirects : Les ayants-droits ciblés par Samatoa : familles, enfants, maris,…


Résultats attendus

Pour atteindre nos 4 objectifs spécifiques, nous comptons sur les résultats suivants :
OS1 : Participer aux activités de communication de l’ONG Samatoa pour appuyer le développement de la couture éthique et répondre au manque d’outils de communication.
- 25h/sem sont consacrées au travail de communication
- 10h/sem sont consacrées à la transmisison des compétences (« faire-faire »)
- La visibilité internet de Samatoa est améliorée (pages internet accessibles en 4 clics et 5 ‘pages perso’ crées sur des sites internet de solidarité)
- Un reportage photos et un reportage vidéo sont réalisés pour imager chaque volet d’action (couture éthique, visite de la ferme de lotus, commerce équitable) et sont remis aux partenaires du projet
OS2 : Transmettre de bonnes méthodologies de gestion aux membres responsables de Samatoa
- 5 séances de travail en groupes sont réalisées avec les membres opérationnels de Samatoa et portent sur la transmission des méthodologies de gestion
- Un dossier récapitulatif des bonnes pratiques est remis aux participants de ces séances et les faiblesses observées sont mises en avant pour favoriser la recherche d’améliorations de manière autonome et responsable (appropriation attendue)
OS3 : Réaliser une analyse et une actualisation des difficultés rencontrées par Samatoa pour mieux définir ses besoins à pourvoir par la suite.
- Des entretiens groupés et personnalisés sont réalisés avec toutes les parties prenantes (bénéficiaires, membres, mairie de Siem Reap, population alentour et partenaires locaux
- Les 18 outils d’analyse diagnostique sont remplis et justifiés
- Un rapport d’analyse diagnostique des besoins de 10 pages (hors annexes) est réalisé pour chaque volet d’activités étudié, en respectant la forme proposée par DSF
- Tous les besoins énoncés par Samatoa sont justifiés et suffisamment informés pour prendre des décisions depuis la France
 OS4 : Formuler un dossier complet, professionnel et valorisant sur les projets de commerce équitable de Samatoa pour faciliter la recherche de partenaires financiers.


Activités mises en œuvre
Pour mener à bien ce projet de communication au sein de Samatoa, nous comptons nous y prendre de la manière suivante :
- Les premières semaines de mission sont consacrées à la découverte des activités de l’ONG et à la pratique de la communication au sein de celle-ci. Elles permettent de jauger les besoins de l’équipe opérationnelle et d’en évaluer les priorités.
- Nous avons commencé par étudier le coeur des activités et les besoins demandés par échange de mails et téléphone. Une première visite sur le terrain a déjà été effectuée par DSF pour vérifier l’existence des activités et le sérieux du travail effectué sur le terrain.
Avant son départ, Eléonore a suivi 1 formation pour se préparer à la mission et à l’étude diagnostique des besoins, et une recherche de financement est lancée pour soutenir les coûts de mission et de montage du projet.
La mission est réalisée en 4 mois et est suivie par l’organisation en France de retours d’expériences et d’expositions photos. Le suivi des besoins dans le temps est par la suite effectué par Eléonore qui s’engage alors comme ambassadeur de Samatoa pour l’intégrer dans le réseau DSF et pérennise ainsi son action

Moyens
Mises à dispositions de Samatoa :
- Hébergement modeste, fonctionnel et proche du lieu de travail,
- Demi-pension,
- Encadrement local par M. Awen Delaval, directeur de Samatoa,
- Ordinateur à disponibilité,
Mises à dispositions du porteur du projet, Eléonore :
- Caméscope
- Appareil photo
- Participation aux frais de mission (petit matériel, transports)
Mises à dispositions de DSF :
- Téléphone international
- Reprographie
- Internet et local de réunion
- Accompagnement méthodologique des acteurs et suivi des projets
- Ouverture du réseau de conseillers et formateurs

Planification
Voici les dates-clés de notre mise en oeuvre autour de cette mission :
Octobre-Décembre 2013 : Analyse des besoins, étude du dossier et échanges téléphoniques et mail entre Samatoa et DSF pour créer le partenariat.
12/2013-01/2014 : échanges entre DSF et Samatoa pour introduire le volontaire sélectionné, définir les activités en cours, les modalités de mission et les dates d’accueil de la mission.
Janvier 2014 : Eléonore a lancé la recherche de financements et de partenaires
05/03/2014 : Préparation au départ d’Eléonore, y compris une journée de formation à la sécurité et à l’interculturel organisée par DSF
A partir du 10/03/2014 : les acteurs du réseau DSF et ses partenaires s’attèlent à trouver des solutions aux besoins étudiés.

EVALUATION
Nous avons mis en place des mécanismes d’évaluation pour être cohérents avec à la fois les objectifs de Samatoa et de DSF :
- Un questionnaire de pré-évaluation permet de mettre en avant les modalités possibles d’accueil de volontaires, les possibilités de développement autour de ce concept et l’identification des attentes de Samatoa à ce niveau.
- Un questionnaire simplifié d’évaluation des projets en cours de Samatoa permet de pondérer la qualité des actions selon des critères de cohérence, de pertinence, d’efficacité, d’efficience, d’impact et de viabilité.
La première évaluation est une co-évaluation entre Samatoa et DSF. La seconde est une évaluation interne réalisée par Samatoa elle-même.


RISQUES ET OPPORTUNITES
La mission de terrain doit être considérée avec prudence. Elle comporte quelques incertitudes avant le départ et c’est d’ailleurs ce qui justifie l’actualisation des besoins. Les risques associés à la mission sont donc considérés avec soin et un suivi régulier des membres de DSF est effectué depuis la France (un accompagnateur est assigné à Eléonore pour l’aider dans son travail et ses réflexions). Cette mission devrait permettre également de déceler de nombreuses nouvelles opportunités non visibles depuis la France. Les projets évoluent vite.

Voici les risques et opportunités qui nous paraissent les plus significatifs :
Risques
- Samatoa pourrait percevoir la mission de communication comme une assistance et non une aide à l’autonomisation,
- Les conditions climatiques, politiques ou financières ne permettraient pas de visiter tous les sites d’activités,
- Les membres et bénéficiaires de Samatoa parlent peu ou pas français et pourraient mal comprendre les raisons de la venue d’Eléonore,
- La qualité des outils d’analyse utilisés, les informations récoltées et la visibilité créée pourraient être disproportionnés par rapport aux capacités des membres à assumer une telle valorisation de leurs activités.
Opportunités
- Les partenaires locaux de Samatoa pourraient profiter de la présence sur le terrain d’Eléonore pour consolider leur présence dans le réseau DSF et élargir ainsi les coordinations locales possibles entre ONG de commerce équitable,
- Samatoa pourrait trouver un partenaire financier pour l’aider à prendre en charge plus facilement ses activités de couture éthique et de commerce équitable,
- Eléonore devient membre de Samatoa et s’investit depuis la France pour soutenir les bénéficiaires, une fois rentrée,
- Samatoa pourrait bénéficier d’une coopération décentralisée avec une collectivité française.


PLAN DE FINANCEMENT


JE PARTICIPE AU SOUTIEN FINANCIER DE CE PROJET !

Vous pouvez vous aussi participer au soutien financier de  ce projet  en faisant un don :
http://www.helloasso.com/utilisateurs/eleonore-rothley-349971/collectes/benevole-pour-l-association-samatoa-a-siem-reap-cambodge
 
CONTACT : ROTHLEY Éléonore
7 rue Saint-Maurice, 67000 STRASBOURG - 06.17.06.74.43 - eleonore.rothley@laposte.net

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien