28 févr. 2014

Le Pôle de l’Energie Publique de Strasbourg apporte des réponses concrètes aux enjeux de la transition énergétique

Dévoilé en juillet 2013 par le Maire de Strasbourg, le projet d’un Pôle de l’Énergie Publique à Strasbourg se structure autour de trois enjeux majeurs de la transition énergétique : le développement des infrastructures, la performance énergétique du bâti et la montée en régime des énergies renouvelables. 
Pour chacun de ses champs d’action, le Pôle disposera de structures opérationnelles ad hoc, fondées sur des partenariats pertinents entre les Sociétés d’Economie Mixte de la ville de Strasbourg et des partenaires publics ou privés.

En décidant de se doter d’un Pôle de l’Energie Publique, la ville de Strasbourg a défini trois principes Fondateurs. 
En premier lieu, le Pôle vise à développer à Strasbourg un «nouveau modèle territorial de l’énergie» pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, en atteignant rapidement un mix énergétique à fort taux d’énergies renouvelables. 
Le second objectif du Pôle est de fournir cette énergie à un prix compétitif en garantissant une transparence totale pour le citoyen. 
Enfin, le Pôle veut atteindre ses objectifs en appliquant une politique de Responsabilité Sociétale exemplaire, notamment sur le plan de l’emploi solidaire, de l’insertion professionnelle et de la sensibilisation des publics aux enjeux et problématiques énergétiques. 

Pour contribuer aux objectifs de la collectivité, le Pôle de l’Energie Publique de Strasbourg investira dans le développement d’infrastructures à forte valeur ajoutée, la rénovation des « passoires thermiques » et le développement des énergies renouvelables locales, en s’appuyant sur des structures opérationnelles rattachées à 3 branches d’activité.

1.) La concrétisation du Pôle de l’Energie Publique

Le Pôle de l’Energie Publique de Strasbourg apporte des réponses concrètes aux enjeux de la transition énergétique
Réseau GDS, qui constitue l’un des piliers stratégiques du Pôle de l’Energie Publique, signera cette année la 100eme concession de gaz naturel. Le réseau de distribution de gaz naturel représente le cœur de métier historique de Réseau GDS, qui en assure le développement et l’exploitation pour le compte des collectivités. Le réseau de gaz naturel est un important moteur de l’aménagement  durable des territoires, qui favorise notamment la construction de logements BBC et l’implantation d’industries qui contribuent au développement des communes.
Par ailleurs Réseau GDS vient de remporter la Délégation de Service Public relative à la construction et à l’exploitation du réseau de chaleur du Wacken : ce premier succès valide la politique de l’entreprise, qui vise un fort développement à venir dans ce domaine. Olivier BITZ, Président de Réseau GDS, déclare à ce sujet que « Réseau GDS répondra, seul ou en partenariat, à chacune des futures DSP de la Communauté urbaine de Strasbourg. Nous avons prévu pour cela 70 millions d’€ d’investissement sur 5 ans. »

Rénover le bâti
Pour répondre efficacement aux attentes des collectivités, bailleurs sociaux et copropriétés en matière de la performance énergétique des bâtiments,  Réseau GDS s’associera à des acteurs locaux et un important acteur national, la Caisse des Dépôts et Consignations, pour  créer une nouvelle filiale nommée EnerD2. Réseau GDS et ses partenaires ont élaboré un plan d’action ambitieux, avec à la clé plus de 60 millions d’euros d’investissement dans les 5 ans. Le but déclaré est de rénover rapidement le plus de « passoires thermiques » possible, et d’en mesurer chaque année l’impact en termes de réduction des consommations et des émissions de CO2.

Développer les Énergies Renouvelables locales
Enfin, sur le plan des énergies renouvelables, Réseau GDS est prêt à investir dans les projets de production et d’injection de biométhane. Ainsi, dès parution d’un arrêté ministériel attendu au mois de mars et fixant les tarifs de rachat de biométhane produit à partir des eaux usées urbaines, Réseau GDS engagera un premier investissement de 2,5 millions d’€ pour la construction d’un équipement de filtration et d’injection de biométhane, sur le site de la Station d’Epuration de La Wantzenau.


2.) Le projet « Eco2 Wacken », premier succès clé du Pôle de l’Energie Publique de Strasbourg

Le réseau de chaleur du quartier du Wacken, constitue une avancée concrète qui s’est matérialisée le 21 février dernier, par la décision de la Communauté urbaine de Strasbourg d’attribuer la Délégation de Service Public de construction et de l’exploitation du futur réseau de chaleur du Wacken, au groupement Réseau GDS – EBM Thermique. Ce projet illustre parfaitement le concept d’énergie publique tel qu’il a été défini par la ville de Strasbourg : avec un taux d’énergie renouvelable de 87%, le réseau sera l’un des plus verts de France (selon de récentes données ADEME, le taux d’énergies renouvelables dans le mix énergétique des réseaux de chaleur n’atteint que 31% au plan national).
De plus il s’agit d’une énergie renouvelable 100% locale, issue de biomasse et de rafles de maïs (déchets agricoles) provenant d’exploitations et de forêts distantes de moins de 80 km de Strasbourg.

Des prix compétitifs et transparents
Cette énergie sera fournie à un prix compétitif, avec un effet immédiat sur la facture des usagers dès le début de la phase exploitation du réseau de chaleur du Wacken. Aux conditions actuelles, la chaleur fournie par le réseau sera près de 30% moins chère qu’une solution gaz naturel en local chez l’abonné, et environ 10% à 30% moins chère que les DSP de réseau de chaleur existant actuellement sur le territoire de la CUS (selon le degré d’amortissement des installations). A noter également que le réseau de chaleur sera doté d’un système de communication innovant, permettant aux grands consommateurs de chaleur de suivre en temps réel leurs consommations et d’optimiser leurs consommations. Sur la question du prix de la chaleur, le Président de Réseau GDS précise que « celui-ci sera totalement transparent et audité par la collectivité actionnaire ; nous créerons dès la mise en service un comité de surveillance associant les citoyens, qui pourra attester de la totale transparence des coûts. »

Une énergie citoyenne et responsable
Sur le plan de la responsabilité sociétale le projet « Eco2 Wacken » n’est pas moins performant puisqu’il se caractérise par une série d’actions volontaristes, notamment en matière d’insertion professionnelle des jeunes. 
Réseau GDS annonce ainsi la création de deux emplois d’avenir dès la phase travaux, qui seront affectés aux missions d’information des riverains, l’implication des jeunes recrutés dans le cadre des Contrats de Génération (Réseau GDS a été en mars 2013, la première entreprise en Alsace à signer un contrat de génération et s’engage à en recruter 6 autres d’ici 2015)
Enfin, les jeunes Compagnons du Devoir suivant une formation « CAP Installateur Thermique - option distribution de gaz naturel » au sein de Réseau GDS seront également impliqués dans les différentes phases d’études et opérationnelles du projet.

Replaçant Eco2 Wacken dans le cadre plus large du Pôle de l’Energie Publique, Olivier BITZ explique que «l’ensemble du projet est l’expression d’une approche résolument citoyenne et responsable, porté par une vision de long terme et d’urbanisme durable. Il constitue ainsi la pierre angulaire du développement à Strasbourg, d’un nouveau modèle local de l’énergie, responsable et citoyen. »
Source : Communiqué de presse Réseau GDS
http://www.reseau-gds.fr/