Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » » » » » » Mois de l'Economie Sociale et Solidaire - Entreprendre seul ou à plusieurs ?
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

L’Économie Sociale et Solidaire est sous le feu des projecteurs ce mois-ci !
Traditionnellement le Mois de novembre est Le Mois de l’Économie Sociale et Solidaire et pour les porteurs de projets qui vont se lancer dans la création d'entreprise se pose la question de l'opportunité d'entreprendre collectivement. 
Mais faut-il mieux entreprendre seul ou à plusieurs ? 
Et quel statut juridique est le mieux adapté à mon choix d'entrepreneuriat collectif ?

Retour sur le Café à projets organisé le 5 novembre dernier à l'Aubette  par START HOP CitésLab,  dans le cadre du Mois de  l’Économie Sociale et Solidaire :

Henry BEILLET :  "Chaque année depuis quatre ans, dans le cadre de ce Mois de l’Économie Sociale et Solidaire, il est de tradition que START HOP organise un café à projets autour du questionnement " Entreprendre seul ou a plusieurs. ?"
Ce matin encore, tout d'abord nous allons  apprendre à nous  connaître les uns, les autres ; nous reviendrons  ensuite sur le statut juridique  et verrons  ainsi  dans quel cadre on peut créer son entreprise seul ou à plusieurs." Interviendront pour cela de matin, dans leurs domaines de compétences respectifs,  un certain nombre d'acteurs du juridique et de l'économie Sociale et Solidaire que je vous invite aussi à questionner." ...

Du droit par l'exemple !
Et si on aborde le droit, ce matin, afin que ce ce soit pas trop rébarbatif,  ce sera du droit par l'exemple. Viendront témoigner ici ce matin, des personnes  qui ont déjà créé leur société et qui viendront vous dire comment, ils  et elles, ont choisi tel ou tel statut et comment fonctionne leur société." ...

Je m’appelle Henry BEILLET et je suis l'animateur CitésLab sur la Communauté Urbaine de Strasbourg.  Pour faire simple, CitésLab, c'est un   Label Caisse des Dépôts, qui est mis à disposition  des collectivités (ici, la Communauté Urbaine de Strasbourg),  pour faire de la détection et de l'amorçage de projets. 
Nous, notre travail, c'est un travail d'orientation vers le réseau de la création d'entreprise. Cette mission est portée par une structure coopérative START HOP. " ...

STATUT JURIDIQUE

 Dans quel panorama juridique baigne-t-on en France ?
Henry BEILLET : "Pour présenter brièvement, le panorama juridique dans lequel on baigne en France : On a pratiquement un continuum de  solutions,  qui va de l'entrepreneur individuel jusqu'à des structures extrêmement complexes et collectives que sont par exemple les  GIE, les groupements d'entreprises. 
Et entre ces deux extrêmes, on a un tas de solutions à notre disposition pour mettre en place une activité économique."
" Vous connaissez bien sûr le statut d'entrepreneur individuels que sont la plupart des commerçants et des artisans en France. 
Ensuite vous avez des statuts intermédiaires qui sont des sociétés, mais avec un statut construit pour une seule personne (la Sarl unipersonnelle ou l'Eurl, la Sas unipersonnelle)... Et puis, plus on avance, plus on progresse dans des statuts complexes : la Sarl classique, la Sarl Scop, le Sarl Scic...  On aboutit à des formes complexes par l'organisation, parce qu'on fait rentrer dans ses statuts de plus en plus d'objectifs."... 
Et pour vous donner un ordre de grandeur : 85% des porteurs de projets que nous recevons au sein de StartHop sont des créateurs individuels. Et ces créateurs paradoxalement, sont seuls, mais n'ont pas forcément envie de créer "tout seul". 

Alors comment font-ils ?
Il existe sur Strasbourg, un certain nombre de structures qui peuvent accueillir des porteurs qui ont envie de se lancer en tant qu'entrepreneur accompagné,  entrepreneur dans un collectif... A Strasbourg, il existe au moins deux  formes de solutions possibles.
Une des solutions est portée par CREACITE, c'est la couveuse et l'autre solution  possible c'est la CAE (Coopérative d'Activités et d'Emploi), solution portée à Strasbourg par trois  CAE que sont ARTENREEL, COOPENATES et ANTIGONE." ...

CREACITE : Entreprendre au sein d'une couveuse !
"CREACITE est une association de droit local qui porte le dispositif couveuse.
La couveuse met à disposition un cadre légal (juridique, social, fiscal) matérialisé par le biais d’un contrat écrit : le CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise) qui permet à des porteurs de projet de création d'entreprise (dans le secteur de la prestation de services) de tester leur activité économique sur une période limitée dans le temps.
La durée maximum dans la couveuse est de 3 ans mais le passage du porteur de projet est en moyenne de 1 an. L’entrepreneur à l’essai peut quitter le dispositif à tout moment (création d’entreprise, retour à l’emploi, autres ...).

Les bénévoles faisant partie du Conseil d'administration de Créacité vous accompagnent, organisent des rencontres de réseau (entre entrepreneurs à l'essai, mais aussi avec des partenaires extérieurs). Nous bénéficions également de sessions de formation au sein de Créacité (commercial, marketing, gestion, social...).
Le gros avantage de choisir ce type de structure, c'est que, moyennant un pourcentage du Chiffre d'Affaires que vous facturez, l'association en contrepartie s'occupe  de la comptabilité, de la gestion. Ce qui vous permet de vous consacrer entièrement,  au développement de notre activité."...
Si vous souhaitez en savoir plus vous pouvesz conacter à cet effet, Jean-Luc Schneider à CREACITE - Hôtel des Forges - Port du Rhin6 Strasbourg -  http://www.creacite.org/

Créacité : Paroles de femmes !



LES CAE :


 Antigone, Coopénates, Artenréel, elles sont  au nombre de trois en Alsace !
"Les Coopératives d'Activités et d'Emploi, c'est également une alternative à la création d'une entreprise individuelle, notamment pour lutter contre l'isolement de certaines activités. Dans un cadre  à la fois qui permet l'accompagnement, tant individuel, que collectif...
 Les CAE s’adressent à toute personne porteuse d’un projet de création d’activité ayant la maîtrise d’un savoir faire et une capacité professionnelle reconnue. 
Elles s’adressent à des créateurs d’activités souhaitant développer leur projet non pas par la voie classique de la création d’entreprise mais par une voie alternative.
Le cadre entrepreneurial de la CAE permet de créer progressivement son propre emploi salarié au sein d’une entreprise coopérative, tout en bénéficiant d’un accompagnement professionnel et d’un soutien dans les démarches administratives. 

Sécurisant la démarche des créateurs d’activités, la CAE offre un hébergement juridique, comptable et fiscal de l’activité économique ; un statut d’entrepreneur-salarié et un accompagnement basé sur une démarche d’apprentissage par l’action.
Le concept de Coopératives d’Activités et d’Emploi promeut l’idée d’un entrepreneuriat collectif et coopératif : l’entreprise partagée est mutualisée avec d’autres entrepreneurs, chacun a vocation à en devenir associé." ...



A la découverte des  3 Coopératives d'Activités et d'Emploi alsaciennes :

ANTIGONE
"Créée en 2009, cette coopérative à vocation généraliste s’adresse aux professionnels des services aux entreprises, des métiers du bien-être, de l’artisanat."…



ARTENREEL
"Créée en 2004, cette coopérative s’adresse aux professionnels du secteur artistique et culturel."...



COOPENATES
" Créée en 2007, cette coopérative s’adresse aux professionnels du secteur des services à la personne." ...



COOPRODUCTION, UN ECOSYSTEME COOPERATIF :

Et depuis 2012,  Cooproduction est  un écosystème coopératif en Alsace !
"Cooproduction est une coopérative qui née de la volonté des trois Coopératives d'Activités et d'Emploi (CAE) Artenréel, Coopénates et Antigone.  Cooproduction est la coopérative de développement, de structuration et de mutualisation des CAE d’Alsace."...

 Quelle est la difficulté principale pour choisir un statut  juridique?
Henry BEILLET :   "Au travers de ces différents témoignages,  ce dont je voulais vous faire prendre conscience ce matin, c'est :  quelle est la difficulté principale pour choisir un statut  juridique?
C'est en fait la difficulté à  emboîter, le droit des sociétés avec un droit de la protection sociale. Dans un projet de création d'entreprise, on a toujours dans la tête, le fait que je dois créer quelque chose et en même temps, que  je dois également  faire attention à ma protection sociale (non seulement la mienne mais aussi celle de ma famille). C'est pour çà que ce n'est pas neutre d'opter pour un statut ou pour un autre." ...
Dans les statuts juridiques des sociétés  il y a un point qui est central, c'est celui de la gérance, du gérant. Et le choix d'un statut et de cette fonction vont impacter fortement sur tous les droits liés à ce choix."...  
 
  A propos de SAS !
Alexandra LOPEZ - JURIEST  :
 "Je vais vous parler ce matin de la SAS  (Société par actions simplifiée) qui est un statut encore mal connu...
 Aujourd'hui la SAS est assimilée à une Sarl dans sa pratique. La grande différence entre la Sarl que vous connaissez et la SAS, c'est que en Sarl vous êtes gérant majoritaire ou gérant tout seul si vous êtes en Eurl  donc en entreprise unipersonnelle. Et donc vous dépendez du régime français et non pas du régime local.
La SAS vous permet d'être assimilé salarié(e),  que vous soyez majoritaire ou non . Assimilé salarié, cela ne veut pas dire salarié à 100%. Cela veut dire que vous allez cotiser à un certain nombre de choses, pour la plupart dans des caisses pour les salariés, sauf pour le chômage. C'est la seule Vous êtes en droit local et vous cotiserez en conséquence... cela veut dire que vos cotisations serons plus élevées que si vous étiez en TNS (Travailleur Non Salarié).
Où est l'intérêt de tout cela ?
Cela dépend de votre âge, de votre situation familiale... Et çà dépend aussi de votre chiffre d'affaires. Lorsque cous avez un chiffre d'affaires qui est en dessous des 40 000 euros par an, entre la Sarl et la SAS, la question va se poser sérieusement parce que en tant que TNS, vous allez payer moins de cotisations... Si vous êtes jeune, ce n'est pas trop grave, car vous êtes en pleine santé, peut être sans obligations familiales. Par contre, si vous dépassez les 40 000 euros, vous allez rentrer dans des cotisations qui sont très chères en France par rapport à ce que vous devriez payez si vous étiez salarié(e). 
La question se pose ainsi  : "Est-ce que je dois payer beaucoup plus cher pour  quelque chose qui va me couvrir correctement ou dois-je payer moins cher pour quelque chose qui ne va pas me couvrir correctement ? Ce choix devra se faire en fonction de votre situation personnelle."...
"J'organise une fois par mois (généralement en fin de mois) une session d'une demi-journée,  ouverte à tout le monde, à la Plage Digitale,  avec un expert comptable et un courtier en assurance,  pour vous informer sur la responsabilité du dirigeant d'entreprise."...

A propos du Parcours TALES !

Pascal BASTIEN et OLGA BOURACHNIKOVA  - TEAM ACADEMY Alsace
"Avec Olga on anime TEAM ACADEMY Alsace  qui est une association dont la vocation est de créer des communautés qui apprennent par l'action, innovent et transforment notre écosystème. Et notre job à TEAM  ACADEMY Alsace, c'est de créer des projets qui permettent d'entreprendre collectivement par la mise oeuvre une pédagogie innovante : l'apprentissage par l'action, le travail en équipe et le développement de l'autonomie et de la confiance." ...

Le Parcours TALES (Team Academy Leadership Économie Sociale), qui démarrera en février 2014 et pour une durée de 10 mois. Il 'appuie sur notre conviction qu'un projet de l’Économie Sociale et Solidaire est fondé avant tout sur la performance d'une équipe... Travailler en équipe cela demande une transformation personnelle, c'est-à-dire, qu'il faut passer de la voie de l'égo à la voie de l'enthousiasme... Il faut apprendre la voie de l'authenticité pour avoir une entreprise qui va enfin "gagner du pognon  :-)  avec un rôle sociétal fort" ...
 Au bout de 10 mois vous aurez rencontré votre potentiel clients et votre potentiel partenaires, vous aurez rencontré en fait votre potentiel Équipé. 
Et vous aurez affronté avec bonheur toutes les questions du travail en équipe : Comment se faire confiance ? Comment travailler en semble, se partager le job, communiquer ensemble, comment définir une vision partagée etc ...
Le leadership est souvent incarné par une personne  et à l'issue de ce parcours,  cette personne aura acquis un leadership de type coopératif...
L'intégralité du projet est fiancée par la Région Alsace et des contributeurs privés.  La participation au parcours est gratuite pour les 20 participants.
Promotion 1 - de février à septembre 2014.


EN SAVOIR PLUS :
 http://starthop.blogspot.fr/
http://kooperaktiv.blogspot.fr/
http://www.citeslab.fr/
http://www.creacite.org/ 
http://www.coopenates.com/
 http://artenreel.com/
http://www.antigone.coop/
 http://www.cooproduction.coop
http://www.lemois-ess.org/ 

Formation entreprendre en équipe Team academy : Pascal Bastien et  Olga Bourachnikova - pascal_bastien@hotmail.com  - oab@unistra.fr
Juriest alexandra Lopez - alexmmlopez@hotmail.com

Et aussi...
La plage digitale - coworking www.laplagedigitale.eu
La pépinière hautepierre  la plaquette et prix
Ressources associations 1908 droit local : www.reseau-sara.org

RESSOURCES :
Les sessions thématiques de la maison de l'emploi :
www.maisonemploi-strasbourg.org

L'incubateur pour les projets technologiques : www.semia-incal.com
L'incubateur FabLab pour les projets techniques  : www.studiobjet.fr
S'installer en Allemagne : www.starthop.eu - Lydia Tawredu

Acteurs de l'ESS
www.les-scop.coop
www.cress-alsace.org
http://mouves.org/
 http://www.lelabo-ess.org/

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien