7 août 2013

Foire Européenne de Strasbourg 2013 : Trois questions à… Claude FEURER !

Directeur général de Strasbourg Evénements, Claude FEURER dresse, à quelques semaines de l’ouverture de la Foire européenne, un état des lieux de l’événement majeur de la rentrée. Il revient sur les raisons de sa renommée et les efforts mis en oeuvre chaque édition pour répondre aux attentes des visiteurs et des exposants.

Du 6 au 16 septembre 2013 se tiendra la 81ème édition de la Foire européenne, le rendez-vous, tant attendu chaque année, à la rentrée par les alsaciens. En quelques mots, pouvez-vous nous expliquer quelles sont les clés d’une telle réussite ? Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à la concurrence et les moyens mis en oeuvre pour vous différencier ?
"Nous pourrions qualifier la Foire européenne de « Vieille Dame » - elle fête cette année son 81ème anniversaire, ce n’est pas rien - mais c’est surtout une Vieille Dame qui se porte très bien et qui chaque année rassemble plus de 200 000 visiteurs. Si nous cherchons l’une des premières clés de notre réussite, je dirais simplement que cette manifestation est un lieu de rassemblement. Par exemple, rien que l’an dernier avec le Japon, nous avons comptabilisé plus de 1 000 exposants et la venue de près de 210 000 visiteurs. Grâce à cette notion de rassemblement, notre événement atteint une taille conséquente et il est primordial d’y prendre part. Que vous soyez exposant ou visiteur, chacun y trouve son intérêt : faire du business pour les uns, l’offre exhaustive pour les autres (découvrir et comparer de nouveaux produits, négocier les prix et faire de bonnes affaires, se lancer dans de nouveaux projets, gagner en visibilité….). N’oublions pas également que la Foire est avant tout un lieu de rencontres, d’échanges, un lieu pour communiquer et se faire connaître. C’est pour cette raison que beaucoup d’institutionnels sont également présents chaque année, leur permettant ainsi d’être au plus proche de leurs concitoyens et de répondre à leurs besoins, interrogations. Donc, oui, je pense que la taille critique de notre événement a son importance et joue un rôle majeur dans les clés de notre réussite.
Par ailleurs, il est essentiel de se remettre en question et d’offrir en permanence de la nouveauté. C’est pour cette raison, chaque année, nous veillons à créer un événement dans l’événement, un effet « Whaou » qui fait que chaque édition soit toujours plus attractive. Toutefois, nous sommes confrontés à un paradoxe : toujours innover dans le respect des fondamentaux.
Cette contradiction témoigne de l’attachement que les visiteurs ont pour la Foire – que je qualifierai ici d’un autre facteur de réussite. Nous créons ainsi un effet de surprise pour que le public ait toujours plaisir à revenir sans se lasser. Parmi les mesures instaurées, citons par exemple le pays invité d’honneur, l’exhaustivité de l’offre en multipliant le nombre d’exposants dans chaque secteur ou encore les journées spéciales à tarification réduite et la gratuité pour les plus jeunes….
Le pays invité constitue une manifestation à part entière au sein de la Foire. Les visiteurs, curieux ou connaisseurs, viennent à la rencontre d’un peuple, de sa culture, de ses traditions. Nos hôtes, quant à eux, amènent l’authenticité de leur pays au travers des produits exposés, de la cuisine traditionnelle… La Foire constitue également pour eux une vitrine de promotion, un moyen de se faire connaître et de sensibiliser de futurs voyageurs. Cette année, nous sommes d’ailleurs extrêmement ravis d’accueillir le Vietnam dont la destination exotique fera rêver plus d’un visiteur" !


D’année en année, des exposants fidèles sont présents sur la Foire, pour la plus grande joie des visiteurs. Le profil des exposants a-t-il évolué au fil des différentes éditions ? Quelles sont leurs attentes de votre part, mais également de la part des visiteurs ? Quels sont les secteurs d’activités que vous cibler le plus ?
"Je ne dirai pas que nous assistons à une évolution du profil des exposants depuis la création de la Foire. Je pense surtout que leurs attentes ont évolué au fil des années. Chaque année, nous retrouvons une grande partie des exposants, mais pour les fidéliser, nous nous sommes professionnalisés dans l’organisation. Je m’explique. Pendant longtemps, les foires étaient organisées de manière un peu « amateuristes ». Aujourd’hui, elles représentent des événements à grande échelle, extrêmement structurées mettant tout en oeuvre en termes de communication, de promotion, de valorisation des exposants ou des innovations... Ces efforts se font également à destination des visiteurs : création de nouveaux services pour éviter les files d’attentes aux caisses ou encore pour préparer sa visite en amont en repérant les exposants, via le site internet. En résumé, si l’organisation est bien ficelée, l’exposant sait que ses attentes seront prises en compte et qu’il sera satisfait de la prestation. Il aura plaisir à revenir et le visiteur, quant à lui, sait qu’il trouvera un large éventail d’offre répondant à sa demande. C’est en étant professionnel, efficace et en apportant des solutions à chaque problème que nous serons capables de les fidéliser.
Nous ne souhaitons pas favoriser ou cibler davantage un secteur d’activités par rapport à un autre car nous ne sommes pas un salon thématique. Nous organisons une foire généraliste. Notre atout se trouve justement dans la diversité de l’offre proposée. Il est important que tous les secteurs d’activités soient représentés et que dans chaque secteur, un maximum d’exposants soit présent. De plus, la Foire représente pour l’exposant une vraie opportunité d’initier des contacts commerciaux en face à face, de lancer ses nouveautés et de présenter ses innovations mais aussi de renforcer son image et la notoriété de son entreprise. Nous nous apercevons également que près de 69% des visiteurs sont des acheteurs et qu’il existe un véritable intérêt de leur part. Le secteur des « démonstrateurs » reste aussi un des secteurs traditionnels très prisé de nos visiteurs, même si nous avons pu déceler que l’achat coup de coeur est moins spontané, du en majeur partie à la crise. Mais l’ensemble des exposants reste satisfait de sa participation."


Côté nouveauté pour les visiteurs, on peut évoquer, cette année l’entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans ou encore l’Afterwork du jeudi 12 septembre. Votre point fort est de proposer des offres toujours plus attrayantes pour les fidéliser. Existe-t-il un profil type de visiteur ? Quelles sont les freins à prendre en compte ? Quelles sont les offres que vous mettez en avant pour sensibiliser les visiteurs des régions ou pays voisins ?
"Chaque année, nous instaurons beaucoup d’actions à destination des visiteurs, dans le but des les fidéliser, au-delà des animations que propose le pays invité. Le visiteur doit se sentir valorisé et avoir plaisir à revenir chaque année. Par exemple, le mardi, nous organisons la Journée des Femmes avec l’entrée gratuite pour les dames, une initiative assez récente et qui fonctionne bien. Le mercredi est placé sous le signe de la Journée de la Famille, avec des animations plus spécifiques destinées aux enfants. Depuis quelques années maintenant, le dernier jour est consacré aux Lundi des affaires avec pour seul mot d’ordre : « tout doit disparaître » ! Nous essayons donc de créer des temps forts pour chaque catégorie de visiteurs, avec des animations propres pour qu’ils les sensibilisent. Ces journées spéciales nous permettent également de répartir le public sur les 11 jours car la capacité d’accueil du Parc des Expositions n’est pas infinie. Cette année, nous voulons nous adresser à tous ceux qui n’auront pas la possibilité de se rendre à la Foire en journée ou le week-end, en instaurant l’Afterwork (jeudi 12 septembre de 18h à 20h). Ce rendez-vous est aussi l’occasion pour eux de faire de bonnes affaires, ou tout simplement de passer un moment agréable. Je pense que c’est ici une manière de se moderniser, l’événement s’adapte aux besoins et aux attentes de son public, et c’est important !
Ceci est également vrai dans notre politique pour cibler les publics des pays limitrophes. Aujourd’hui, cela peut s’avérer difficile de toucher nos voisins allemands du fait que ces derniers disposent eux-mêmes de foires généralistes de taille importante à Karlsruhe ou Offenburg, par exemple. Et pourtant, ils constituent une cible à ne pas négliger. C’est pour cette raison que nous effectuons un travail de relations presse. Certains Allemands répondent présents car nous avons l’avantage de mettre en avant des produits français bien spécifiques, comme la gastronomie, qui représente un argument choc" !
Source : Communiqué de presse Strasbourg Evénements - Oxygen



EN SAVOIR PLUS :
Informations Pratiques
Foire européenne - 6 au 16 septembre 2013
10h /19h - Nocturne les samedis 7 et 14 septembre jusqu’à 22h.
Plein tarif : 6,50 € /Tarif réduit : 5€
Tarif internet : 5€ (adulte) / 3€ (12/18ans)
Nouveau : Entrée gratuite pour les -12ans
Billet combiné Tram/Foire : 7,90€ (1 aller-retour en tram + 1 entrée Foire)
Suivez la Foire européenne
facebook.com/foireurop
twitter.com/foireurop