25 juin 2013

L’usine-école EASE, dédiée aux métiers de production en milieu aseptique, dévoile son architecture !

Le site du Campus universitaire d’Illkirch (Communauté urbaine de Strasbourg), accueillera en 2015 le nouveau centre de formation EASE, dédié aux métiers de la production en salles blanches. La mise en oeuvre concrète de ce projet innovant est lancée avec le choix récent d’un cabinet d’architecte et le dépôt imminent de la demande de permis de construire.

Le consortium conduit par le Cabinet VIALET assurera la réalisation architecturale de l’usine-école. Porté par l’Université de Strasbourg en partenariat avec le pôle de compétitivité Alsace BioValley, ce centre de formation servira prioritairement les industries de santé, mais aussi la chimie fine ou l’agro-alimentaire. De nombreux partenaires industriels du secteur pharmaceutique, et notamment des équipementiers ont participé activement à la définition du projet, ce qui en fait la force et l’originalité et en assure la pertinence.
Partenaire européen de BTEC International(*), EASE offrira un large éventail de formations,prioritairement en alternance, de l’agent de nettoyage au pharmacien industriel, avec une capacité d’accueil de plus de 4000 apprenants par an.

La réalisation architecturale du Centre de formation EASE (European Aseptic and Sterile Environment Training Center) a été confiée au Cabinet VIALET, appuyé par différents cotraitants : CERIS Ingénierie (BET Fluides - Energie - salles blanches), BATISERF (BET Structure), C2BI (économiste), PEUTZ&ASSOCIES (Acoustique). Le projet est également accompagné par le programmiste Aubry et Guiguet.

EASE répondra à toutes les exigences d’une usine pharmaceutique, exprimées dans les Bonnes Pratiques de Fabrication Pharmaceutique. 
C’est une volonté forte de l’Université de Strasbourg qui a tenu à conférer d’emblée à ce centre de formation sa vocation sans précédent : former, dans des conditions industrielles réelles, des apprenants qui se destinent aux métiers de la production en milieu aseptique.

Un bâtiment futuriste pour une pédagogie novatrice !
L’esquisse du futur centre de formation propose un aspect original et unique du bâtiment, à l’image du projet.
Le bâtiment sera composé d’une structure métallique et de façades en verre profilé translucide. Les salles blanches seront regroupées à l’étage pour former le coeur d’un plateau technique. Dans chaque module de fabrication, laboratoire spécialisé, salle spécifique, sas de transition, etc., la pression, la température et l’atmosphère seront contrôlées. Les étudiants non présents en zone contrôlée pourront suivre les manipulations grâce à un agencement original, qui joue sur la transparence du bâtiment autour des zones stériles.

La partie technique, qui sera intégrée dans l’offre de formation, est aussi traitée avec une grande qualité d’espace pour permettre la visualisation des installations techniques.
Enfin, la performance énergétique, l’un des points forts du projet, sera particulièrement suivie par l’Université afin de répondre aux exigences actuelles et futures.
Aujourd’hui, la maîtrise d’oeuvre travaille en partenariat avec la Direction du Patrimoine Immobilier de l’Université de Strasbourg, pour finaliser les plans détaillés de cette usine-école. La demande de permis de construire sera déposée courant de cet été, en parallèle aux différentes étapes de validation technique du projet. La pose de la première pierre est prévue au printemps 2014 pour une livraison de l’usine-école, fin 2015.

Conçu par et pour les industriels pharmaceutiques :
« Ce nouveau centre de formation facilitera la formation de main-d’oeuvre qualifiée à de nombreux industriels qui trouveront en Alsace, souvent à proximité de leurs sites de production, toute une infrastructure de formation au plus près du réel. C’est un vrai gage de compétitivité, notamment pour l’industrie pharmaceutique fortement représentée dans notre région. EASE constitue en ce sens une formidable opportunité pour l’Alsace d’accompagner la mutation industrielle de son territoire en soutenant le développement de ses entreprises et en permettant à de nouvelles entreprises de s’implanter dans les meilleures conditions » rappelle Jean-Yves Bonnefoy, Président d’Alsace BioValley.

Une singularité qui devrait aussi servir le rayonnement de l’Université de Strasbourg comme le confirme Alain Beretz, son Président : « Le positionnement de ce projet est réellement original : il émane d’un besoin formulé par les industriels et s’inspire des meilleures pratiques industrielles internationales. Il donnera un avantage concurrentiel majeur à l’Université de Strasbourg et participera à la mutation industrielle du territoire alsacien vers des filières d’avenir ».

EASE est financé par l’Etat, par le Conseil Régional d’Alsace, la Communauté Urbaine de Strasbourg, le fonds européen FEDER et de nombreux partenaires industriels.

* BTEC International est un réseau international de centres de formation d’excellence en bioproduction. Membres fondateurs : BTEC USA et EASE France.



En savoir + sur EASE
Les formations dispensées
Cette plateforme EASE sera ouverte à l’Université de Strasbourg et à tous les opérateurs de formation privés ou publics (IFIS, industriels de la filière Pharmaceutique, équipementiers etc…)
Les formations seront largement axées sur l’utilisation d’équipements techniques en environnement industriel contraint. Elles permettront aux apprenants d’acquérir un savoir-faire spécifique et pratique, en complément des enseignements académiques.
Plus que de simples cours de travaux pratiques, les formations d’EASE permettront aux stagiaires d’assimiler les contraintes réglementaires particulièrement fortes des industries de santé. Ils seront ainsi confrontés dès le départ, par immersion, à des environnements de travail nécessitant des comportements particuliers.
Les aspects psychologiques, notamment liés à la problématique d’isolement, voire de confinement, feront partie intégrante des cursus. Cette immersion constituera une occasion unique de tester ses aptitudes, tant physiques que psychiques, et ainsi être parfaitement préparé à la prise de poste.
Le bâtiment
Localisé sur le Campus d’Illkirch (67), à proximité de la Faculté de pharmacie, des écoles d’ingénieurs et de la très forte concentration d’acteurs pharmaceutiques, futurs utilisateurs de ce centre.
Le bâtiment, construit sur le concept d’une usine-école, reproduira en tous points une usine de production pharmaceutique. Il proposera plus de 2 500 m² de salles blanches sur 4 300 m² de SHON totale, dédiées à la formation.
Budget & financement
Coût prévisionnel global (construction et équipements) : 27,2 M€.
Financement : Etat, Conseil régional d’Alsace, Communauté urbaine de Strasbourg, fonds européen
FEDER, industriels de la filière.
Son modèle économique inédit permettra un autofinancement des coûts de fonctionnement dès le 5e exercice.
Pilotage et montage du projet
Co-Pilotage : Alsace BioValley et l’Université de Strasbourg (porteur du projet)
Depuis 3 ans, Alsace BioValley met à disposition de l’Université de Strasbourg des ressources humaines et
financières pour mener à bien la concrétisation de ce projet :
- définition et pilotage global du projet,
- ingénierie financière et levée de fonds,
- recherche de partenaires pédagogiques et industriels,
- interface entre le monde académique et le monde industriel,
La Direction du Patrimoine Immobilier de l’Université de Strasbourg conduit toutes les étapes liées à la maîtrise d’ouvrage de ce projet. Une SASU (Société à Actions Simplifiées Unipersonnelle) sera prochainement créée pour assurer la gestion de ce bâtiment.
Ouverture programmée : fin 2015 !
Source : Communiqué de presse Alsace BioValley




EN SAVOIR PLUS :


A propos d’Alsace BioValley
Pôle de compétitivité français de calibre mondial, Alsace BioValley accélère la croissance industrielle des entreprises alsaciennes de la filière Vie-Santé, pour créer de nouveaux emplois et développer les investissements industriels en Alsace. Il offre à ces entreprises une panoplie de services et d’opportunités dédiés au développement de leur business (représentation commerciale à l’international, coaching à la levée de fonds, montage de projets de RD, événements business-networking…). Pour réussir, Alsace BioValley s’appuie sur un réseau dynamique d’entreprises françaises, allemandes et suisses, une recherche académique alsacienne de tout premier ordre et un réseau intégré de partenaires, acteursclés de l’innovation. www.alsace-biovalley.com


A propos de l’Université de Strasbourg
Implantée au coeur de la cité, l’Université de Strasbourg accueille près de 44000 étudiants (20% d’étudiants internationaux) et compte près de 5000 employés (2785 enseignants et enseignants-chercheurs, 2060 ingénieurs, techniciens, ouvriers et personnels administratifs des bibliothèques (Biatos)) et, 4749 intervenants professionnels extérieurs. Pluridisciplinaire et ouverte à l’international, elle offre une formation innovante et développe une recherche d’excellence en s’appuyant sur 38 unités de formation et de recherche (UFR), facultés, écoles, instituts et 76 unités de recherche. 2 Prix Nobel (chimie et médecine) sont en activité. Elle est lauréate de l’Initiative d’Excellence et compte 18 Prix Nobel depuis son existence dont 2 en activité (chimie et médecine).

A propos de VIALET Architecture
Créée en 1996, Vialet Architecture est une agence multiculturelle qui rassemble 20 architectes. Elle est associée à de nombreux professionnels et partenaires, venant des domaines de l’urbanisme, du paysage, de l’ingénierie, de l’économie, de l’acoustique, de la scénographie, du graphisme, du design, de l’architecture intérieure, de la création de maquettes, d’images et de la photographie. Depuis sa création, Vialet Architecture a élaboré et construit dans toute la France (Paris, Toulouse, Caen et Bordeaux par exemple) des bureaux, des logements, des laboratoires, des bâtiments d’enseignement ou de recherche, des médiathèques et salles de spectacle. Elle a également réhabilité une tour à la Défense et les petites écuries du Château de Versailles. Contact : Dominique DULOUM – 01 48 00 92 10 – dduloum@vialet.net