9 avr. 2013

L’UHA et Conectus Alsace s’engagent pour optimiser la valorisation et le transfert de technologie

L’Université de Haute-Alsace (UHA) et Conectus Alsace - société d’accélération du transfert de technologies - première SATT créée dans le cadre du programme investissements d’avenir, signent ce jour à Mulhouse un accord de partenariat stratégique.
À travers cette convention, établie sur une période de 10 ans, l’UHA confie à Conectus Alsace l’exclusivité de la gestion des activités de valorisation de ses résultats de recherche. Conectus Alsace est désormais chargée de gérer les contrats de recherche et la propriété intellectuelle, de concéder des licences d’exploitation à des partenaires industriels, et de promouvoir les capacités de recherche existantes au sein de l’UHA.

« La concrétisation de ce partenariat est pour nous une étape clé, Conectus Alsace va désormais offrir aux laboratoires de l’UHA toute son expertise afin de développer la valorisation et le transfert de technologies de ses laboratoires de recherche. Nos équipes sont mobilisées pour soutenir les chercheurs de ces laboratoires, développer de nouvelles opportunités qui pourront constituer, pour les entreprises, des avantages concurrentiels décisifs » précise Nicolas Carboni, président de Conectus Alsace.

Christine Gangloff-Ziegler, présidente de l’Université de Haute-Alsace précise que «la SATT Conectus Alsace traduit la volonté des acteurs alsaciens de la recherche publique de construire et mettre en oeuvre une politique régionale dans le domaine du transfert de technologie afin de renforcer le poids de notre région dans ce domaine vital pour le développement économique et social. Cette collaboration où chacun des acteurs contribue à une dynamique et se renforce grâce à l’action collective est sans aucun doute un modèle».

Au-delà de la gestion des activités de valorisation, Conectus Alsace pourra également investir dans la propriété intellectuelle. Ainsi, les projets présentés par les chercheurs pourront bénéficier des capacités d’investissement dans la maturation de projets innovants de Conectus Alsace afin d’établir la preuve de concept de leurs technologies, accroissant ainsi les opportunités de transfert de technologie. Par ces investissements, Conectus Alsace pourra accélérer la valorisation des travaux de recherche, en amplifier le volume et en maximiser les revenus.

« Ces investissements visent à valider la viabilité technique et économique et permettent ainsi de ″dé-risquer″ ces technologies pour faciliter leur adoption par nos entreprises, les dotant ainsi d’outils concurrentiels décisifs, ou d’accélérer la création de start-up » ajoute Nicolas Carboni.
« Grâce à cet accord, nous escomptons une amélioration significative dans la valorisation des résultats de nos travaux de recherche ; que ce soit sous forme de licences, de partenariats industriels ou de créations d’entreprises. Nous sommes certains que cette coopération permettra d’accroître l’efficacité de notre dispositif de valorisation » ajoute Christine Gangloff-Ziegler.



Une technologie de marketing comportemental développée au sein de l’Université de Haute-Alsace permet la création de la société BeamPulse
BeamPulse est un exemple de transfert de technologie optimum, cette licence porte sur un projet issu des travaux de recherche de l’équipe de recherche de Pierre-Alain Muller du laboratoire « modélisation, intelligence, processus, systèmes » (MIPS).

Cette innovation permet d’augmenter le chiffre d’affaires des sites Internet marchands, en assurant le déclenchement automatique de stimulations ciblées, comme le ferait un vendeur dans un magasin réel.
Le principe de fonctionnement repose sur l’observation du comportement de l’internaute (par l’analyse des parcours de navigation) afin des dégager des profils comportementaux des visiteurs, puis d’envoyer à ces derniers des sollicitations personnalisées, dans le but d’augmenter l’acte d’achat.

Le coeur de technologie a été développé au sein du laboratoire MIPS de l’UHA par Frédéric Fondement et Pierre-Alain Muller. Ce développement, réalisé grâce à l’aide du fonds de maturation Conectus (aujourd’hui Conectus Alsace) pour le recrutement des ingénieurs qui ont travaillé avec les chercheurs de l’université pour transformer le prototype de laboratoire en un produit commercialisable.
Le produit a été mis au point pendant une phase de test qui a duré plus d’une année, en collaboration avec l’association Cogifactory qui a apporté son soutien pour la validation de l’approche commerciale.

Fin 2012, la technologie a été cédée à la société BeamPulse qui en assure désormais la commercialisation. Sébastien Etter, un des ingénieurs ayant travaillé sur le projet, est aujourd’hui le directeur technique de la nouvelle société.
Le contrat de cession de licence entre l’UHA et la société BeamPulse comprend un accord cadre de collaboration, qui permet à l’université et à la société de continuer à travailler ensemble, afin de pousser toujours plus loin l’avantage compétitif qui fait la force de la solution.

« C’est fort de notre étroite collaboration dans les mois qui viennent que nous pourrons nous féliciter des futurs transferts de technologies, comme cela a été le cas en décembre dernier avec la cession de licence exclusive et mondiale signée avec BeamPulse » explique Nicolas Carboni.
Source : Communiqué  de Presse Conectus Alsace - UHA

EN SAVOIR PLUS :

A propos de l’Université de Haute-Alsace
L’Université de Haute-Alsace propose actuellement plus de 130 formations aux niveaux Licence et Master et Doctorat, sur ses sites de Mulhouse et de Colmar à près de 8 000 étudiants. Historiquement construite sur des relations fortes avec son environnement socioéconomique, elle a su maintenir ces partenariats pour apporter des compétences transférables aux acteurs de son environnement.
Ses quinze laboratoires de recherche sont regroupées en trois pôles : « chimie, physique, matériaux et environnement », « sciences pour l’ingénieur » et « humanités et sociétés ». Alliant recherche fondamentale et recherche appliquée, les équipes de recherche de l’UHA participent activement aux pôles de compétitivité actuels ou en cours de labellisation et aux pôles de compétences de son territoire. La maison de l’innovation et de l’entreprise, dont la phase deux est en cours de développement, vise à accroître de manière significative les échanges entre l’université et son environnement. En créant chaque année plusieurs start-up portées par ses chercheurs ou ses docteurs, l’UHA est un véritable accélérateur d’innovation en Région Alsace

A propos de Conectus Alsace®
Conectus Alsace fut la première société d’accélération de transfert de technologies (SATT) à voir le jour en France dans le cadre de l’appel à projets du programme investissements d’avenir. Financée à 100 % par l’État sur le fonds national de valorisation dont l’opérateur est l’agence nationale de la recherche, elle opère sous statut de droit privé, avec pour actionnaires : l’Université de Strasbourg, l’Université de Haute-Alsace, le CNRS, l’INSERM, l’INSA de Strasbourg, l’ENGEES et la caisse des dépôts et consignations qui porte la participation de l’Etat. Ses activités s’organisent autour de l’investissement dans la propriété intellectuelle, la maturation des technologies et le licensing, ainsi qu’autour de la vente de prestations de services dans le domaine de la recherche partenariale et du transfert de technologies.