Select Menu

Slider

Breaking News

Gouvernances

innovations

consommations

productions

Economie Sociale et Solidaire

Financements

» » » » » » » » » » La 2e Edition des «Talents Contemporains», Concours International d’Art Contemporain
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

La Fondation François Schneider inaugure le jeudi 16 Mai son centre d’art à Wattwiller. 
Ce nouvel espace dédié à l’art contemporain ouvrira ses portes au public en septembre 2013.

La Fondation François Schneider a pour vocation de soutenir la création contemporaine sur le thème de l’eau par l’acquisition d’oeuvres réalisées par des artistes dont le talent n’est pas encore reconnu.
Chaque année la Fondation organise le concours des « Talents contemporains » pour découvrir et acquérir sept oeuvres d’artistes s’exprimant dans le domaine des arts plastiques et visuels.
Le jour de l’inauguration du centre d’art, la Fondation et le Jury international annonceront les lauréats de la 2e édition des « Talents contemporains » : cette année, 3176 artistes se sont porté candidats, originaires de 104 pays répartis sur les 5 continents. 
La Fondation a fait appel à quatre comités d’experts dans chaque catégorie (sculpture/installation, peinture/dessin, photographie et vidéo) avec pour mission d’identifier, parmi toutes les oeuvres ou projets reçus, les 40 qui seront présentés au Jury International.
Le Jury, aidé par les experts, élira les 6 lauréats des « Talents Contemporains » et désignera le « Talent d’Eau ». Comme l’année précédente, la dotation du concours répartie entre les 7 artistes est de 300 000 €.

Les comités d’experts sont ainsi composés:
‐ Dans la catégorie photo : François HEBEL, directeur des Rencontres internationales de photographie d’Arles et Agnès SIRE, directrice la Fondation Henri Cartier Bresson, auront à identifier 8 finalistes
‐ Dans la catégorie sculpture‐installation : Philippe REGNIER, rédacteur en chef du Quotidien de l’art et Kamel MENNOUR, fondateur et directeur de la galerie Kamel Mennour auront à choisir 12 finalistes
‐ Dans la catégorie vidéo : Florence OSTENDE, commissaire d’exposition et auteur de textes critiques et Sophie KAPLAN, directrice de la Criée de Rennes, auront à proposer 8 finalistes
‐ Dans la catégorie dessin‐peinture : François DOURNES, de la Galerie Lelong à Paris et Bernard GOY, Conseiller pour les Arts Plastiques de la Région Alsace (DRAC – Strasbourg), auront à sélectionner 12 finalistes

Composition du Jury international :
Jean‐Noël Jeanneney, Président du Jury, Michel Grilli, collectionneur d’art contemporain et Responsable du Comité d’acquisition d’oeuvres d’art contemporain de la Banque Européenne d’Investissement, Alain Poirée, administrateur de la Fondation, Daniel Lelong, Galerie Lelong (Paris, Zurich, New York), Rosa Maria Malet, Directrice de la Fondation Joan Miró à Barcelone, Fabrizio Plessi, artiste, lauréat de la Biennale de Venise.
Le jour de l’inauguration et pour la première exposition publique, le centre d’art exposera les oeuvres des 7 lauréats de la 1ère édition des « Talents contemporains »: Yves CHAUDOUËT, Erik SAMAKH, Emilie BROUT & Maxime MARION, Etienne CLIQUET, Laurent FAULON, Etienne FOUCHET, Bertrand RIGAUX.
Source : Communiqué de presse Briseis Comunication


CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS
16 avril 2013 : Annonce des 40 finalistes des « Talents contemporains 2012 ». La liste des artistes nominés sera également consultable sur le site de la Fondation.
16 Mai 2013 : Inauguration du centre d’art et annonce des lauréats des « Talents contemporains 2012 ». Exposition des lauréats de la 1ère édition des « Talents contemporains » (2011).
Septembre 2013 : Ouverture du centre d’art au public.
2014 : Une exposition des 7 lauréats 2012 sera organisée au centre d’art, accompagnée d’une édition bilingue conçue comme un catalogue de propositions et d’idées.

EN SAVOIR PLUS :
«L’ART CONTEMPORAIN SEMBLE PARFOIS GUIDÉ, VOIRE FAÇONNÉ, PAR LE BRUIT MÉDIATIQUE QU’IL GÉNÈRE»

À toutes les époques, sans l’intervention du mécénat sous quelque forme que ce soit, rares seraient ceux  qui auraient réussi à traverser les siècles. François Schneider souhaite s’inscrire dans cette tradition en  menant un projet en phase avec son époque. Il désire ainsi venir en aide aux artistes contemporains  qui ont besoin d’être soutenus aujourd’hui pour, peut-être, être reconnus demain.

« L’art contemporain semble parfois guidé, voire façonné, par le bruit médiatique qu’il génère.  Loin de l’univers « spectacle » qui souvent gravite autour de l’art contemporain, nous consacrerons  notre énergie et nos moyens à permettre à de nouveaux talents de se faire connaître.
La première de nos ambitions consiste à faire découvrir le talent de créateurs inconnus. 
Nous donnerons une légitimité aux artistes que nous aurons retenus en leur apportant  une caution importante, celle de notre jury composé d’experts reconnus mondialement. 
La rigueur et l’indépendance de leurs délibérations construiront la valeur de cette caution. 
Par ailleurs, l’attention que nous consacrerons à la mise en valeur des œuvres,  à la présentation de nos expositions et à la communication sous toutes ses formes,  devra nous faire apparaître comme un acteur utile dans le monde de l’art.
Notre second objectif est de rapprocher le public de l’art contemporain. En choisissant un thème  unique pour notre lieu, nous pourrons plus facilement faire ressentir à nos contemporains,  et en particulier aux plus jeunes d’entre eux, des émotions et des perceptions nouvelles. 
L’eau, sujet commun à toutes les œuvres exposées, sera le fil d’Ariane qui guidera les visiteurs  en les aidant à mieux comprendre la diversité des regards sur le monde qui nous environne,  la richesse des sensibilités qui le composent, le registre infini de l’imaginaire d’artistes  de toutes origines et de toutes cultures. Si, de surcroît, la renommée vient un jour  couronner notre action, alors, nous pourrons penser que nos objectifs auront été atteints,  bien au-delà de nos attentes. » François Schneider

La Fondation François Schneider, créée en décembre 2000, d’abord hébergée par la Fondation de France est reconnue d’utilité publique par décret du Premier Ministre en date du 10 août 2005. Elle développe   depuis, de façon autonome, le projet initié par son fondateur dès l’origine : contribuer à l’éclosion  de talents qui ne pourraient s’affirmer sans une aide ou un accompagnement.
Source : http://www.fondationfrancoisschneider.org

About RICO richard

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien