28 févr. 2013

Une première année sous le signe du succès pour Conectus Alsace

Conectus Alsace - Société d’Accélération du Transfert de Technologies, première SATT créée dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir – a soufflé sa première bougie. Une année charnière sous le signe de la construction et du développement qui a permis à Conectus Alsace d’asseoir sa position de SATT pionnière.

PARI RÉUSSI POUR LA MATURATION DES TECHNOLOGIES ISSUES DE LA RECHERCHE PUBLIQUE ALSACIENNE !
En tant que SATT, l’un des principaux objectifs de Conectus Alsace est l’investissement dans la maturation, à savoir la preuve de concept des technologies issues des laboratoires publics de recherche. Ces investissements facilitent l’industrialisation des résultats de la recherche publique et l’absorption des technologies par les PME, et donc l’innovation au sein des entreprises.
En préalable à un tel investissement, Conectus Alsace peut engager une première étape, dite de pré-maturation, qui vise à garantir la lever des verrous préliminaires (technique, marché ou propriété intellectuelle).
Au cours des 12 derniers mois, Conectus Alsace a investi 2 238 724 € dans la maturation de projets innovants et 207 127 € dans la pré-maturation.
Ce qui représente concrètement :
11 projets financés en maturation
9 projets financés en pré-maturation

RP CILIA, exemple probant d’un projet de maturation de Conectus Alsace.
Ce projet, présenté par Hélène Dollfus, Professeur au Laboratoire de Génétique Médicale, porte sur la mise au point d’un traitement visant à prévenir la dégénérescence rétinienne induite par des maladies génétiques, les ciliopathies. Cette condition hautement invalidante se manifeste dès l’enfance et se traduit le plus souvent par une perte des fonctions visuelles. L’investissement consenti par Conectus Alsace permet à l’équipe de recherche de valider le fait qu’une combinaison de molécules utilisées fonctionne in vivo dans un modèle précis de ciliopathie, le syndrome de Bardet-Biedl. Ce traitement pourrait permettre de prévenir la mort des cellules de la rétine, et donc de maintenir une fonction visuelle des patients atteints de ce type de maladie rare. Si les résultats s’avèrent positifs, le traitement pourrait être utilisé également pour d’autres ciliopathies.
Des discussions sont d’ores et déjà engagées avec une PME française dans le cadre du programme «Co-conception en maturation» récemment lancé par Conectus Alsace.
Financement accordé : 235 000 €

PLA, des procédés et catalyseurs éco-compatibles pour la synthèse de polymères bio-sourcés ; exemple d’un financement en pré-maturation.
La diminution des ressources fossiles, couplée à des enjeux écologiques de plus en plus prégnants, conduisent les industriels à rechercher des matériaux non dépendants du pétrole, d’origine végétale, et plus respectueux de l’environnement. Ce nouveau catalyseur à base de zinc, mis au point par le Docteur Samuel Dagorne de l’Université de Strasbourg, peut être utilisé pour générer des polyesters et polycarbonates biodégradables, par exemple du PLA (Acide PolyLactique). Par ailleurs, ce nouveau procédé est plus rapide, sélectif et respectueux de l’environnement (absence de solvants, catalyseur peu toxique). Les polymères biodégradables obtenus possèdent en outre d’excellentes puretés et régularités.
L’objet de la pré-maturation porte ici sur l’optimisation des conditions expérimentales et sur une caractérisation complète du polymère ainsi obtenu.
Financement accordé : 26 430 €

Ces projets sont une illustration des innovations que Conectus Alsace pourra proposer aux entreprises une fois les programmes techniques complétés.

CONECTUS ALSACE : UNE SOURCE AVÉRÉE DE COMPÉTITIVITÉ ET DE CROISSANCE POUR LES PME FRANÇAISES
L’activité de financement de la maturation de technologies innovantes n’est pas une nouvelle activité pour les équipes de Conectus Alsace. Depuis 2006, et grâce aux financements du Conseil Régional d’Alsace, de l’ANR et d’Oseo, c’est plus de 5,3 M€ qui ont été investis dans plus de 40 projets. 
Sur 30 projets terminés, 20 sont déjà valorisés, dont 15 au travers de la création de start-up. 
2012 a ainsi vu l’avancée significative de projets amorcés par le réseau Conectus Alsace avec la signature de 3 licences vers des start-up et 5 licences à des entreprises établies.

IN AIR SOLUTION, une start-up répondant aux préoccupations environnementales
Actuellement incubée par Semia, la start-up doit être créée courant du 1er trimestre 2013, sur la base du projet MINIFORMALAIR. Ce projet, élaboré par le Docteur Stéphane Le Calvé du LMSPC (Unistra-CNRS), repose sur la miniaturisation d'un analyseur de Formaldéhyde en temps réel dans l'air. Le Formaldéhyde, classé parmi les Composés Organiques Volatils (COV), étant un des polluants majeurs et ayant des impacts avérés sur la santé humaine (reconnu comme cancérigène).
Les qualités intrinsèques du dernier prototype réalisé et le besoin sociétal en terme de mesure de ce polluant de l’air intérieur ont tout naturellement amené l’équipe inventrice à envisager une valorisation de l’analyseur et conduit à la création de la start-up baptisée ‘In Air Solution’.
Montant de l’investissement : 133 600 €

Une licence exclusive et mondiale : BEAMPULSE
Beampulse et Conectus Alsace ont signé en 2012 un accord de licence exclusive et mondiale pour l’exploitation commerciale de la technologie développée dans le cadre du programme d’investissement de maturation de Conectus Alsace. La société Beampulse, présidée par Patrick Rein, fondateur et Président d’Activis, a pu être créée sur la base d’une innovation issue de l’Université de Haute Alsace (UHA).
Ce projet d'innovation, porté par le Professeur Pierre-Alain Muller, consiste en un logiciel d’analyse du comportement des internautes via une analyse fine en temps réel traduit dans le « langage » de l’exploitant du site, augmentant le chiffre d’affaires réalisé sur internet, par l’adaptation de l’offre, selon les profils des internautes.
Montant de l’investissement : 136 233 €

DES PARTENARIATS STRUCTURANTS AU SERVICE DE LA COMPÉTITIVITÉ DES PME FRANÇAISES
L’année écoulée fut également pour Conectus Alsace l’occasion de conclure des partenariats stratégiques.
  • Faciliter et accélérer la création de start-up sur le territoire alsacienLa création de start-up exige de pouvoir mobiliser, en support au porteur de projet, un large ensemble de ressources et de compétences, et ce de façon coordonnée. Les partenariats scellés avec l’incubateur SEMIA et le fonds d’investissement Kurma permettent de construire et de coordonner cette chaîne.
SEMIA
Améliorer la qualité des projets de création d’entreprises issues de la recherche publique alsacienne et accélérer le processus de création, pour les porteurs de projets, sont les deux objectifs communs de SEMIA et Conectus Alsace. C’est pourquoi, les deux organismes ont scellé en 2012 un partenariat structurant au bénéfice des créateurs d’entreprises issues de la recherche publique. Ce partenariat - le premier entre une SATT et un incubateur - doit permettre la mise en commun des expertises et des ressources de SEMIA et de Conectus Alsace.
Avec cet accord, les forces vives de deux partenaires s’articulent efficacement pour assurer un continuum optimal dans les différentes étapes de création d’entreprise. Conectus Alsace apporte sa valeur ajoutée en amenant la technologie à un stade dé-risqué adapté au marché alors que SEMIA établit le Business model et constitue l’équipe opérationnelle.

Kurma Life Sciences Partners
En octobre dernier, KLS Partners et Conectus Alsace décidaient d’unir leurs forces pour accélérer la création d’entreprises issues de la recherche publique. Les deux partenaires ont ainsi choisi de mettre en commun moyens et compétences pour identifier les projets les plus prometteurs en vue de la création d’une start-up, de définir les programmes de travail pour accélérer la valorisation et d’investir dans la maturation de ces projets, puis dans les start-up, réduisant ainsi de façon importante le délai requis pour une levée de fonds suite à un projet de maturation. Un premier projet est d’ores et déjà lancé en commun avec Kurma.
  • Identifier rapidement les PME innovantes susceptibles d’adopter une technologie issue des laboratoires alsaciens : Les SATT constituent un outil clé dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir, dont le principal objectif est de contribuer à la compétitivité de l’industrie française au travers d’un investissement majeur dans la recherche publique. Dans cette perspective, il est indispensable pour Conectus Alsace de se rapprocher de partenaires qui disposent d’une grande visibilité sur le tissu de PME innovantes, ou facilitent l’accès à de telles entreprises.
OSEO
Oséo et Conectus Alsace ont signé un partenariat en 2012 afin d’optimiser le transfert des technologies des  laboratoires de recherche d'Alsace au profit des entreprises françaises. Cet accord portait sur l’échange d’expérience en matière d’évaluation des projets de valorisation issus des laboratoires de recherche, et le partage des connaissances des PME/ETI nationales de manière à maximiser le transfert des résultats de la recherche vers les entreprises françaises.
Sur la base de ce partenariat, des outils communs ont été conçus, des expertises sur des projets du Fonds d’Investissement ont été réalisées et Oséo a identifié des partenaires potentiels pour des programmes en co-conception de Conectus Alsace.

AFSSI
L'AFSSI (Association Française des Sociétés de Services et d'Innovation) et Conectus Alsace ont récemment signé un accord de partenariat stratégique pour les PME de croissance du secteur des Sciences de la Vie. Cet accord propose un modèle performant pour l’organisation des relations entre sociétés de services et d’innovation et laboratoires académiques, afin d’accélérer le transfert de technologies en Sciences du Vivant vers les PME innovantes du secteur.

UN PREMIER BILAN POSITIF
« Cette première année - année de constitution et de construction - a été déterminante pour Conectus Alsace. Parce que Conectus Alsace résulte de la fusion des services de valorisation de l’Université de Strasbourg, de l’Université de Haute Alsace, de l’INSA, de l’ENGEES, de l’INSERM et du réseau Conectus, nous avons pu rapidement mettre en place une équipe opérationnelle et expérimentée. Nous avons signé nos conventions cadre, sur 10 ans, avec tous nos actionnaires régionaux (Université de Haute Alsace, Université de Strasbourg, INSA, ENGEES) et nous avons été la première SATT en France à signer avec le CNRS » souligne Nicolas Carboni, Président de Conectus Alsace. 
« Au-delà de ces éléments de mise en place, notre activité s’est bien développée et nous atteindrons notre rythme de croisière sur 2013, où nous anticipons d’évaluer 80 déclarations d’intention, d’investir près de 4,5 M€ sur plus de 20 projets, de gérer plus de 6 M€ de contrats de RetD avec des partenaires industriels et de contribuer à la création d’au moins 3 startup » ajoute Nicolas Carboni. 
 « En plus de ces éléments quantitatifs, 2013 sera l’année du renforcement de notre stratégie partenariale, au niveau régional comme national, avec une priorité donnée aux Pôles de Compétitivité. Nous allons également lancer notre programme de « co-conception en maturation », expérimenté sur 2012. Nous sommes très confiants sur le fait que ce programme connaîtra un important succès et renforcera notre capacité à être une réelle source de compétitivité pour les PME françaises » conclut Nicolas Carboni.
Source : Communiqué de Presse Conectus Alsace 


EN SAVOIR PLUS :
Conectus Alsace, en quelques mots 
Conectus Alsace fut la première SATT (Société d’Accélération de Transfert de Technologies) à voir le jour en France dans le cadre de l’Appel à Projets du Programme des Investissements d’Avenir. Financée à 100% par l’Etat sur le Fonds National de Valorisation dont l’opérateur est l’Agence Nationale de la Recherche, elle opère sous statut de droit privé, avec pour actionnaires : l’Université de Strasbourg, le CNRS, l’Université de Haute-Alsace, l’Inserm, l’INSA de Strasbourg, l’ENGEES et la Caisse des Dépôts et Consignations qui porte la participation de l’Etat. Ses activités s’organisent autour de l’investissement dans la propriété intellectuelle, la maturation des technologies et le licensing, ainsi qu’autour de la vente de prestations de services dans le domaine de la recherche partenariale et du transfert de technologies.
www.satt.conectus.fr