3 déc. 2012

Focus sur Made in TH : Quelques questions posées à Kathya Vuilloud

MADE IN TH a lancé cet automne, en Alsace, le métier d’Ambassadeur TH (Travailleur Handicapé) en Entreprise, créé par sa responsable d’activité Kathya VUILLOUD.

Il s’agit de mettre à disposition des entreprises un facilitateur‐Handicap en Emploi qui, par le biais de tenues de permanences de trois heures, a pour mission d’accueillir, soutenir, accompagner – par l’information, le conseil, l’orientation… – l’ensemble des salariés concernés, directement ou non, par ce parcours complexe.
Reconnu lui‐même en qualité de travailleur handicapé, l’expertise de "l’Ambassadeur TH en Entreprise" allège les missions des services RH qui, faute de temps et de compétence, n’ont par toujours les réponses liées à ce volet social.
Une opération gagnante pour les salariés comme pour les entreprises !

La première promotion d’Ambassadeurs TH en Entreprise achève sa formation le 20 décembre 2012 pour le secteur de Strasbourg. 
Huit entreprises implantées en Alsace se sont déjà engagées à instaurer des permanences TH pour leurs salariés dès le début de l’année 2013, dont Adidas, Sotralenz, Alstom, la Caisse d’Epargne, Logica, Millipore...  Vingt autres sont en cours de signature.

QUELQUES QUESTIONS A KATHYA VUILLOUD :

Pouvez-vous nous parler de votre activité ?
"Nous développons au sein de notre structure deux axes principaux :
Le premier axe étant celui des actions et des activités proposées gratuitement à nos membres travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail et non travailleurs handicapés. 
Puisque chez nous il y a bien longtemps que nous avons abandonné le terme de valide pour lui préférer celui de non TH. En effet nous sommes tout à fait conscients que le terme de valide ne peut être qu'un statut aléatoire. Et qui que nous soyons autour de cette table nous avons peut être aujourd'hui une fonction, nous sommes peut être  dans un métier, mais demain peut être que nous n’y serons plus. Donc ce premier axe est important parce que  nous accueillons par exemple au travers des Cafés Récré que nous avons ouverts au niveau des 6 grandes villes d’Alsace, nous permettons tous les 15 jours aux personnes ayant le statut de travailleur handicapé, de se retrouver et de pouvoir partager et échanger leurs expériences, leurs parcours. Mais aussi de se soutenir et de s’encourager… Ce qui est très important, car lorsque l’accident de vie survient, pour ces personnes, c’est la mise en place d’un véritable tsunami dans un parcours très complexe, le parcours du handicap. Ces rencontres et ces partages  permettent de dédramatiser la situation, mais aussi  de s’encourager,   de s’aider à pouvoir rebondir au plus vite dans tous les domaines de leur vie, dont celui de l’emploi...
Nous avons un deuxième axe qui s’appelle Made in TH. 
"Et cette filière  Made in TH conçoit des actions novatrices pour pouvoir accompagner toutes les parties qui sont touchées par ces domaines du handicap et de l’emploi. A savoir les personnes qui sont un jour obligées de rebondir vers l’emploi suite à un licenciement pour inaptitude en passant quelquefois  par la reconversion  pour quelles puissent à nouveau retrouver un emploi. Mais également pour les entreprises qui sont soumises à cette obligation légale et pour qui il n’est pas toujours facile de pouvoir avancer dans cette obligation légale de 6% de leurs effectifs.
Dans le cadre de ce deuxième axe et de cette filière Made in TH, nous concevons aussi des actions de sensibilisation, encore une fois innovantes. Puisque il est important aussi aujourd'hui de faire avancer les choses, que le regard change sur le handicap en emploi.
Mais la novation au niveau de notre structure, c’est que toutes les actions que nous concevons et que nous menons, le sont uniquement par les personnes reconnues en qualité de travailleur handicapé. Quelque part, nous leur demandons de prouver quelles ont  de vraies capacités, de vraies compétences, un vrai potentiel pour pouvoir avoir une vraie place comme tout un chacun au sein de notre société et au sein des entreprises. Nous sommes tout à fait innovants par rapport à cela. 
Aujourd'hui si nous sommes réunis, c’est que nous avions envie de vous parler d’une grande action que nous sommes en train de lancer et qui est encore une fois dans l’innovation puisque il  s’agit d’un métier tout à fait particulier que nous avons conçu pour les personnes reconnues en qualité de travailleur handicapé et qui s’appelle Ambassadeur TH en entreprise".

Alors quelle est l’idée ?
"Tout simplement de dire : ces personnes qui ont eu cette traversée du désert, ont du subir, vivre toute la complexité ce parcours du handicap en emploi.  Elles en ont retiré une expertise, une expertise de ce parcours... . Aujourd'hui en entreprise nous avons moult acteurs sociaux déjà et les entreprises font de nombreuses actions pour faire avancer cette problématique du handicap en emploi.  Mais malgré tout,  les personnes reconnues «travailleur handicapé» ont un avantage, un atout, un réel atout qui est celui d’être elles-mêmes « travailleur handicapé » et qui est celui d’avoir parcouru justement,  elles-mêmes ce chemin de vie, celui du handicap en emploi.

A l’issue d’une formation de 3 mois et demi, l'idée est que notre structure embauche ces personnes le 21 décembre. Et à l'issue de cette formation sur obtention du diplôme de qualification pour maintenir ce poste, elles vont partir en entreprise tout le mois de janvier pour pouvoir tenir des permanences de 3 heures au sein des entreprises... Pour quelles puissent accompagner les salariés des entreprises qui sont en situation de handicap, mais aussi celles qui sont en passe de déposer un dossier, d'obtenir une reconnaissance en tant que travailleur handicapé... mais aussi les salariés qui peuvent avoir des questions à poser sur ce domaine là...
Le travailleur handicapé qui est Ambassadeur TH en entreprise et vient tenir des permanences au sein des entreprises est une personne totalement neutre parce qu'il ne fait pas partie de l'entreprise.
L'Ambassadeur TH est aussi une personne qui représente la reconnaissance et la rassurance.
La reconnaissance, pourquoi ? Parce qu'il vient de la structure d'appartenance de personnes reconnues "travailleur handicapé"  en milieu de travail. Et la rassurance parce qu'il est complètement neutre... 

Quelle est la  situation actuelle ?
Aujourd'hui nous avons lancé les deux premières actions sur Strasbourg, c'est-à-dire  que 20 Ambassadeurs TH en entreprise sont en formation depuis le 17 septembre. 
Cette formation se terminera le 20 décembre avec la remise des diplômes de qualification qui se déroulera à la Maison de l'Entreprise à l'Espace Européen de Schiltigheim...

Notre action aujourd'hui est menée sous le haut parrainage du Ministère Délégué en charge du Handicap, puisqu'à terme nous souhaitons déployer cette action au niveau national à compter du deuxième semestre 2013... Et que cette belle action peut générer entre 3000 et 5000 emplois pour les personnes reconnues en qualité de travailleur handicapé en milieu ordinaire de de travail...

L'Etat va nous soutenir dans l'obtention d'un agrément  d'Entreprise Adaptée. Cet agrément Entreprise Adaptée va également pouvoir permettre aux entreprises qui vont effectivement signer des permanences au seins de leur structure,  de pouvoir défalquer des unités bénéficiaires et donc du coup les accompagner dans leur politique handicap...

LA FORMATION AMBASSADEUR TH EN ENTREPRISE :
Comment s'articule la formation ?
Cette formation se décline en 3 phases...
La première phase est plutôt axée sur les personnes elles-mêmes et sur précisément leurs parcours. Il est toujours très difficile lorsque l'accident de vie survient de gérer ce tsunami car bien sûr cela impacte tous les domaines de vie.  Il n'est pas toujours évident lorsqu'on a 40 ans  et qu'on a été je dirais dans un parcours "dans les normes",  de devoir déplacer l'ensemble de ses curseurs et revoir l'ensemble de ses paramètres et de ses projections de vie. Il y a tout un temps de reconstruction qu'il n'est   pas évident  de gérer. Et le premier travail à faire est bien sûr de sortir de ce choc, de cet état de sidération qui entraîne  pour certains, souvent de la colère... 
Donc nous sommes là aussi pour les entraîner à dépasser ce point là, pour les aider à atteindre un point à nouveau,  où ils puissent réfléchir pour reconstruire... Il est évident qu'un Ambassadeur TH en Entreprise s'il n'a pas lui-même accepté cet état, s'il n'a pas atteint  ce point de sérénité  et d'équilibre de vie, ne peut pas se prévaloir d'aller accompagner ses pairs au sein d'une entreprise. 
Donc toute cette première phase est concentrée sur cet accompagnement des personnes...
Pour la deuxième phase, nous sommes plus dans une phase technique où nous allons effectivement apporter aux Ambassadeurs TH en Entreprise, des outils techniques pour pouvoir mener à bien leurs missions. Cela veut dire, des outils techniques comme par exemple, la connaissance du dispositif de la loi 2005 autour du handicap notamment sur la partie emploi, mais aussi des modules comme par exemple,  Connaissance et organisation de l'entreprise... 
Et ensuite nous avons donc la troisième phase qui elle est plus axée sur l'acquisition d'outils pour accompagner l'autre : par exemple des outils de gestion des conflits, de gestion du stress. "... Kathya VUILLOUD

PAROLES D'AMBASSADEURS TH :
Le témoignage de Xavier CHEMINEAU - Ambassadeur TH, 46 ans
"J'étais malentendant d'une oreille à la naissance et du jour au lendemain, sans que je sache la raison, je le suis devenu de l'autre oreille. C'était en 2005. j'étais Technico-Commercial et responsable d'achat pour un grossiste informatique et je venais de me faire licencier pour cessation d'activité.
Depuis ce jour le n'ai plus retrouvé de travail car mon handicap représentait une gêne pour la recherche d'emploi. Il fait dire que je le révélais dès le deuxième entretien de recrutement par souci d’honnêteté  C'était toujours rédhibitoire... j'attribue ces refus à mon handicap... ce que j'ai pus vérifier à plusieurs reprises.
Devenir Ambassadeur TH en entreprise, c'est pour moi faire le trait d'union entre le salarié et l'entreprise. j'aurais aimé en croiser un sur ma route quand le handicap m'est tombé sur la tête ! Quand cela vous arrive, vous ignorez tout. Il faut chercher l'information et les relais par soi-même et c'est très difficile ... Avec l'Ambassadeur TH, tout sera plus facile. Non seulement je vais réduire la difficulté du parcours, mais je vais aussi pouvoir rassurer mes homologues." ... Xavier CHEMINEAU

Le témoignage de Fabienne KOEHL, - Ambassadeur TH, 50 ans
"Je suis née avec une malade invalidante. j'ai du vivre et me battre avec ce handicap, qui en définitif, est devenu une force. j'ai toujours travaillé. Je suis secrétaire assistante. Etant donné les nombreuses interventions que j'ai subies, j'ai cumulé de longues périodes de CDD et d'intérim.
j'étais par hasard en recherche d'emploi au moment du recrutement des futurs Ambassadeurs TH, et ça m'a plus. J'ai toujours travaillé en entreprise et pour la première fois, je peux apporter quelque chose, être utile.
Aujourd'hui, l'approche est différente. Mon action est basée sur l'humain, pas sur une marchandise. je vais pouvoir partager mon expérience, être à l'écoute et ainsi remotiver mon interlocuteur. Même si mon action s'avère limitée, le seul fait d'accueillir la parole de l'autre, peut le faire avancer. d'autant plus que je suis là pour attester qu'on peut y arriver, avec un handicap. La preuve !"  ...  Fabienne KOEHL 

LE TEMOIGNAGE DE JENNY WEBER -  HR Sales & Workconcil chez ADIDAS France
" J'ai très vite adhéré au principe de l'Ambassadeur TH en entreprise. Son rôle est complémentaire à toutes les actions que nous avons mises en place depuis 2007 ans le domaine du handicap : sensibilisation en interne et  rapprochement avec des partenaires extérieurs...
Lorsqu'on nous a présenté le projet Ambassadeur TH en Entreprise, nous l'avons trouvé très novateur.  Et il s'inscrivait en droite ligne de notre culture,  de nos gènes , notamment de la Charte de la Diversité, des actions citoyennes mais aussi l'innovation intégrés déjà au sein d'ADIDAS. Et ce projet s'inscrivait bien comme une étape de plus, le maillon manquant entre l'entreprise et le salarié. Et du coup accueillir l'Ambassadeur qui est quelqu'un de tout à fait externe et qui en plus va apporter toute son expertise, parce que cette expertise nous ne la maîtrisons pas assez... cela devenait alors tellement plus facile pour notre entreprise et ses collaborateurs. 
En interne, la démarche de se déclarer travailleur handicapé n'est pas si facile à faire malgré nos campagnes de sensibilisation. les collaborateurs craignent l'étiquette du handicap. Pour cette raison, nous ignorons souvent leur situation, ils la cachent. or, nous trouvons des solutions quand il y a des accidents de la vie. l'aménagement des postes permet de garantir leur employabilité dans l'entreprise.
L'arrivée de l'Ambassadeur TH va permettre à l'ensemble de nos collaborateurs de disposer de toutes les informations qu'ils souhaitent obtenir sur le sujet du handicap en emploi, au siège en présence mais aussi par la mise en place d'une permanence téléphonique pour ceux qui travaillent ailleurs.
Cette action va être une de plus pour identifier les salariés concernés par le handicap. Elle va par conséquent nous aider à atteindre le quota légal." ... Jenny WEBER

PERSPECTIVES
" Au niveau du déploiement national, il  va démarrer à partir du deuxième semestre 2013. 
Nous prévoyons des antennes dans les sept plus grandes villes de France à savoir, Paris, Lille,  Rennes, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Lyon."... Kathya VUILLOUD




EN SAVOIR PLUS :
Le concept d’"Ambassadeur TH en Entreprise" a été créé dans le cadre de Made in TH, la filière «Prestations d’Entreprises» de la seule association en France destinée aux personnes reconnues en qualité de travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail.