5 oct. 2012

L’OLCA bouscule les codes

L’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace (OLCA) vient d’éditer un nouvel autocollant «Elsassisch ìsch bombisch» résolument jeune et auquel tous les Alsaciens peuvent s’identifier, dialectophones ou non. L’objectif est de redonner fierté et envie aux Alsaciens de se réapproprier leur langue, d’affirmer leur attachement et leur envie de la faire vivre. Sur sa voiture, son vélo, sa boîte aux lettres, chacun trouvera le lieu idéal pour y apposer cet autocollant.

L’alsacien est la langue de l’émotion, des sentiments, du coeur et pourquoi pas de la sensualité.
Nous autres les Alsaciens, nous ne sommes pas que des cigognes, des kougelhofs ou un plat de choucroute ; nous sommes avant tout des hommes et des femmes qui aimons notre langue et en sommes fiers.

La bouche représente l’oralité. On peut être Alsacien(ne) et avoir une bouche pulpeuse, avec de belles dents blanches, qui invite à partager une passion commune : l’alsacien.
Aujourd’hui, il y a en Alsace beaucoup de jeunes becs qui n’ont plus poussé avec la langue alsacienne comme moule, mais néanmoins ces becs-là peuvent avoir envie, ont le droit d’aimer l’alsacien, de le considérer comme partie intégrante de leur identité et de le parler même approximativement, par goût,
parce que justement c’est une langue moderne, sensuelle et non pas (plus) plouc et démodée, vieillotte ou folklorisante telle que le véhicule trop souvent l’image qui nous colle à la peau depuis des décennies.
Cette bouche aux couleurs de l’Alsace (rouge et blanche), c’est à la fois un clin d’oeil aux bouches d’Andy Warhol et le Pop art, soulignée par une écriture Bauhaus, un hommage (modeste) à la touche « sexy » et souvent provoc des Alsaciennes de Tomi Ungerer, comme une sorte d’invitation au « Coming out d’une alsacianitude moderne et assumée ».
Gageons que grâce à leur sens de l’humour, pour l’amour de leur langue, les Alsaciens sauront s’en amuser et l’arboreront avec plaisir. Et pourvu qu’on en parle, si possible en alsacien.
L’autocollant « Elsassisch ìsch bombisch » est disponible auprès de l’OLCA – au 03 88 14 31 20 ou info@olcalsace.org – et des Offices de Tourisme de Colmar et Mulhouse.
Source : Communiqué de PresseOcla Alsace
www.oclalsace.org

Elsassisch ìsch bombisch  ?
Signification et orthographe : « Elsassisch ìsch bombisch » signifie : l’alsacien c’est super / c’est de la bombe / c’est de la balle, expressions qui s'emploient – chez les jeunes - pour marquer l'enthousiasme.
L’orthographe que l’OLCA a adopté pour le message de son autocollant suit les recommandations orthographiques des linguistes et dialectologues Danielle Crévenat-Werner et Edgar Zeidler, développées dans leur ouvrage « Bien écrire l’alsacien de Wissembourg à Ferrette » publié en 2008 aux éditions Jérôme Do Bentzinger.