7 juil. 2012

Retour sur le Congrès FSCEF à Strasbourg : Quelques éléments de réflexion

Rendez-vous majeur de la profession, le Congrès FSCEF (Fédération des Foires, Salons, Congrès et Évènements de France) se tenait du 4 au 6 juillet derniers au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, à l'invitation de Strasbourg Événements. 

Décliné sur le thème de " Innovation : Nouveaux clients, Nouveaux services ", ce congrès  avait pour fil directeur une  innovation de plus en plus au  cœur du développement des entreprises et des territoires et  agissant comme levier privilégié de la performance pour les acteurs de la filière et de ses clients.
Après les NTIC en 2009, le Développement Durable en 2010 et la RSE en 2011, l'édition 2012 du Congrès FSCES appelle à un changement de paradigme et la "création de nouveaux "possibles". 

De l'innovation de marque, l'innovation de management, l'innovation de modèles économiques, l'innovation de partenariats, les acteurs de la filière,  les responsables économiques et institutionnels, les exposants présents au congrès pouvaient puiser   dans cette rencontre riche en retours d'expériences, une réflexion partagée autour  de la présentation du  Guide FSCEF de l'innovation.  Ce  guide est le  fruit d'une réflexion collective menée une année durant au sein de la fédération, par un groupe de travail composé de professionnels et de dirigeants du secteur.






Quelques propos entendu lors de la conférence de presse de la FSCEF du  6 juillet :

Thierry HESSE, Président de Foires Salons Congrès et Évènements de France,
"La FSCEF est une fédération nationale qui regroupe toute la filière, c'est-à-dire,  la fédération des foires foires, les sites des palais des congrès, les prestataires, les agences d'évènements, les organisateurs de congrès, les concepteurs de stands. C'est un cas assez unique au plan international d'une fédération qui regroupe vraiment toute la filière, les clients et les fournisseurs, l'ensemble des acteurs de nos métiers. C'est une originalité que nous avons et nous regroupons près de 400 adhérents ce qui représente plus de 90% d’adhérents sur l’ensemble de la filière...
Nous avons un congrès annuel qui va de ville en ville, à l'invitation de nos adhérents des principales villes de France. Depuis 5 ans nous sommes allés à Biarritz, Ajaccio, Mandelieu, Toulouse, Strasbourg cette année et Nantes l'année prochaine.
cette année le thème était l'innovation. C'est une thème qui décoiffe avec des intervenants de grande qualité qui nous ont permis de nous remettre en question, ce qui est indispensable dans nos métiers. C'est-à-dire que si on reste sur nos positions et qu'on attend que nos clients viennent, il vaut mieux aller travailler ailleurs car nous sommes dans des métiers où au contraire il faut être attentifs, se remettre en question, avoir les yeux ouverts...
On a démarré avant hier soir avec une intervention de  Catherine TRAUTMANN et c'est la première fois depuis très longtemps que avant même l'ouverture du congrès, une personnalité de premier plan et avec un humanisme certain est venue nous apporter sa connaissance de nos métiers... Nous avons ainsi pu réunir  des élus de la communauté strasbourgeoise, le Président de la Communauté Urbaine, et le Maire de Strasbourg notamment... C'est pour nous une reconnaissance de l'importance de notre secteur par les élus." ...


Alain WEBER, Président de Strasbourg Évènements
"Et si nous avons choisi également Strasbourg cette année pour notre Congrès, c'est aussi parce qu'il y a ce projet à Strasbourg, ce projet de Wacken Europe qui est quand même au niveau national un projet lourd avec un investissement conséquent de l'ordre de 70 millions dans l'extension du Palais des Congrès, de  170 millions dans la restructuration du Parc Expo. 
Et çà illustre bien ce qui se fait en terme de développement  dans nos métiers...  
Nous avons présenté notre activité comme une réponse à la crise, c'est-à-dire que plus que jamais en ces périodes de difficulté économique, les Foires et salons sont des supports de développement économique, les entreprises l'ont bien compris et c'est peut-être pour cela que durant cette crise nous n'avons pas connu de déflexions aux évènements que nous organisons.
Plus que jamais, les entreprises et surtout les petites, les PME, les TPE pour certaines, ont absolument besoin de ces supports de développement économique." ...


 A propos de cette thématique de l'innovation ?


Thierry HESSE, Président de Foires Salons Congrès et Évènements de France,
"L'innovation, Nouveaux services, Nouveaux Clients cela veut dire que nos clients vis-à-vis de nos partenaires, que l'ensemble doit être capable de réfléchir sur les problèmes de sécurité, sur les problèmes d'accueil, de commercialisation, sur les problèmes de qualité des prestations qui sont proposées... 
Ce qui est important de savoir, c'est qu'au niveau de notre fédération, le thème n'est pas abandonné à l'issue du congrès, et il sera repris notamment l'année prochaine à Nantes...

Les retombées économiques de l'activité Foires et Salons en France ?

Thierry HESSE, Président de Foires Salons Congrès et Évènements de France,
"FSCEF, l'OJS, France Congrès, Atout France, le CEP, la DGCIS et la CCIP se sont engagés fin 2010 dans un projet d'estimation des retombées économiques de l'activité Congrès et Salons en France. l'objectif était de valoriser cete filière d'excellence, primordiale de l'attractivité économique de la France, de mesurer l'impact de l'activité des rencontres professionnelles sur les territoires et proposer aux professionnels et au pouvoirs publics des chiffres de référence.
Il ne s'agissait pas de mesurer les courants d'affaires entre les participants, mais de bien mesurer les dépenses des exposants, visiteurs, congressistes occasionnés par leur participation à la manifestation, quelles soient directement liées à la filière congrès-salons elle-même (montage de stands, location d'espaces, décorations, traiteurs....) ou quelles soient indirectes et liées aux séjours (hôtels, restaurants, achats, visites...).
Le prinipe du calcul repose sur l'estimation par enquêtes de ratios de dépenses par participants, et sur leur application au volume d'activité observé par ailleurs.
  • La France se situe au 2ème rang sur le plan européen et au quatrième sur le plan mondial pour l'accueil des entreprises exposantes dans les salons internationaux, devancée respectivement par la Chine, les Etats-Unis et l'Allemagne. 
  • le secteur des foires et salons en France représente en 2010 : 5,951 millions de m2 de stands loués, 226000 exposants et 23 millions de visites, 
  • les retombées du secteur foires et salons sont estimées en 2010 à 5,8 milliard d'euros. 
  • les étrangers contribuent fortement aux retombées économiques du secteur en France puisqu'ils génèrent 37% des dépenses alors qu'ils ne représentent que 17% des exposants et 11% des visiteurs extérieurs,
  • 300 euros de dépenses par jour pour un visiteur étranger (transport compris) et 150 euros pour un visiteur français de salons professionnels internationaux,  
  • 90 000 emplois temps plein sont générés par l'activité foires et salons et 1000 euros par m2 de dépenses pour la création, le montage et l'animation d'un stand étranger. trois fois moins que pour un exposant français. 
  • la durée de séjour des visiteurs étrangers est de 4 jours, un tiers de moins (environ 2,5 jours) pour les visiteurs français se salons professionnels internationaux." ...

Quelques éléments du Bilan Chiffré 2011 (Donnés Clefs labellisées OJS sur 565 manifestations en 2011)
  •  2011 c'est avant tout : 52 foires- expositions (5 984 778 visiteurs), 326 salons grand public et mixtes ( 8 841 536 visiteurs), 187 salons professionnels (incluant les congrès) (3 964 675 visiteurs), soit un total de 18 520 989 visiteurs pour 565 manifestations.
  • les foires-expositions qui représentent 9% des manifestations commerciales OJS et  accueillent plus du tiers des visites controlées, et globalement, les manifestations destinées à la grande cnsommation rassemblent 74% des entrées de visiteurs,
  •  Les grands salons mixtes tels que le Salon du Livre, le salon International de l'Aéronautique et de l'Espace, les grands salons nautiques de Cannes, La Rochelle et Paris, etc. représentent une visite sur 10,
  • Phénomène nouveau, les organisateurs observent dans de nombreux cas, la suppression de corrélation entre la conjoncture du secteur économique représenté par le salon et les résultats du salon lui-même, notamment dans les secteur du BtoB (Bâtimnt, Industrie, Sous-traitance...) où si le tassement des entrées de visiteur est réel, le puvoir d'achat des entreprises est bien présent, d'où la motivation des anonceurs à participer à ces rendez-vous porteurs,
  • En témoigne, malgré la fragilisation des secteurs économiques correspondants en France, la réussite frappante de salons leaders, Première Vision ou Maison Objet pour ne citer que ces deux salons mondiaux et dont certains s'exportent très bien dans les pays émergents, 
  • les données finales contrôlées de l'année 2011 ont confirmé la bonne tenue des manifestations comme outil de sortie de crise pour les entreprises. Sur un échantillon constant de 478 manifestations, l'année 2011 fait apparaître : Une hausse de près de 0,8% des m2 de stands occupés par les exposants - une hausse de 0,5% de la participation des exposants - une baisse de 1,1% du nombre de visites contrôlées (ce chiffre résultant d'un accroissement de la difficulté des foires à fidéliser leur visitorat en 2011, tandis que les salons ont enregistré d'excellentes performances, quelle que soit leur cible).
  • les indicateurs ses salons sont tous à la hausse pour 2011 : la participation des entreprises exposantes est en progression de 1,4% générant  une reprise des m2 occupés et les entrées de visiteurs augmentent globalement de à,9% en raison d'un effet de rattrapage dans les grands salons biennaux.
  • dans les salons mixtes (professionnels ouverts au public), les grands rendez-vous comme celui de l'Aérnautique et l'Espace ou du salon de la Moto, du Scooter et du Quads ont étés très attractifq notamment pour rassembler les communautés de professionnels et/ou de passionnés,
  • côté salons de consommation ou d'opportunités (mariage, Tourisme), les chiffres 2011 sont positifs avec des performances comprises en + 0,9% pour les exposants et + 1,9% pour les visites,
  • dans les manifestations réservées aux professionnels, les chifrres 2011 sont tous significativement en hausse, y compris  sur les surfaces occupées qui avaient eu tendance à se réduire au cours de la décennie. L'augmentation de 1,8% du nombre des exposants dans ces évènements est corrélée avec celle des visites en progression de 1,3%.
  • Sur l'ensemble des 428 salons étudiés, la participation de la clientèle internationale augmente significativement en 2011 s'établissant à : +1,5% pour les m2 occupés par des exposants étrangers - + 5,4% pour les exposants étrangers - +5,5% pour les visites étrangères,
  • Les foires maintiennent le niveau d'expositions (+0,5%) mais le nombre d'exposants s'essouffle (-2,8%), en effet ce sont les très petites entreprises, confrontées souvent à des difficultés de trésorerie, qui renoncent à participer. Côté visiteurs, la baisse est significative et on constate que ce sont les plus petites foires ( moins de 250 exposants) qui enregistrent la baisse la plus forte des entrées de visiteurs,
  • Malgré la qualité des manifestations, les organisateurs notent que les visiteurs sont de plus en plus difficiles à fidéliser et la conquête de nouvelles générations sera un moteur pour l'avenir. Toutefois, elles restent la référence de choix pour les consommateurs ayant un projet ou attirées par de nouvelles expériences de découverte. En conséquence de l'amélioration de la proportion de visiteurs motivés, le panier d'achat moyen se maintient,
  • pour les congrès, les chiffres issus de l'analyse des données d'activité des sites d'accueil dédiés, montrent des signaux extrêmement positifs sur le dynamisme des congrès organisés et accueillis en France. Le nombre moyen de participants passe de 892 à près de 950, soit une progression de 6,4%, Les professionnels estiment que le congrès est resté très attractif grâce à la qualité des contenus proposés. le modèle d'organisation actuel des congrès fait néanmoins l'objet d'une réflexion pour adapter de manière de plus en plus pointue, les services fournis aux participants dans une optique d'amélioration du retour sur investissement et de valorisation de l'expertise acquise lors de l'évènement,
  • concernant les évènements d'entreprises, le marché des agences de communication évènementielle est en relative bonne santé et la tendance générale serait plutôt à l'optimisme dans un conteste de crise mondiale. le marché est évalué à 2?02 milliards de CA pour l'année 2010. A champ constant d'agences, le CA progresse de 8% entre 2009 et 2010,
  • les agences évènementielles constatent les évolutions suivants dans le comportement de leurs clients : elles sont  3% plus nombreuses à considérer que leurs clients définissent une stratégie évènementielle sur l'année et 6% plus nombreuses à souligner que les clients demandent des moyens de mesures d'impact de leurs évènements,
Quelques conclusions et perspectives pour 2012 ?
  • l'activité d'accueil de manifestations qui a globalement terminé 2011 de manière satisfaisante (voire excellente pour certains)  devrait se stabiliser en 2012, les acteurs espérant consolider le marché des évènements d'entreprises et maintenir l'activité sur le segment des congrès. sur le segment des spectacles et manifestations culturelles / concerts, les bons scores enregistrés en 2011 resteront à confirmer.
  • les organisateurs des grandes manifestations ouvertes au public sont optimistes notamment pour les salons de passionnés qui rassemblent des communautés d'intérêt. Malgré le sentiment général que la baisse du pouvoir d'achat va s'installer dans la durée, les fores et salons dédiés à l'Habitat/l'amélioration de la Maison sont très attractifs pour les porteurs de projets concrets car ils proposent un vrai choix. Pour les foires du 1er semestre, l'attentisme a été de mise chez les organisateurs en raison de la période électorale.
  • dans cette période d'incertitude, la vocation des foires à exprimer les talents et les valeurs du territoire qu'elles animent, reste forte et attractive, grâce à leur expression "hors les murs" avant l'évènement,
  • pour ce qui concerne les salons professionnels, la dynamique n'a jamais été aussi positive : en effet les entreprises restent confrontées à un impératif : remplir à court terme leurs carnets de commande mais aussi préparer leur avenir en présentant leurs innovations, en recherchant de nouveaux partenaires, en rencontrant des visiteurs de plus en plus "acteurs" de leurs marchés : le salon professionnel est désormais non seulement un catalyseur mais aussi l'acteur et le moteur de ce développement.
  • pour le congrès, la tendance n'a jamais été aussi bonne car rencontrer ses confères reste primordial pour échanger les bonnes pratiques et se former,
  • concernant l'organisation d'évènements, les agences font preuve d'un optimisme modéré s'agissant des prévisions en matière de CA pour 2012. 44% des agences interrogées estiment que leur CA sera stable en 2012 et seules 16% des agences tablent sur une baisse du CA,
  • les évènements internes devraient rester à l'honneur en 2012, pour créer du lien autour d'objectifs positifs, lutter contre la morosité et innover ensemble grâce au développement de séminaires et colloques participatifs, source de nouvelles idées et porteurs de cohésion et de motivation.
Pour 2012, l'ensemble des opérateurs fait preuve d'un optimisme raisonné dont témoigne l'importance des moyens consacrés à la recherche / développement et aux investissements. 
Malgré la multiplication des demandes, la visibilité reste encore incertaine, d'autant que l'on note une dé-corrélation nouvelle entre l'état des secteurs et la réussite des manifestations.
Globalement la profession est optimiste et table sur une poursuite de la croissance, en particulier au second semestre de l'année 2012.
Source : Bilan Chiffré 0JS 2011





EN SAVOIR PLUS :
http://www.fscef.com/en/Accueil-3.html
http://www.strasbourg-events.com/fr/Accueil-9.html
http://www.ojs.asso.fr/site/Accueil-17.html