23 avr. 2012

Stéphane à La Plage

La Plage Digitale ouvrait ses portes à Strasbourg ce lundi 23 avril,  pour une inauguration en présence de responsables politiques et institutionnels, de décideurs économiques alsaciens, d'acteurs de l'économie numérique ; devenant ainsi le premier espace de coworking strasbourgeois.

LE CONCEPT :
La Plage propose un espace de travail accueillant et abordable où les télétravailleurs, petites entreprises, freelances et autres travailleurs indépendants pourront désormais travailler et collaborer les uns avec les autres dans les meilleures conditions possibles.
La Plage Digitale se veut avant tout une offre complète de services à destination de ses membres-usagers, rassemblant à la fois des lieux de travail, des salles de réunions des équipements et des matériels informatiques partagés, ainsi qu'une aire de détente. Les membres-usagers auront également un accès privilégié aux rencontres et évènements organisés à la Plage Digitale, centrés pour l'essentiel sur le transfert de compétences et les communautés sociales et créatives.
La Plage Digitale répond tant à l'émergence des travailleurs nomades, freelances et petites entreprises innovantes qu'à la transformation progressives des habitudes de travail.
La Plage Digitale a pour objectif principal de créer une véritable communauté et un environnement propice au travail collaboratif, au brainstorming et à l'émergence de projets innovants et créatifs. L'idée est de pouvoir conjuguer les meilleurs espaces de travail en entreprise (fonctionnel, productivité, services) avec des éléments sociaux et communautaires indispensables pour créer une dynamique et une énergie créative.

LES LIEUX :
La Plage Digitale est située en plein centre ville, à proximité immédiate d'un hub de transport (Place de l'Etoile) et d'un centre commercial (Rivetoile) et culturel, (Médiathèque, Cinécité...).
 Cette localisation lui permet d'accueillir dans un cadre idéal, les travailleurs de passage à Strasbourg, tout comme les personnes ayant choisi d'adopter La Plage comme leur principal lieu de travail.
Les locaux de 470m2 sont neufs et spécialement aménagés pour les besoins de La Plage. Ils accueillent à la fois l'espace de coworking et les espaces mutualisés (salles de réunion, salle de convivialité...) sur 330m2, ainsi que les entreprises résidentes oeuvrant dans le secteur du jeu vidééo, des médias et du développement web et logiciel - Source : Dossier de  Presse  - La Plage

CROISER LES REFLEXIONS ET LES PROJETS :
Début 2014, la Plage Digitale quittera ses locaux actuels dans le bâtiment Rives de l'Etoile pour s'installer dans l'entrepôt Seegmuller, où il formera l'un des volets important du pôle culturel et créatif appelé à s'y développer dans un espace de 2 000m2.
L'ouverture de la Plage Digitale est donc une première pierre du projet innovant de l'entrepôt Seegmuller, auquel il contribuera en croisant les réflexions et les projets des acteurs de l'économie numérique, de la culture et de l'économie créative.
La Plage Digitale aujourd'hui, l'Entrepôt Seegmuller demain, s'inscrivent plus largement dans le projet de rénovation urbaine Malraux-Danube-Deux Rives, au cœur de l'Ecocité transfrontalière. Ces nouveaux lieux rejoignent les équipements publics (Médiathèque André Malraux, Cité de la Musique et de la Danse) et privés déjà présents sur le site de la Presqu'île Malraux.

QUELQUES PROPOS ENTENDUS :

Stéphane BECKER - Président d'Alsace Digitale :
"Cette histoire commence en juillet 2009 où Vincent FROELICHER de l'Adira, Serge OEHLER,  Stéphane BAYLE et moi-même, nous nous retrouvons à la Brasserie FLO pour engager une réflexion sur ce qui ne va pas dans les TIC et  sur ce qui pourrait changer,   sur ce qui peut se faire pour ce que j'appelle la Révolte   du bas de pyramide (les porteurs de projets qui à leurs niveaux ont envie de faire des choses, sans disposer de l'outil pour).
En décembre 2009, je rencontre Jacques BIGOT, qui m'a permis de trouver un échos au sein de la Communauté Urbaine de Strasbourg sur l'opportunité de faire un lieu de ce type. Et  on s'est dit qu'il y avait peut être quelque chose à faire ensemble. 
J'en remercie Jacques BIGOT et Roland RIES qui ont cru en nous et  nous ont permis de faire ce que vous voyez aujourd'hui autour de vous et qui n'est en fait que la vitrine de ce que l'on va faire réellement....
La mission d'Alsace Digitale va beaucoup plus loin. Sa mission en fait, c'est de créer du tissu économique, nous sommes en quelque sorte un lieu pour créer des accidents de rencontres entre des gens qui sont des porteurs de projets, des entrepreneurs et un lieu où ils puissent discuter ensemble, faire des choses, changer un peu le monde au coin cafétéria et finalement arriver derrière à créer de l'entreprise.
Nous Alsace Digitale nous avons également pour mission de créer un Business Modèle viable pour tout cela, de prouver ainsi qu'il y a de la création de valeur dans un lieu de ce type...  que c'est un outil qui a une véritable finalité de création de valeur pour les personne et pour le territoire au sens large....

Jacques BIGOT - Président de la Communauté Urbaine de Strasbourg
"Vous avez bien voulu rappeler notre échange qui se situait au lendemain de l'adoption, à l'unanimité, à la Communauté Urbaine de Strasbourg de notre Feuille de route économique dans  laquelle on nommait 4 secteurs clés, dont le secteur de l'économie créative. 
Et je pense que c'est important car nous sommes convaincus que c'est un des axes du développement économique futur. Il y avait aussi deux autres axes qui rentraient dans la même logique où le numérique a sa place. Ce sont  les Mobilités innovantes et les Nouvelles formes d'entrepreneuriat...
Sur cet espace mis dans l'attente de trouver un autre lieu plus important sur le site du Môle Malraux, je pense qu'il était urgent que vous puissiez dans un premier temps vous trouver là, dans des conditions qui puissent répondre à votre attente.
Et puis cette démonstration, c'est aussi  de démontrer que le coworking c'est une forme d'entreprise nouvelle, innovante, qui permet d'abord à des gens qui sont des passionnés, de se retrouver et de travailler ensemble... Et de ce point de vue là j'ai beaucoup aimé que vous citiez Hamlet sur la Folie et la Méthode...
Je pense qu'il y a deux éléments dans cette folie : c'est croire d'abord que le numérique et l'économie numérique, c'est fondamental et c'est l'avenir de notre secteur,  pour notre région, j'y crois...
 Et l'autre point, c'est qu'un entrepreneuriat nouveau peut naître. Et cet entrepreneuriat nouveau, on en arrivera un jour à des résultats et des résultats qui seront probants. 
Cet entrepreneuriat nouveau, ce coworking, c'est aussi un esprit coopératif.  Et cet esprit coopératif a nourrit l'économie sociale et solidaire depuis le début du siècle dernier en Alsace particulièrement... 
Donc on retrouve cela aussi ici... la méthode aussi (la base) et cette idée qu'on vit plus intelligent à plusieurs que tout seul... 

Roland RIES -  Sénateur - Maire de Strasbourg
"Je voudrais vous dire, qu'en tant que Maire de Strasbourg je suis particulièrement heureux et séduit parce que je vois. Séduit notamment par la jeunesse ici rassemblée et par l'imagination, la créativité que l'on sent dans chacune des salles et chacun des partenaires de La Plage...
Vous  ici travaillez ici un peu  en terrain vierge.
Un peu comme les promoteurs de la Neustadt à la fin du dix neuvième siècle... et  on en voit le résultat aujourd'hui avec une planification urbaine, une vision urbanistique très forte et cela, à partir de rien...
Et je crois que vous êtes en train de faire la même chose.
Et c'est avec les générations montantes qu'il faut le faire, car c'est l'avenir de notre pays qui est en jeu, à travers cette économie numérique, cette capacité de créer, de faire du neuf...
Je crois qu'il faut avoir toujours une perspective,  un objectif d'innovation et je crois que c'est aussi la philosophie de base que  vous développez ici à La Plage...
 




EN SAVOIR PLUS :