13 avr. 2012

L’Apprentissage Tour d'Alsace : Suivez le camion d'Avril à Juin !

La Région Alsace a signé son Contrat d’Objectifs et de Moyens pour développer  l’Apprentissage en Alsace (COMAA) en juin 2011 en cohérence avec les engagements qu’elle avait pris dans le cadre de son Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle (CPRDFP) puisque ce dernier intègre bien un objectif  dédié au développement de l’apprentissage.

Ainsi, une augmentation du nombre d’apprentis de 15 500 à 20 000 d’ici 2015 est prévue en Alsace. Cette politique volontariste s’inscrit de plus dans un cadre de concertation déjà bien ancrée en Alsace avec nos différents partenaires (branches, consulaires, éducation nationale, etc..). En effet, ce développement doit être une synthèse entre la demande de l’économie, les attentes des jeunes et des familles et en complémentarité avec les formations initiales en temps plein.

Cela étant nous savons, d’une part, que la conjoncture rend ce projet de fait plus ambitieux  alors que, d’autre part, des jeunes cherchent à rentrer dans cette voie de formation où la décision appartient in fine à l’entreprise.

Ainsi, l’opération « Apprentissage Tour » proposée consiste à organiser des moments de rencontre directe entre les jeunes et les entreprises qui recrutent pour faciliter le recrutement d’apprentis .Les actions de recrutement se feront au plus près des territoires grâce à la mise en place d’une structure mobile dédiée et customisée.


L'APPRENTISSAGE TOUR :
L’ « Apprentissage Tour », est une démarche :
-  dédiée spécifiquement au recrutement d’apprentis,
-  inscrite dans le temps (mars à juin),
-  visible et de proximité.
Ces rencontres auront lieu dans un camion aménagé qui, une fois déployé, offre un espace d’accueil de 176 mètres carrés et présente l’avantage de pouvoir être placé au plus près des candidats et des entreprises.
Cet « Apprentissage Tour » offrira 16 rencontres entre avril et juin 2012 de 10h à 17 h. Cela correspond à un minimum de 144 stands dédiés aux entreprises alsaciennes qui souhaitent recruter un ou plusieurs apprentis. Ainsi environ 300 entreprises alsaciennes pourront bénéficier de ce dispositif.

Trois configurations seront proposées afin d’adapter le nombre de journées aux volumes en présence :
-    Les grandes étapes dans les grandes villes alsaciennes.
-    Les étapes intermédiaires (villes moyennes)
-    Les étapes de proximité (territoires ruraux, bourgs centres)

Ainsi au cours des 16 étapes de l’opération globale, des 27 jours de manifestation, et des 432 stands au total, 144 minimum seront destinés aux entreprises qui veulent recruter des apprentis. 

LES DATES : 
 Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Source : Le Parcours.fr

La Région Alsace soutient ce projet à hauteur de 149.500 €, ce qui correspond à 30% du coût du projet. Les autres contributions financières relèvent des entreprises qui souhaitent recruter et des collectivités qui accueillent l’événement et des partenaires (pôle emploi, maisons de l’emploi, missions locales).
Dans le cadre de l’ « Apprentissage Tour », le porteur de projet s’est appuyé sur le partenariat avec les chambres consulaires pour proposer des entreprises et s’assurer que les employeurs sont bien habilités à faire de l’apprentissage. Sur les territoires, il a bénéficié du soutien des missions locales et des partenaires de la formation initiale et de l’emploi. Nous avons pu également nous appuyer sur un partenariat efficace du rectorat qui a informé tous les établissements de cette initiative.

La Région, a d’ores et déjà pris les contacts nécessaires avec la Chambre de Métiers, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Alsace et la  Chambre d’Agriculture d’Alsace. La qualité de ces échanges va permettre de bien préparer ces moments de rencontres entre les entreprises et les jeunes.
Cette opération constitue une manière innovante pour aborder l’emploi d’apprentis sur les territoires.

De plus, l’ONISEP et le rectorat lanceront pour la première fois en Alsace, le jour de l’inauguration, un nouveau Guide de l’apprentissage, qui présente toutes les informations utiles aux candidats. Conseils, l’apprentissage en 12 questions, l’offre de formation dans les 33 CFA, les métiers concernés, les parcours de formation,
Un site unique aux 3 chambres et à la Région regroupe toutes les places d’apprentissage : www.apprentissage-alsace.eu


A PROPOS DE L'APPRENTISSAGE EN ALSACE :
La Région consacre en 2012 un budget de 65,15 M€ à l’apprentissage, se décomposant comme suit :
- fonctionnement des CFA, travaux et équipements : 34 M€
- soutien aux entreprises formatrices : 27 M€
- aides aux apprentis : 2,65 M€
- développement qualitatif, innovation, communication : 1,5 M€

En charge de la définition de l’offre de formation par apprentissage, en concertation avec l’ensemble de ses partenaires, la Région poursuit sa politique de développement avec l’ouverture à la rentrée 2011 de 10 nouvelles formations, la Commission permanente devant examiner en mars les projets d’ouverture de formations proposés pour la rentrée 2012.

La construction de l’offre de formation s’effectue depuis 2010 à la lumière de diagnostics territoriaux permettant d’affiner la démarche et de prendre véritablement en compte les besoins économiques spécifiques des différents territoires.
Elle s’articule autour d’objectifs clairs :
- favoriser l’accès à un premier niveau de qualification, en préservant une offre de niveau V : bien que sa part dans l’apprentissage soit en diminution régulière, il représente encore cependant 46 % des effectifs apprentis et correspond à des besoins sectoriels précis ; sa préservation contribue à limiter les sorties sans qualification ;
- conforter le développement de l’apprentissage dans les niveaux III et plus, en réponse à une demande forte des jeunes et des entreprises, ces niveaux représentant désormais 25 % du nombre total d’apprentis ;
- faciliter l’accès à l’apprentissage en déployant des dispositifs ayant fait la preuve de leur efficacité : Dispositif d’Initiation aux Métiers par l’Alternance (DIMA), avec plus de 300 inscrits chaque année, dont les 2/3 s’engagent ensuite dans une formation par apprentissage ; dispositif d’orientation vers l’apprentissage construit en partenariat avec les missions locales pour permettre à des jeunes de construire un projet professionnel à travers un parcours d’apprentissage ; politique de soutien à l’accueil d’apprentis handicapés en milieu ordinaire ;
- mettre en place des actions innovantes, comme l’apprentissage transfrontalier ou encore la possibilité proposée à des étudiants « décrocheurs » d’intégrer une formation sous contrat d’apprentissage, dans le cadre d’une rentrée décalée, à la fin d’un premier semestre universitaire ou de bénéficier des dispositifs de pré-qualification de la formation continue pour consolider des bases en vue de l’entrée en apprentissage pour une formation du domaine technique.

Parallèlement, la Région veille à conforter la démarche qualitative globale, à travers les Contrats d’Initiatives et de Progrès, afin de permettre aux CFA de proposer des projets à dimension qualitative dans différents domaines (ingénierie pédagogique, liaison CFA-entreprise, mobilité internationale des apprentis, aide aux apprentis en difficulté).

Enfin, elle poursuit sa politique d’aides directes aux apprentis, en matière de transport, hébergement, restauration et premier équipement, ainsi que de soutien aux entreprises formatrices à travers l’Indemnité Compensatrice Forfaitaire (ICF).

La Région maintient une stratégie de communication active autour de l’apprentissage, afin de valoriser cette voie de formation à travers une série d’opérations qu’elle pilote ou dans lesquelles elle est directement impliquée : magazine de l’apprentissage, soutien aux journées protes ouvertes des CFA, participation aux salons régionaux consacrés à la formation, Prix de la Diversification de l’Apprentissage Féminin (PDAF), trophée des tuteurs et maîtres d’apprentissage, engagement dans les Olympiades des métiers (coordination des sélections régionales et accueil des finales nationales en 2015).

Le contrat d’Objectifs et de Moyens 2011-2015 (COM) :
Conçu en pleine cohérence avec cette politique régionale, le COM 2011-2015 a été signé le 25 juillet 2011 par l’Etat, la Région Alsace, le Rectorat d’Académie et la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt. Il fixe un objectif de 20.000 apprentis en Alsace à l’horizon 2015. Le montant prévisionnel affecté aux actions est de 90 M€, apportés à parité par le Fonds National de développement et de Modernisation de l’Apprentissage (FNDMA) et la Région.
Les orientations qu’il définit sont donc conformes aux axes centraux de la stratégie régionale, et en adéquation avec le Contrat de Plan de Développement de la Formation Professionnelle en Alsace, signé le 24 juin 2011, et à son enjeu 2 : accéder à l’emploi grâce à la formation professionnelle ou qualifiante » :
- modernisation des CFA, création de places d’apprentissage et optimisation du taux de remplissage des actuelles sections d’apprentissage
- développement, en particulier pour le niveau IV, d’une offre de proximité afin que les entreprises se tournent vers cette voie de formation proche de leur lieu de production
- poursuite du partenariat avec les missions locales au vu des résultats des dispositifs mis en place depuis 2009 (orientation de jeunes vers l’apprentissage)
- soutien à l’accueil d’apprentis handicapés en milieu ordinaire
- mixage de publics, afin d’accueillir apprentis, élèves à temps plein des lycées professionnels et stagiaires de la formation continue
- développement de l’apprentissage transfrontalier
- maintien d’une stratégie de développement qualitatif, pilotée en concertation avec les services académiques
- consolidation du dispositif DIMA, au vu des résultats obtenus depuis sa mise en œuvre
- poursuite d’une communication active sur l’apprentissage et d’action de valorisation de la voie professionnelle, notamment à travers l’engagement de la Région dans les Olympiades des métiers.

Important : nous venons d’obtenir des services du Rectorat les premiers éléments relatifs aux résultats de l’enquête sur le nombre d’apprentis de l’année scolaire 2011-2012 : celui-ci s’établit au 31/12/11 à 15.553 (auxquels il convient d’ajouter les 276 élèves des classes DIMA), soit une progression de 580 apprentis par rapport à l’année précédente.
Source : Communiqué www.le-parcours.fr