6 févr. 2012

3 jeunes à l'honneur à la Cérémonie de remise de primes de l'ADIE

Retour sur la  cérémonie de remise de primes de l'Adie  qui se se déroulait  le 3 février dernier  à la  Pépinière de Hautepierre 8 avenue Dante 67 000 Strasbourg.
3 lauréats financés par l’Adie dans le cadre de leur projet professionnel se sont vus remettre au cours de cette cérémonie,  une prime variant de 500 à 750 euros,   grâce à une initiative commune du Festival des Eurockéennes, de l’entreprise Cora et de l’Adie.

 3 JEUNES PRIMES :

Antonny, 22 ans, "permis de conduire" - Strasbourg
Antony fait partie de ces jeunes qui ont pu bénéficier du Microcrédit personnel pour l'emploi de l'Adie. Ce dispositif vise à favoriser le retour et le maintien à l'emploi. 
En formation en alternance comme technicien d'usinage, il a d'autant besoin de son permis de conduire, qu'il fait quatre heures de train tous les pour se rendre à son entreprise.
La prime Eurockéennes d'un montant de 500 euros, lui permettra de  reprendre des cours  de conduite supplémentaires et d'avoir des chances de décrocher son permis de conduire.


Abdoullah, 35 ans, Vendeur textile - Strasbourg
En mars 2009, avec le soutien de l'Adie, il s'installe sur les marchés strasbourgeois pour vendre des vêtements féminins. A ses débuts, il préfère se mettre en association avec un autre vendeur avec qui il partage son stand.
A l'hiver 2010, il utilise les bénéfices dégagés de ses ventes pour ouvrir son propre stand. Il obtient un prêt de l'Adie afin de financer un camion pour le transport de vêtements...
La prime Eurokéennes  de 750 euros, lui permettra d'agrandir son stand et de gravir un échelon de plus vers la réussite professionnelle.



Diana, 32 ans, Modelage - Strasbourg
En mars 2011, Diana mère célibataire intègre le programme "Créajeunes" de l'Adie, avec le désir de  devenir indépendante en créant son entreprise de modelage. En juin 2011, elle rencontre une femme à Colmar qui lui propose de travailler comme indépendante auprès de son salon. Une opportunité qui lui permet de connaître d'autres indépendants comme elle et de construire son réseau.
La prime Eurockéennes de 750 euros, lui permettra de renter dans la Fédération francaise du Bien-être afin de s'assurer une meilleure protection juridique. Elle souhaite également suivre une formation en massage hawaïen (une nouvelle technique à l'huile très enveloppante)...

Cette cérémonie de remise des primes permettait également à l'Adie d'introduire la 8ème Semaine du Microcrédit qui se tiendra du 6 au 10 février dans toute la France, l’occasion pour l’association  d’attirer l’attention sur le microcrédit comme solution pour l’emploi.
 Chacun de se retrouvait ensuite pour des discussions informelles devant un  apéritif   servi à l’issue de la cérémonie.

LE PROGRAMME ALSACIEN DE LA SEMAINE DU MICROCREDIT DE L'ADIE  :
- Le 6 février :  Journée portes ouvertes de l’Adie au 8, Boulevard de Nancy à Strasbourg (à partir de 9h30).
- Le 7 février : information collective « Comment vendre sur les marchés », de 9h à 11h à la chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg (10, place Gutenberg).
- Le 8 février :  Information collective « Comment créer son entreprise », de 9h à 11h30 à la chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg (10, place Gutenberg).
- Le 9 février : Evénement « Créer son entreprise, pourquoi pas ? » de 17h à 19h30 à Erstein (Salle n°3 au 9, rue du vieux marché), en partenariat avec la Mission Locale.
http://www.adie.org/regions/alsace-lorraine 


"L'Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, aide les personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Parce que la micro-entreprise est une réponse probante au problème de l'emploi, l'Adie veut la faire connaître au plus grand nombre.
La 8ème Semaine du Microcrédit de lʼAdie, organisée dans toute la France du 6 a 10 février prochains, est un rendez-vous incontournable pour les porteurs de projet prêts à franchir le pas comme pour ceux qui sont encore en quête d'information. Une manifestation qui prend cette année un nouveau format, notamment en perspective des prochaines échéances électorales.
 La Semaine du microcrédit de l'Adie, un 8ème rendez-vous qui mobilise les partenaires de lʼassociation autour dʼune cause commune : la création dʼentreprise comme outil de lutte contre le chômage.
Créée à l'occasion de l'Année Internationale du Microcrédit en 2005, la Semaine du Microcrédit de lʼAdie, organisée chaque année, vise à démontrer que le microcrédit est un outil adapté pour lutter contre le chômage et l'exclusion sociale, à informer sur l'offre d'accompagnement proposée par l'Adie aux créateurs d'entreprise pour pérenniser leur activité, à inciter les porteurs de projet à passer à l'action et à déposer leur projet. Lʼopération vise également à sensibiliser l'opinion publique, les décideurs politiques, économiques et sociaux à l'entrepreneuriat populaire.
En seulement cinq jours, lʼédition 2011 de la Semaine du Microcrédit de lʼAdie a permis à plus de 45 000 personnes de s'informer sur le microcrédit et 7 000 d'entre elles ont été identifiées comme potentiels candidats à un microcrédit Adie."

Un format nouveau
"Compte tenu des échéances électorales, l'événement a en effet été avancé et prendra cette année un format nouveau. L'Adie a décidé dʼouvrir ses portes au public en organisant des portes ouvertes dans ses antennes. Cette campagne de proximité sera précédée d'une campagne de sensibilisation, élaborée gracieusement par l'agence DDB Nouveau Monde. Elle sera menée du 16 janvier au 5 février, pour mieux faire connaître l'Adie et sa mission.
Par ailleurs, en marge de la Semaine du Microcrédit de lʼAdie et pour la première fois, l'association organisera un colloque populaire "inversé", et donnera la parole aux microentrepreneurs accompagnés et financés par l'Adie, les auditeurs, experts et leaders dʼopinion étant à leur écoute. Leurs témoignages permettront de formuler des propositions concrètes aux candidats à l'élection présidentielle."
Source : Communiqué de Presse ADIE

EN SAVOIR PLUS :
A propos de lʼAdie, 1er opérateur de microcrédit en France
"Reconnue d'utilité publique, l'Adie, Association pour le droit à l'initiative économique, aide les personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur. L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité.
Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, l'Adie a financé plus de 100 000 microcrédits générant plus de 100 000 emplois, avec un taux de pérennité après deux ans de 68 % et un taux d'insertion des personnes financées après deux ans de 79 %.
LʼAdie est présidée depuis mars 2011 par Catherine Barbaroux."
En savoir plus

http://www.adie.org/regions/alsace-lorraine
http://www.adie.org/