19 janv. 2012

Les journées des cordées de la réussite dans l’académie de Strasbourg

"Les ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, les ministères de la ville, de la défense, de l’agriculture, de la culture, ainsi que le commissariat à la diversité et à l'égalité des chances, organisent les Journées des cordées de la réussite les 20 et 21 janvier 2012 afin de promouvoir l’égalité des chances, l’accès à l’enseignement supérieur et l’ouverture sociale de l’enseignement supérieur.
Lancées fin 2008 dans le cadre de la dynamique espoir banlieues, les cordées de la réussite s’inscrivent dans le prolongement de la charte pour l’égalité des chances dans l’accès aux formations supérieures.
La montée en puissance des cordées s’est accompagnée d’un renforcement de son caractère interministériel. Initialement porté par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, le dispositif a bénéficié pour les campagnes 2010 et 2011 de l’implication des ministères chargés de l’éducation nationale, de la défense, de l’agriculture et de la culture, afin de couvrir aussi bien les zones rurales que les zones urbaines.
La mobilisation des partenaires autour d’un projet commun doit permettre de développer des actions innovantes pour accroître l’ambition scolaire de jeunes qui n’envisagent pas de poursuivre leurs études en raison de leur origine sociale ou territoriale ou des contraintes particulières de leur milieu."

Le dispositif des cordées de la réussite
"Il s’agit d’un partenariat entre un établissement d’enseignement supérieur “tête de cordée” avec des collèges et des lycées dits établissements sources, formalisé à travers une convention.
Animées par des étudiants de ces établissements d’enseignement supérieur, les cordées visent à lever les obstacles d’ordre psychologique ou culturel, par la mise en oeuvre d’actions diverses et structurantes qui constituent des réseaux de solidarité entre les différents niveaux d’enseignement (tutorat, aide à l’orientation, sorties culturelles…)"

Le pilotage académique du dispositif
"Dans chaque académie, un dispositif de coordination est mis en place sous la responsabilité conjointe du préfet de région et du recteur d’académie, qui en assurent le pilotage et l’évaluation au niveau déconcentré.
Le comité de pilotage académique comprend le chargé de mission académique à l’égalité des chances et le directeur de l’enseignement supérieur du rectorat, les sous-préfets chargés de la politique de la ville, la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), ainsi que les établissements têtes de cordée."

Le financement

Dans l’Académie de Strasbourg, les cordées de la réussite 2011-2012 bénéficient d’un financement de 152465 €, soit une progression de 87765€ par rapport à l’année précédente :
- 79 750 € de l’agence de la cohésion sociale et de l’égalité des chances (Acsé), relevant du ministère de la ville,
- 57 600 € du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche,
- 15 115 € du ministère de l’éducation nationale.

Les 12 cordées de l’académie de Strasbourg

"4 nouvelles cordées, labellisées à la rentrée 2011, se sont ajoutées aux 8 cordées existantes.
L’université de Strasbourg (UdS) est l’établissement de tutelle de 6 des établissements têtes de cordée de l’académie : ECPM, IEP, EMS, IPAG, IUT (écoles internes de l’UdS) et Engees (école rattachée), Ecole européenne de chimie des polymères et des matériaux Strasbourg (ECPM),  Institut d’études politiques de Strasbourg (IEP); Ecole de management Strasbourg (EMS), Institut de préparation à l’administration générale Strasbourg (IPAG),  IUT Robert Schuman Illkirch, Ecole nationale du génie de l’eau et de l’environnement Strasbourg (Engees)
Les autres cordées de Strasbourg : Lycée Kléber de Strasbourg (classes préparatoires), Ecole nationale d’administration (Ena), Institut national des études territoriales Strasbourg (Inet), Ecole nationale supérieure d’architecture Strasbourg (Ensas).
Les cordées de Mulhouse : Université de Haute-Alsace (UHA), Ecole nationale supérieure d’ingénieurs Sud-Alsace (Ensisa), école interne de l’UHA.

Repères en chiffres
- 12 établissements d’enseignement supérieur
- 12 collèges et 40 lycées dont certains sont engagés dans plusieurs cordées
-  Environ 1 200 élèves, dont 350 bénéficiant d’un tutorat
- 215 étudiants tuteurs.
Source : Communiqué de Presse Académie de Strasbourg.