23 déc. 2011

Innovation sociale : Enfin des outils pour accélérer son développement ! - volet 1

Ce billet est le premier volet d'une série de 2 billets visant à mieux comprendre l'innovation sociale  et ses champs d'expérimentation. 
L'occasion de  découvrir la boite à outils de l'innovation sociale en ESS,  fruit d'une dynamique collective réunissant une trentaine de partenaires, acteurs de l'économie sociale, de l'innovation, acteurs public...

"L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal satisfaits concernant l’emploi, le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la cohésion sociale… L’innovation sociale vise à apporter des solutions concrètes et efficaces à des enjeux auxquels ni l’Etat, ni le marché, ne peuvent répondre seuls."

"Aujourd’hui, l’innovation sociale représente une dynamique de changement global de l’économie, derrière laquelle un nombre croissant d’acteurs se reconnaissent : associations, entreprises sociales de tous secteurs, collectivités territoriales, entreprises classiques cherchant à se réinventer. 
Pourtant, le développement de l’innovation sociale reste freiné par plusieurs facteurs comme la méconnaissance réciproque entre entrepreneurs sociaux et acteurs de l’innovation, l’insuffisance des dispositifs dédiés ou encore les difficultés à formaliser et caractériser les spécificités de l’innovation sociale."

"C’est pourquoi le Mouves et l’Avise ont entrepris, depuis février 2011, d’animer un groupe de travail pluridisciplinaire réunissant une trentaine d’acteurs autour d’un objectif commun : mieux accompagner et financer l’innovation sociale pour accélérer son développement.
Parmi les acteurs impliqués dans le groupe de travail : acteurs de l’économie sociale (Mouves, Avise, France Active, URSCOP Languedoc-Roussillon…), acteurs de l’innovation (Centre francilien de l’innovation, Alma Consulting Group…), acteurs publics (conseils régionaux…), chercheurs (ESSEC, Institut Godin…)."

Fruit de cette dynamique collective, une boîte à outils innovation sociale vient d’être créée et mise en ligne à destination, en priorité, des entrepreneurs et des acteurs d’appui à l’innovation. 

Elle apporte des outils concrets pour :
Comprendre l’innovation sociale, ses enjeux, les acteurs impliqués,
Découvrir des projets socialement innovants,
Agir grâce à la mise à disposition d’outils pratiques pour repérer, caractériser, financer et accompagner l’innovation sociale,
Partager les réflexions et travaux en cours pour construire un écosystème cohérent en vue d’accélérer le développement de l’innovation sociale, en Europe, en France et sur les territoires.

Inaugurée au Centre Francilien de l’Innovation le 14 décembre 2011, cette boîte à outils innovation sociale sera constamment enrichie, notamment dès janvier 2012 par des présentations dans les régions Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France, Midi-Pyrénées, Picardie…
 Source : Communiqué de presse Avise / Mouves
 
EN SAVOIR PLUS :

A propos de l'innovation sociale :
"L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation." Définition de l’innovation sociale, retenue par le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS) 

La démarche d’innovation change de nature. Elle est de plus en plus collaborative, de plus en plus rapide et propose des offres en rupture avec l’existant. Au-delà des aspects « technologiques », elle est aussi organisationnelle, sociale, citoyenne, liée aux usages… 
Elle est de plus en plus co-conçue avec l’usager final dans le cadre d’un processus qui ne se limite plus au couple chercheur/industriel. Toutes ces nouvelles formes d’innovation sont mal prises en compte dans les dispositifs d’accompagnement et de financement de l’innovation.

L’innovation sociale se situe dans ce contexte et doit s’associer à toutes les démarches qui plaident pour une vision élargie de l’innovation. Le territoire apparait, en réponse à la mondialisation, comme un espace d’action pertinent pour porter cette vision élargie de l’innovation.

Concevoir des politiques publiques en faveur de l’innovation sociale
" Les politiques en faveur de l’innovation doivent prendre en considération l’innovation sociale, son potentiel et sa capacité à faire émerger des solutions aux grands défis de notre société. Cela nécessitera certainement une évolution de la « stratégie nationale d’innovation », aujourd’hui quasi exclusivement centrée sur l’innovation technologique."
"D’autre part, les outils d’accompagnement et de financement de l’innovation devront également évoluer pour s’adapter aux spécificités de l’innovation sociale. En effet, en matière de RD sociale, les experts peuvent être les usagers, les prototypes peuvent être des dispositifs, les connaissances relèvent aussi des sciences humaines et sociales."
"Les politiques publiques devront permettre l’émergence d’innovations sociales correspondant aux priorités nationales et être en phase avec les nouvelles réalités et besoins sociaux.
Enfin, les politiques publiques doivent évoluer pour être capable d’encourager les liens avec le monde de la recherche, favoriser les initiatives du tiers secteur (associations et entrepreneurs sociaux), privilégier le recours à l’expérimentation ; mieux prendre en compte l’expertise des usagers sur les services qui leur sont offerts."

Faire des territoires les premiers écosystèmes d’appui de l’innovation sociale
"Le territoire ne doit pas être vu seulement comme l’administration en charge d’une zone géographique, mais bien comme un acteur et un moteur des innovations, dont des innovations territoriales et sociales. En effet, les ressources y sont nombreuses : acteurs publics et privés, structures de recherche et établissement d’enseignement supérieur, citoyens, …
Le défi pour chaque territoire est d’identifier les leviers d’actions, fédérer les acteurs et les ressources pour maximiser cette capacité d’innovation au service des besoins sociétaux. L’innovation sociale devrait faire l’objet de politiques contractuelles entre politique nationale et politique publique territoriale."


Mettre en réseau les acteurs de l’innovation sociale
"Il s’agit de permettre aux innovateurs de tous types, sociaux et numériques, ceux du secteur public et des entreprises privées, ceux de l’urbain et du rural, les chercheurs aussi bien que les praticiens de terrain et les entrepreneurs sociaux de converger.
Pour y parvenir, il faut faciliter l’échange des pratiques les plus innovantes dans le cadre de réseaux pluri-acteurs, pluridisciplinaires. Il faut aider à la création de lieux où les innovations puissent acquérir une forte visibilité, leurs résultats soient validés et que les méthodes puissent se généraliser. Il faut redonner une place importante à l’expérimentation sociale."
Au total, il s’agit de construire une véritable reconnaissance de l’innovation sociale, comme facteur de solidarité et de compétitivité, d’en faire un enjeu d’investissement public et privé, d’encourager le décloisonnement d’acteurs et de nouvelles alliances porteurs d’innovation."
Source : entrepreneur-social.net

EN SAVOIR PLUS :
Le rapport de synthèse du groupe de travail Innovation Sociale - dec 2011