3 juil. 2011

L'Economie Sociale et Solidaire : Une opportunité pour les Jeunes ?

" 87% des jeunes adhèrent massivement aux principes de l’ESS et souhaiteraient les voir adopter par l’ensemble des organisations et entreprises. Cependant le secteur reste globalement peu connu et seuls 23% des jeunes souhaitent s’y engager professionnellement (contre 35% au secteur privé lucratif et 42% au secteur public).
C’est ce que révèle le sondage CSA/Jeun’ESS «Notoriété de l’économie sociale et solidaire et attentes de la jeunesse» réalisé en juin 2011".

LE PROGRAMME JEUN'ESS
Afin de promouvoir et valoriser L'ESS auprès des jeunes, le  Programme Jeun’ESS a été lancé officiellement jeudi 30 juin dernier, en présence de Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, dans les locaux de Voiture and Co, association de l’économie sociale et solidaire.
Doté de 1,3 million d’euros et initié par un partenariat public/ privé entre l'Etat (le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, le ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative), la Caisse des Dépôts, et six entreprises et fondations de l'économie sociale (la Fondation Crédit Coopératif, la Fondation La Mondiale, la Fondation MACIF, la Fondation Groupe Chèque Déjeuner, la MAIF et la MGEN), ce programme ambitionne de mieux faire connaître l'économie sociale et solidaire auprès des jeunes afin de renforcer leur implication dans ce secteur.

OBJECTIFS :
Jeun’ESS s’est donné trois objectifs principaux, constituant les trois axes de son intervention :
• Promouvoir l’ESS auprès des jeunes, leur donner envie de s’y investir,
• Valoriser les initiatives des jeunes et leur donner une juste place,
• Favoriser l’intégration des jeunes dans les entreprises de l’ESS et notamment dans leur gouvernance.

LES PRINCIPAUX AXES :

AXE 1. Action de promotion de l’ESS en direction des jeunes
« Seuls 7 % des jeunes lycéens ou étudiants savent précisément ce qu’est l’ESS. S’ils connaissent assez bien les associations (92%) et en ont une image largement positive (84%) les autres structures du secteur sont nettement moins bien connues. » (Sondage CSA/Jeun’ESS, juin 2011)
• Faire connaitre l’ESS aux jeunes, notamment en milieu éducatif. Leur donner envie de s’engager dans l’ESS, professionnellement ou bénévolement,
• Participer à la mise en place de relais durables de promotion de l’ESS dans les lieux d’influence sur les jeunes et particulièrement dans le système éducatif (enseignement supérieur, lycées…)
• Expérimenter des formes innovantes de sensibilisation des jeunes, dans une perspective de modélisation et de démultiplication.
Pour atteindre ces objectifs, le programme prévoit la réalisation d’outils de sensibilisation et l’organisation d’une campagne de sensibilisation en s’appuyant sur les réseaux étudiants, de jeunesse, d’enseignants, d’éducation populaire,... et les relais territoriaux de l’ESS.
Le programme se propose d’expérimenter, en collaboration étroite avec des opérateurs relais, des formes innovantes ou à large impact, de promotion de l’ESS…avant de démultiplier ces actions.

AXE 2. Action de valorisation des initiatives des jeunes dans l’ESS
• Faire reconnaitre l’apport des jeunes dans l’économie sociale et solidaire,
• Valoriser largement des initiatives remarquables pour créer un effet d’entrainement,
• Favoriser les échanges entre jeunes engagés dans l’économie sociale et solidaire,
En toute première action, le programme a choisi de lancer, le 30 juin 2011, un appel à projets réservé aux jeunes de moins de 30 ans.

 L'Appel à projets Jeun’ESS

 Cette toute première action du Programme Jeun’ESS vise à valoriser, soutenir et développer les entreprises d’économie sociale et solidaire portées par des jeunes.
L’appel à projets, ouvert à partir du 30 juin et jusqu’au 30 septembre 2011, est destiné aux porteurs d’initiatives en création ou en développement.
Les initiatives proposées devront reposer sur une démarche entrepreneuriale, incluant la vente de prestation ou de produits ; et présenter un caractère d’innovation sociale.
Les lauréats se verront proposer un appui adapté au projet pouvant prendre la forme d’un apport financier et/ou de prestations d’accompagnement et de conseil.
9 projets maximum seront sélectionnés pour un montant de prix (incluant apport financier et/ou prestations d’accompagnement) compris entre 15 000 et 45 000 euros.
En complément, un dispositif d’appui aux porteurs de projets sera mis en place, pouvant se traduire par un parrainage par des seniors de l’ESS ; une mise en relation privilégiée avec des acteurs du financement de l’ESS ; une mise en réseau avec de grandes entreprises de l’ESS ; la participation au «Club des Lauréats Jeun’ESS» 
L’ensemble des modalités et critères de cet appel à projets ainsi que le dossier de candidature sont en ligne sur le site www.jeun-ess.fr

AXE 3. Favoriser l’intégration des jeunes dans les entreprises de l’ESS :
« Si les jeunes approuvent les principes de gouvernance de l’ESS (84% sont favorables à la décision collective selon le principe «une personne=une voix »), ils y sont encore faiblement représentés.» (Sondage CSA/Jeun’ESS, juin 2011)
• Répondre à l’enjeu de rajeunissement de la gouvernance des entreprises et structures de l’ESS (et indirectement à celui de la place des jeunes dans la gouvernance),
• Attirer des jeunes dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire, en leur donnant une place attrayante, notamment dans la gouvernance,
• Donner une culture ESS à de jeunes professionnels recrutés dans les entreprises du secteur,
• Motiver et inciter les entreprises de l’ESS et leurs dirigeants à accorder une place significative aux jeunes,
Pour atteindre ces objectifs, le programme procèdera à un état des lieux des travaux, études et expérimentations existantes avant de définir, en partenariat avec d’autres opérateurs, un plan d’actions ciblées.
 Source : Communiqué Jeun'ESS

EN SAVOIR PLUS :
Le site :  www.jeun-ess.fr