12 juil. 2011

Gobi : Il y a des concepts qui s'imposent comme une évidence

A priori, j'ai le coup de coeur plutôt difficile mais il m'arrive tout de même de craquer pour un concept bien ficelé. 
Gobi m'est tout de suite apparu comme une évidence.

GOBI C'EST QUOI ?
Une bouteille de 40 cl  au design épuré conçu par Cédric Ragot, un jeune designer talentueux ; réutilisable,  facilement transportable, éco-conçue, adoptable par le plus grand nombre,  qui se décline en 5 couleurs, mais également personnalisable et s'appuyant sur une mobilisation forte et les réseaux. 
Bref de quoi vite mettre aux rencard les 2 milliards de gobelets plastique utilisés en France pour la consommation d'eau. 
GOBI c'est un  objet à la fois global et unique,  une  innovation  qui réside dans la combinaison du produit et de son éco-système.
Il est vrai que le Gobi n’a de sens que si les gens l’utilisent  et l'adoptent car faire un objet durable «en soi» n’a pas grand intérêt.  Il est  en effet tout aussi important d’accompagner le changement pour faire naître un nouveau mode de consommation de l'eau. 

 Proposer  de construire ensemble un nouveau mode de consommation de l'eau, c'est  sur cette vague que surfe le GOBI :
Gobi veut contribuer à la politique de prévention des déchets, priorité de l’Ademe en application des orientations du Grenelle et de la politique européenne des déchets. Il souhaite s' inscrire dans les plans locaux de prévention qu’établissent actuellement les collectivités locales, contribuer aux projets des éco-quartiers et éco-cités et surtout faire naître une communauté d’utilisateurs et un réseau de partenaires le plus vaste et varié possible,
Gobi ne fonctionne que s’il est facile de trouver de l’eau lors de ses déplacements en ville.  Pour accompagner son  développement GOBI  développe une solution de cartographie des fontaines et points d’accès à l’eau partout en France qui sera bientôt accessible  sur Internet et par l’intermédiaire d’applications mobiles sur les principales plateformes (iPhone, Android, WindowsPhone).
Tous les facteurs semblent réunis pour favoriser la naissance d’un sentiment d’appartenance à une communauté "des nouveaux consommateurs de l'eau",  un mouvement collectif avec un impact concret en termes de prévention des déchets apte démultiplier l’usage du Gobi.
Il ne nous reste plus qu'à l'adopter...
  
EN SAVOIR PLUS :