6 mai 2011

IMS Entreprendre pour la Cité s'installe en Alsace le 16 mai

IMS Entreprendre pour la Cité lancera le 16 mai prochain, en présence de Claude Bébéar, Président d’IMS Entreprendre pour la Cité, sa nouvelle antenne en Alsace qui accompagnera les entreprises de son réseau dans leur engagement sociétal.
Par Engagement Sociétal s’entendent toutes les initiatives de l’entreprise qui contribuent à la cohésion sociale et au développement des territoires où elles sont implantées : partenariats de solidarité, insertion des publics éloignés de l’emploi, promotion de la non-discrimination et gestion de la diversité, accès des produits et services aux populations en difficulté, soutien au développement socio-économique local, notamment dans les quartiers sensibles… 
Plus largement, l’IMS  Alsace invitera les entreprises à ouvrir de nouvelles voies de collaboration avec les autres acteurs de la Cité, dans une logique d’intérêt réciproque.
Ce projet voit le jour grâce à l’implication de 5 entreprises fondatrices (Adecco, EDF, La Poste, Serv’élite, Sotralentz) et d’une dizaine d’autres entreprises ( Adidas, Agipi, AXA, Crédit Agricole Alsace‐Vosges, ES, IKEA, L’Alsacienne de restauration, Lilly, Manpower, Mars, Messier‐Bugatti, SNCF, WELEDA, Würth ).
C’est Myriam Vannier qui assurera la direction de l’antenne IMS Alsace, avec un parcours au croisement du mécénat et des ressources humaines dans la région.
Pour elle : «Les entreprises de la région alsacienne ont choisi IMS‐Entreprendre pour la Cité en raison de ses 25 années d’expérience dans le domaine de l’engagement sociétal. En créant un réseau local, l’IMS aidera les entreprises régionales à développer des démarches innovantes, en partenariat avec les autres acteurs de la Société. Car on est toujours plus efficace à plusieurs! ». Source Communiqué de Presse IMS Entreprendre pour la Cité

EN SAVOIR PLUS IMS ENTREPRENDRE : 
Créé en 1986, IMS-Entreprendre pour la Cité fédère un réseau de plus de 200 entreprises. Sa vocation est de les aider à intégrer, dans leur politique de Responsabilité Sociale, des démarches d’Engagement Sociétal innovantes, répondant à la fois à leurs enjeux de développement et aux attentes de la Société.
Pour l’IMS, la gestion de la diversité consiste à « reconnaitre et valoriser des différences individuelles comme un atout pour la performance de l’entreprise ».
 La démarche d'IMS-Entreprendre pour la Cité  s'articule autour de deux axes d'intervention :
Fédérer les entreprises et leurs parties prenantes autour de nouveaux enjeux de société,
aider  ces  entreprises à concevoir et mettre en oeuvre leurs politiques sociétales.
Elle s'appuie pour cela sur 4 pôles d'Expertise : les partenariats de solidarité, la promotion de la diversité, une parfaite connaissance des entreprises et quartiers, l'innovation sociétale.
Aujourd’hui, l’IMS est présente en Ile‐de‐France,  avec son siège à Paris et en région, avec ses antennes Rhône‐Alpes, PACA et Alsace, ainsi qu’avec une quinzaine de clubs d’entreprises dans de grandes agglomérations françaises.
Depuis 2005, l’IMS héberge le Secrétariat général de la Charte de la diversité, mouvement qui compte 3 000 entreprises signataires.

 Méfions-nous des idées reçues !
Dans une Etude  intitulée "Diversité du capital humain et performance économique de l'entreprise" parue en novembre 2010,  IMS Entreprendre concluait en 8 tendances :
  • Les équipes les plus diverses sont également les plus performantes,
  • l’impact de la Diversité sur la performance économique dépend fortement de la mise en place d’une politique de gestion de la Diversité,
  • les salariés seniors ne sont pas moins productifs que les juniors,
  • les travailleurs seniors ne sont pas plus chers,
  • la performance des travailleurs handicapés n’est pas inférieure à celle des autres salariés,
  • hors maternité, les femmes ne sont pas plus absentes que les hommes,
  • il est économiquement plus rentable pour l’entreprise de se doter d’une politique de prévention des discriminations que de risquer une condamnation,
  • la diversité des origines se traduit par une baisse de l’absentéisme et du turnover,
voir l'étude 
IMS-Entreprendre pour la Cité