15 avr. 2011

Pour une autre économie - Les Etats généraux de l'Economie Sociale et Solidaire

"Lancés en octobre 2010, les Etats généraux de l’économie sociale et solidaire (ESS) correspondent à un processus collectif, innovant, et citoyen pour une économie plus respectueuse de l’humain et de son environnement. Portés par l’ensemble des acteurs de l’ESS, le processus s’appuie sur la construction collective de Cahiers d’espérances, propositions concrètes et argumentées pour une autre économie. Les Etats généraux de l’ESS connaîtront un point d’orgue au Palais Brongniart, les 17, 18 et 19 juin 2011 !
A l’initiative du Labo de l’ESS, le projet des Etats généraux de l’ESS est proposé par Gérard Andreck (Président CEGES), Yannick Barbançon (Président CNCRES), Christiane Bouchart (Présidente RTES), Jacques Henrard (Président CPCA), Bruno Lasnier (Président MES), Alain Philippe (Président Fondation MACIF), Christian Sautter (Président France Active), Hugues Sibille (Président Avise), François Soulage (Président Secours Catholique), Jean-Pierre Worms (Vice - Président FONDA), Jean-Claude Detilleux (Président GNC). Et le cercle continue de s’élargir de jour en jour.
Partant du principe qu’une telle mobilisation ne se décrète pas mais se construit pas à pas, le pari pour l’ESS doit être historique : élargir progressivement le cercle des acteurs mobilisés pour convaincre les citoyens qu’une autre économie est possible, tout en influençant les décideurs. Trois défis à relever pour que le changement de cap économique soit un sujet incontournable de la campagne présidentielle de 2012.
Festif, riche, innovant, solidaire, participatif, les Etats généraux de l’ESS sont sans conteste l’événement ESS de l’année 2011".  
Source Claude Alphandéry Initiateur du Labo de l’ESS - Président d’honneur de France Active

LES ETATS GENERAUX DE L’ESS EN QUELQUES MOTS :

"Les Etats généraux de l’ESS, processus collectif, innovant, ouvert et citoyen, se déclinent en trois chantiers: mettre en mouvement les territoires, convaincre l’opinion et influencer les décideurs.
Ce mouvement s’appuie sur la construction collective de Cahiers d’espérances, propositions concrètes et argumentées pour une économie plus respectueuse de l’humain et de son environnement. Ces Cahiers d’espérances sont destinés à peser dans le débat public lors de la campagne pour l’élection
présidentielle de 2012".

L’ESS EN CHANTIER Octobre 2010 – Juin 2011 – Mai 2012
"Le chantier « mettre en mouvement les territoires » connaît une montée en puissance progressive d’octobre 2010 à juin 2011. Il vise à mobiliser l’ensemble des acteurs de l’ESS et des citoyens qui désirent s’impliquer concrètement dans les Etats généraux, et à participer à la rédaction, l’argumentation et la défense de Cahiers d’espérances.
Une attention particulière sera portée à la jeunesse, afin de recueillir leurs propres Cahiers d’espérances et de les intégrer aux propositions finales, en s’appuyant en particulier sur des réseaux d’éducation populaire.
De juin 2011 à mai 2012, l’ensemble des acteurs portera jusqu’à l’élection présidentielle et au-delà,
les propositions des Cahiers d’espérances, adoptées en commun lors du rassemblement au Palais
Brongniart".

L’ESS EN MOUVEMENT Mars 2011 – Juin 2011 - Mai 2012
"Le chantier « convaincre l’opinion » prend une ampleur progressive à partir de mars 2011 jusqu’en juin 2011. Il vise à diffuser les Cahiers d’espérances au plus grand nombre et à faire réagir sur leurs contenus. Ce chantier a pour but de convaincre de la crédibilité de la démarche et du projet proposé par l’économie sociale et solidaire.
Une attention particulière sera portée à la mise en avant des initiatives et des propositions issues de la
jeunesse".

L’ESS EN ACTION Mai 2011 – Juin 2011 - Mai 2012
"Le chantier « influencer les décideurs » connaît une montée en puissance progressive à partir de mai 2011. Les acteurs politiques sont progressivement sensibilisés à la démarche et aux propositions
innovantes et argumentées, contenues dans les Cahiers d’espérances.
De juin 2011 à mai 2012, les acteurs mobilisés dans ce chantier s’engagent dans un plaidoyer commun en direction des partis politiques pour les convaincre d’intégrer dans leur programme les propositions concrètes contenues dans les Cahiers d’espérances et adoptées lors du rassemblement au Palais Brongniart. Une attention particulière est portée aux universités d’été des partis politiques avant l’élection présidentielle.
En mars 2012, sur la base de ces propositions, des engagements publics et signés en faveur de l’ESS sont demandés aux candidats à l’élection présidentielle, sur le modèle de la charte en faveur du développement durable de la Fondation Nicolas Hulot.
Au-delà de la présidentielle, un suivi public des engagements pris est mené par les acteurs de l’ESS".


UN RASSEMBLEMENT FESTIF ET CITOYEN !

Festif, riche, innovant, solidaire, participatif, il sera sans conteste l’événement ESS de l’année 2011 !
Un rassemblement historique
Les Etats généraux de l’ESS proposent d’investir un lieu d’envergure et symbolique pour le point d’orgue de la manifestation: le Palais Brongniart. Creuset des nouvelles formes entrepreneuriales ninnovantes, solidaires et durables, le Palais Brongniart s’est engagé dans un partenariat dynamique avec les acteurs de l’ESS, par la mise à disposition de l’ensemble de ses espaces pendant les trois jours.
Plusieurs milliers de personnes sont désormais attendus les 17, 18, 19 juin prochain pour expérimenter, partager la richesse de l’économie sociale et solidaire et célébrer ensemble la bourse des autres valeurs!

AU PROGRAMME :
La programmation sera le fruit d’un processus collectif de définition des thématiques à traiter, et des formes proposées (débats, conférences, ateliers, etc.). La manifestation doit être à l’image de la richesse et la diversité de l’ESS : moderne, engagée, interactive, festive, faisant appel aux nouvelles technologies. Il s’agira d’une manifestation sociale et solidaire !
De nombreux projets sont en préparation :
L’agora : proposer, débattre et adopter les Cahiers d’espérances !
Une opération médiatique : opération surprenante, fédératrice, constructive et porteuse d’un message fort, diffusé largement !
Le village de l’ESS: partager, expérimenter la richesse de l’ESS et des solutions qu’elle propose au quotidien.
Un marché citoyen : goûter les saveurs et les pratiques de cette autre économie
L’ESS en fête ! une pièce de théâtre, des performances artistiques, un concert le samedi soir...
Des publics variés
Organisé sur trois jours, l’événement s’adresse aux acteurs du quotidien, aux pouvoirs publics et à un
public large. Tous sont invités à débattre, découvrir et expérimenter !
Les jeunes seront au centre des attentions avec des animations et une programmation qui leur sera spécifiquement consacrée. Il s’agit de mettre en mouvement « ceux qui font », d’obtenir une prise de décision concrète et surtout de faire connaître et donner envie de s’impliquer, d’agir : partager et vivre l’ESS.
Source : www.pouruneautreeconomie.fr

PLUS D’INFORMATIONS:

Consultez le site Internet www.pouruneautreeconomie.fr




l'Interview de Claude Alphandéry

Les Etats Généraux  de l'ESS, Itw de  C.Alphandéry par Scoppeniche

 Témoignages d'acteurs

Les Etats Généraux de l'ESS par Scoppeniche