21 juil. 2017

‘’ Passeport pour L’aventure ‘’ : Les 30 jeunes lauréats prêts pour le Mondial Air Ballons 2017®

Dans le cadre de l’opération Passeport pour l’aventure, et à l’occasion de la 15ème édition du Mondial Air Ballons® (#MAB2017), Lise Roseleur, Conseillère régionale du Grand Est, a accueilli les 30 lauréats de Passeport pour l’Aventure ce jeudi 20 juillet 2017 à 18h45 à Chambley, en présence de Philippe Buron Pilâtre, Président Fondateur de cet événement.
Lancé par la Région Grand Est, le concours « Passeport pour l’aventure » permet à des lycéens volontaires et bénévoles de participer à l’organisation du Mondial Air Ballon®. Une chance exceptionnelle de vivre de l’intérieur cette manifestation unique.
50 lycéens du Grand Est ont candidaté pour participer à cette aventure. Un jury s’est réuni le 30 juin dernier, en présence d’Atissar Hibour, Présidente de la Commission Lycée et Apprentissage de la Région, pour sélectionner les 30 lycéens retenus pour participer au Mondial.
Ceux-ci seront intégrés à l’équipe d’organisation sur des missions telles que :
  • l’animation (encadrement ateliers pédagogiques),
  • l’accueil,
  • l’assistance aux envols,
  • la communication (journal/radio/RSN),
  • la logistique / l’intendance.

Maxime et Ivannah, deux des 30 jeunes sélectionnés dans le cadre du Passeport Aventure nous expliquent ce qu’ils attendent de cette expérience.
« Je voulais y participer car c’est un événement important pour moi. Enfant, j’y allais souvent avec mon père, j’avais envie de découvrir les coulisses. Je pense que ces 15 jours vont être enrichissants.»
Maxime Lormant, 1ère S au Lycée Jean Jaurès à Reims.
« Je désirais participer à cette aventure pour tout découvrir de l’intérieur, comprendre son déroulement et ressentir les émotions liées à une manifestation de cette ampleur. J’y suis allée il y a deux ans en tant que visiteuse aujourd’hui, je suis de l’autre côté, il s’agit d’une super expérience à vivre ! » Ivannah, de Jarny, Terminale Littéraire au Lycée Jean Zay à Jarny.

Cette plongée au coeur de l’événement permettra à ces jeunes de se confronter à de nouvelles expériences, de développer leur esprit d’entreprendre ainsi que leur goût de la communication.
Source : Région Grand Est

EN SAVOIR PLUS


http://www.pilatre-de-rozier.com/lmab/
Téléchargez le programme
Suivez le Mondial Air Ballons® 2017 sur les réseaux sociaux !




18 juil. 2017

HYGIANE fait peau neuve !
Pour sa 39ème édition, HYGIANE, le salon phare de la rentrée dédié à la santé et au bien-être au naturel, qui se déroulera les 30 septembre et 1er octobre au Pavillon Joséphine à Strasbourg ; fait peau neuve. Porté par une nouvelle équipe, ce rendez-vous emblématique, 1er du genre en France lors de sa création en 1979, accueillera cette année, un programme remanié et enrichi :
  • des conférences axées sur des thématiques de santé, d'actualité, traitées par des praticiens de santé reconnus,
  • un marché bio où faire ses emplettes, 
  • un espace où se désaltérer et se restaurer "bio", 
  • une buvette brocante,
  • et une sélection d'exposants dans les domaines du bien-être et de la consommation courante (produits d'hygiène et cosmétiques), compléments alimentaires, vêtements, alimentation, éditions...).
Le Dr Alfred BRID fondateur et organisateur du salon HYGIANE depuis près de 40 ans à Strasbourg, a choisi, dès cette édition 2017, de passer la main, en confiant les rênes de l'événement à deux femmes dynamiques : Odile EHRBAR, dirigeante d'entreprises spécialisées dans le nettoyage écologique et dans le bien-être (Vapodi, vieOmieux et co-créatrice de Dosch) et Eve E. LENAVEN, consultante en communication, spécialisée dans l'organisation et la promotion d'événements (en charge notamment de la communication du Salon BiObernai depuis quelques années).

Elles seront activement soutenues dans l'organisation de la prochaine édition des 30 septembre et 1er octobre prochains, par un groupe de bénévoles impliqués, parmi lesquels, Carole GASMANN (co-créatrice de marque alsacienne de maroquinerie recyclée DOSCH) pour la relation exposants et Michèle GABRIELLE (présidente de l'association Les Dons de Sofia, dédiée aux pratiques de bien-être) pour la partie administrative.

Basée sur l'éthique et les principes fondateurs du salon, l'événement connaîtra dès cette année, quelques évolutions tant au niveau de sa communication (notamment visuelle) qu'au niveau de sa programmation des conférences, du choix des exposants et d'une offre plus variée de services, en particulier de restauration biologique (végétarienne, sans gluten...) " une nécessité pour mieux répondre aux besoins et aux attentes d'un visitorat averti et exigeant, en recherche d'informations, de professionnels de santé et de bien-être sérieux mais aussi d'occasions de consommer et d'acheter local et sain " commentent Odile EHRBAR et Eve LENAVEN.
Des efforts vont être portés sur la communication pour assurer une meilleure visibilité de l'événement. Le salon accueillait jusqu'en 2016 quelques 2000 personnes sur 1,5 jour. Les organisatrices espèrent augmenter de façon significative la fréquentation en ouvrant gratuitement la manifestation dès 10h le samedi (contre 14h les années passées).
Source : Communiqué de presse HYGIANE

EN SAVOIR PLUS


A propos d'HYGIANE, le salon de la santé et du bien-être au naturel
Fondé en 1979 à Strasbourg par le Dr Alfred BRID, médecin naturopathe, le salon HYGIANE tire son appellation d'HYGIE, fille d'Asclépios (Dieu de la médecine), déesse de la santé dont la mission était l'enseignement de l'hygiène et de l'art de vivre sainement... 
Près de 40 ans plus tard, c'est ce que propose encore et toujours le salon, en accompagnant de façon objective et inclusive, les évolutions de la médecine, des pratique thérapeutiques et de soins naturelles, alternatives, innovantes, d'avant-garde et en se faisant leur relais auprès du grand public. Axé plus particulièrement sur la transmissions d'informations, de connaissances et des plus récentes découvertes en matière de santé et bien-être, à travers la présence de professionnels de santé experts et reconnus, le salon accueille également des exposants proposant des produits biologiques ou répondant à des critères écologiques respectueux de l'homme et de son environnement.
Espace convivial d'échanges, de rencontres et de partages, HYGIANE, plus ancien salon régional du genre en France, accueille aujourd'hui sur deux jours, plus de 2000 visiteurs, 50 exposants, une douzaine de conférenciers.  http://www.hygiane.com/








17 juil. 2017

Une PME alsacienne chasse la pollution de l’air intérieur par le petit format
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d’alarme en annonçant un taux de pollution de l’air intérieur 6 à 8 fois plus important qu’à l’extérieur ! INOVAME met en route une nouvelle solution de purification de l’air intérieur des espaces de vie, privés, publics et professionnels 
Un véritable concentré d’efficacité au service de la qualité de l’air intérieur !
Le bureau d'étude Inovame a développé et commercialise à travers sa filiale, Air Pur Labs, un purificateur d'air intérieur esthétique, pratique, économique, made in Alsace... in France et récompensé lors du concours Lépine International de Paris en 2016.


Une solution pratique, économique, esthétique et made in France
Technologie exclusive issue de la recherche sur la réduction des COV dans les meubles, menée en partenariat avec le CNRS et l’Université de Haute-Alsace, Blooow a été conçu et développé par la société INOVAME. Ce purificateur d’air intérieur, économique, design et simple d’utilisation, s’avère un véritable concentré d’efficacité au service de la qualité de l’air intérieur.

Pourquoi se préoccuper de la qualité de l'air intérieur ?
Si les bâtiments protègent du froid et des intempéries, ils favorisent malheureusement la concentration et le développement de polluants intérieurs qui dégradent fortement la qualité de l’air respiré.
Avec 80 % de notre temps passé dans des lieux fermés, la mauvaise qualité de l’air intérieur représente une source importante de problèmes respiratoires, d’irritations, d’allergies, d’apparition de cancers, et dans des cas plus lourds de décès (estimation de plusieurs milliers de morts prématurées chaque année dans le monde). 

Air intérieur de mauvaise qualité : des causes multiples et variées
Qu’ils proviennent de nos activités quotidiennes (cuisine, tabagisme, bricolage…), des matériaux de construction et de décoration (peintures, colles, meubles…), de nos équipements (chauffage, installations sanitaires), de nos animaux familiers, ou bien encore de l’extérieur (gaz d’échappement, activités industrielles ou agricoles, pollens…), les causes de la dégradation de la qualité de l’air intérieur sont malheureusement légion.
Blooow : un petit pentagone pour un grand bol d’air pur
Petit objet de tissus de forme pentagonale épurée, le purificateur d’air intérieur Blooow se décline en une palette de 5 coloris pour une infinité de combinaisons possibles. Blooow s’intègre en toute discrétion, pour deux ans de bons et loyaux services, dans toutes les pièces de l’habitat, mais aussi en voiture ou encore au bureau. Economique, Blooow fonctionne sans consommation d’énergie, ni pile, ni changement de filtre. Il suffit simplement de l’accrocher ou de le poser sur un meuble...... et de respirer enfin un air purifié !
Notons de plus qu’en fin de vie, il faut simplement retourner Blooow à Air Pur Labs qui s’occupera de son recyclage, respect de l’environnement oblige.



Blooow : une technologie à l’efficacité prouvée
Il ne nécessite ni filtre ni entretien et ne requiert pas de consommation d’énergie.
Blooow contient du charbon actif qui capture le formaldéhyde et les composés organiques volatils présents dans toutes les habitations. Il constitue donc le produit le plus adapté pour capter les composés organiques volatils (COV).
Blooow concentre aussi un principe actif qui s’attaque spécifiquement (sans pour autant  générer de sous-produits nocifs) au polluant le plus présent et le plus dangereux de nos intérieurs : le formaldéhyde.
Enfin, il neutralise les odeurs, comme la fumée de cigarette par exemple.

Des résultats attestés
Blooow a été testé par un institut technologique indépendant selon la norme ISO 16000-23. Les résultats montrent une amélioration importante de la qualité de l’air intérieur. Dans un environnement fermé où circule de l’air pollué en continu, les analyses montrent que la concentration en formaldéhyde diminue de 44 % et en toluène de 30 % (COV classé « hautement prioritaire » par l’Oqai – l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur).
Source : Communiqué Air Pur Labs

EN SAVOIR PLUS

Air Pur Labs en quelques mots
Il s'agit d'une filiale de la société Inovame. Née en 2005 et ayant réalisé 900 000 euros de chiffre d’affaires l’an dernier, Inovame, société de 10 personnes, a déjà multiplié les innovations dans l’assemblage de revêtements de sols puis de meubles et dans l’intégration de panneaux photovoltaïques. Ces nouveautés ont également collectionné les distinctions à diverses éditions du Lépine, dont le premier prix du concours Lépine européen et le prix du Président du concours Lépine de Paris.
Engagement environnemental
L’origine de notre engagement, c’est la prise de conscience de l’impact de notre mode de vie sur la qualité de l’air. En particulier, l’arrivée en masse des produits de construction, des produits d’entretien, meubles en kits a contribué à dégrader la qualité de l’air intérieur.
Notre société est entrée dans la grande bataille écologique et économique de notre nouveau siècle : la bataille de l’air. Nous avons la volonté de prendre part à ce combat et d’imaginer les futurs possibles.
La pluridisciplinarité  
Nous croyons que la diversité des profils et des compétences est une condition de l’intelligence collective et de la performance.
La collaboration
Cela consiste pour nous à mettre en commun nos expériences, de les enrichir avec nos collaborateurs et d’en faire bénéficier à nos clients.
La qualité
Nous devons à nos clients une qualité de produits et de service élevée, qui se traduit par :
- Le professionnalisme de nos collaborateurs : écoute, compétence, expérience
- Des solutions testées, éprouvées, fiables et efficientes
- Une recherche permanente de la performance
La simplicité
La simplicité de nos produits est notre leitmotiv. « La simplicité est la sophistication suprême », Léonard de Vinci.

Cibles :
  • Le grand public,
  • Les établissements recevant des personnes sensibles (crèches, maisons de retraite)
  • Les industriels / les start-up de l’économie de l’air pur
  • Les enseignes orientées nature, bio et bien être
  • Les enseignes de meubles, de déco, de bricolage
Promesses :
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur,
  • De l’air pur à la portée de tous,
  • Un monde où chacun peut respirer de l’air pur,
  • Des solutions simples pour un environnement plus pur.
https://www.blooow.com/
http://www.inovame.com/







Préparez-vous pour la 1re Conférence francophone de l’information géographique !

Dans un monde hyperconnecté et en perpétuelle mobilité, où quel que soit l’endroit où vous êtes votre GPS sait vous localiser, votre montre vous indique le parcours que vous avez parcouru… venez découvrir l’écosystème de la géographie numérique ! Venez rencontrer les acteurs, les logiciels, les expérimentations… à la base des nouvelles technologies qui sont déployées sur vos territoires !

Les 4 et 5 septembre 2017, l’AFIGEO et le CNIG, en partenariat avec la Région Grand Est, organisent la « Conférence francophone de l’information géographique » pour comprendre comment la gouvernance des données géographiques contribue à la transformation numérique des territoires.

Deux jours pour aborder des thèmes d’actualité liés à la donnée géographique (GeoData) : la grande échelle et les projets de Smart City, le BIM, le PCRS, la 3D… mais aussi la dynamique Géo Grand Est, les projets transfrontaliers et l’imagerie spatiale, les données géographiques et le développement économique des territoires, les enjeux de la formation pour préparer aux métiers de demain, etc.

Durant toute la manifestation, l’expertise française en matière d’information géographique sera également mise à l’honneur au sein d’un espace dédié aux savoir-faire innovants des entreprises de la géographie numérique. Cet espace exposant permettra de découvrir la diversité, la richesse et la capacité d’innovation de cet écosystème géo-numérique : ses entreprises, ses données, ses logiciels, ses nouveautés…

Ouvert aux décideurs locaux et nationaux, entrepreneurs et industriels de grandes et petites entreprises, enseignants et chercheurs… cet événement d’envergure nationale sera tourné vers d’autres pays européens francophones et/ou frontaliers. Des représentants du Luxembourg, de la Belgique, de la Suisse, de l’Allemagne… seront invités à apporter un regard extérieur sur les sujets d’intérêts partagés par plus de 30 conférenciers et grands témoins :

  • Emilie PAWLAK – Directrice Numérique et Innovation, Grand Nancy LORnTECH
  • Jean ROTTNER – Vice-président de la Région Grand Est en charge de la Compétitivité des territoires et du Numérique, Maire de Mulhouse
  • François SCHRICKE – SGARE adjoint à la Préfecture de région Grand Est
  • Représentants de SWISSTOPO, du Canton de Genève, du Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER), de la Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT)…
Source : Communiqué Afigéo

EN SAVOIR PLUS
www.afigeo.asso.fr
CNIG
Présentation - Programme - Partenaires - Inscription - Infos pratiques



La Région Grand Est signe le 1er contrat de la filière forêt-bois de France

Ce lundi 17 juillet 2017, au sein de l’entreprise Pavatex (Groupe Soprema) à Golbey (88), Jean-Luc Marx, Préfet de la Région Grand Est, Daniel Grémillet, Conseiller régional, Vice-Président de la Commission Agriculture et Forêt, et les acteurs de l’interprofession – Jean Maegey, Président de Fibois Alsace, Gilles Somme, Président de Gipeblor et Laurent Collignon, Président de Valeur bois - ont signé le contrat de filière forêt-bois du Grand Est, en présence de Pierre-Etienne Bindschedler, Président du Groupe Soprema.

La Région Grand Est est ainsi la première Région de France à avoir construit un contrat régional de filière. Une belle réussite pour l’ensemble des maillons de la filière Grand Est.
Elaboré à partir des travaux menés depuis 2016 par la Commission Régionale de la Forêt et du Bois (CRFB), le contrat de filière forêt-bois du Grand Est a été construit en partenariat avec la Région, l’État et l’ensemble des professionnels de la filière, dans le cadre de la déclinaison régionale des orientations définies dans :
  • le programme national de la forêt et du bois, 
  • le contrat de filière du Comité stratégique de la filière (CSF) Bois,
  • les politiques publiques issues de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte.
Au total, 90 participants se sont mobilisés dans le cadre des travaux de concertation et d’élaboration du contrat de filière, à travers trois groupes de travail thématiques portant sur l’action interprofessionnelle, la formation et la communication ; la compétitivité de la filière-bois ; la gestion durable de la forêt et de la ressource forestière.
La signature de ce contrat de filière marque la construction d’une stratégie forestière pour le Grand Est.

Le contrat filière forêt-bois, un enjeu majeur pour l’économie du bois
La filière forêt bois est reconnue comme l’une des filières d’avenir majeures du Grand Est et un modèle d’économie durable créant, depuis son amont forestier jusqu’à l’aval industriel et celui de la construction, à chaque étape de la valorisation du bois (éco-matériau), une combinaison de valeur environnementale et de valeur économique satisfaisant également aux attentes sociétales actuelles.

Le contrat de filière définit les axes stratégiques, les objectifs et les actions nécessaires pour renforcer la compétitivité de la filière en région et pour conforter son potentiel de création de valeur ajoutée et d’emplois, tout en garantissant la gestion durable des forêts.
Il traduit la volonté des professionnels, de l’État et de la Région de renforcer la structuration, le développement et la compétitivité de la filière à chaque maillon afin de valoriser le territoire et sa ressource forestière.

Cette nouvelle stratégie forestière pour le Grand Est comporte cinq axes :
  • Axe 1 : Structurer une interprofession forte et reconnue par tous,
  • Axe 2 : Gérer durablement la ressource, optimiser sa mobilisation et sécuriser les approvisionnements des entreprises,
  • Axe 3 : Soutenir et renforcer la compétitivité des acteurs de la filière,
  • Axe 4 : Développer les marchés du bois, la valeur ajoutée des débouchés,
  • Axe 5 : Communiquer.
L’entreprise Pavatex, leader européen des panneaux en fibre de bois
Située au coeur de la Green Valley vosgienne, l’usine de Pavatex France du Groupe Soprema, qui compte 51 sites de production, emploie 70 personnes à Golbey. Le chiffre d’affaire du Groupe Soprema s’élève à 2,32 milliards d’euros en 2016. L’usine de Golbey se démarque par son modèle de gestion écoresponsable et son importante capacité de production. À la pointe de la technologie, elle produit jusqu’à 50 000 tonnes de panneaux en fibres de bois rigides par an par le procédé de « voie sèche ». Il s’agit du site de production de panneaux en fibre de bois le plus grand et le plus performant d’Europe. Ces systèmes d’isolation à la fois modernes, écologiques et multifonctionnels répondent à tous les besoins d’isolation d’un bâtiment aussi bien en toiture, en façade, en mur ou en sol.
Dans le cadre de sa politique régionale en faveur de la filière forêt-bois, qui représente près de 33% du territoire du Grand Est, et pour renforcer sa structuration, son développement et sa compétitivité dans tous les territoires, le Conseil régional du Grand Est a approuvé le contrat de filière forêt-bois 2017-2020, lors de la séance plénière du 29 juin dernier. A noter que des aides régionales de plus d’1,6 M€ ont été attribuées à Fibois Alsace, Gipeblor et Valeurs bois, structures interprofessionnelles, pour soutenir leur programme d’actions 2017-2018.
Pour sa part, l’État a mobilisé au cours de l'année 2016 un total d'aides d'environ 1,6 M€ au bénéfice de la filière régionale dans le cadre du fonds stratégique de la forêt et du bois (FSFB), concernant l'animation des plans pluriannuels régionaux de développement forestier (PPRDF), le soutien à la desserte forestière, ainsi que des actions d'études, recherche et innovation.
Un appel à projets national 2016-2017 « Innovation et investissements pour l’amont forestier » a également permis de retenir cinq lauréats en région pour un total d’aide de 1,5 M€ d'aides de l’État.
Par ailleurs, la nécessaire modernisation de l'outil industriel bénéficie de la mobilisation de crédits mis en oeuvre par les opérateurs des volets successifs du programme des investissements d'avenir.

Les chiffres clés de la filière forêt-bois Grand Est 
  • 1,9 M d’hectares de forêt de production,
  • ressource forestière : 33% du territoire,
  • 9 300 entreprises et établissements représentant 55 000 emplois,
  • productivité de la région Grand Est : supérieure de deux points à la production nationale pour des essences tant résineuses que feuillues,
  • 410 000 m³ de sciages par an,
  • 18 % de production française,
  • 330 scieries,
  • 1 sciage français sur 6 est produit dans la Région Grand Est. Pour en savoir plus cliquez ici
EN SAVOIR PLUS

Le travail de concertation du contrat filière forêt-bois a conforté ou fait émerger six champs d’intervention opérationnels qui facilitent la compétitivité du secteur.
  1. Le soutien aux investissements des entreprises de travaux forestiers : En 2016, 50 entreprises ayant répondu à l’appel à projets ont été soutenues à hauteur de 3,1 M€ (Région et FEADER).
  2. L’aide à la desserte forestière : Elle permet de financer des investissements réalisés pour l’amélioration de leur réseau de desserte, pour augmenter les capacités de mobilisation de la ressource en bois, notamment en bois d’oeuvre, tout en diminuant l’impact environnemental. En 2016, 43 projets ont été retenus dans le cadre de cet appel à projets, ils ont été aidés à hauteur de 1,67 M€ par la Région, l’Etat et le FEADER.
  3. Le soutien aux entreprises de la transformation du bois : Il concerne les scieries qui doivent se moderniser tout en garantissant la sécurité de leurs installations, pour gagner en compétitivité. En 2016, 19 projets ont été accompagnés.
  4. Le soutien aux projets collectifs d’animation et de structuration de la filière : En 2016, huit projets ont déjà été retenus et financés à plus de 700 000 € incluant des fonds FEADER.
  5. Le soutien à l’amélioration de la gestion des peuplements forestiers : Plus de 90 dossiers ont déjà été accompagnés en 2016 à hauteur de 513 000 € par la Région et le FEADER.
  6. La formation des acteurs de la filière :  Un appel à projets Grand Est 2017-2018 a été lancé au premier trimestre 2017 pour accompagner la montée en compétences des acteurs de la filière.
Source : Communiqué Région Grand Est


L’Outlet, potentiel d’attraction touristique
Les résultats d’un sondage exclusif OpinionWay pour Neinver
Neinver, propriétaire et opérateur du centre de marques Roppenheim The Style Outlets, a demandé à OpinionWay de sonder les Français sur leurs attentes vis-à-vis des outlets (également connus sous l’appellation centres de marques ou villages de marques) et sur leurs pratiques en matière de shopping. En effet, au-delà du constat très positif de hausse de la fréquentation du village de marques alsacien, il s’agissait de cerner comment  les Français conçoivent leurs virées shopping. Les démarques proposées influencent-elles le comportement des consommateurs ? Quelle place le shopping occupe-t-il dans nos vies et notamment durant les vacances ?

En cette période de soldes, particulièrement propice au shopping, et alors que Roppenheim The Style Outlets a été inscrit parmi les lieux à visiter en Alsace du Nord par le tout nouveau « Guide du Routard Alsace du Nord », voici les résultats de cette étude éclairante sur l’attractivité et le potentiel touristique des outlets.

Très prisés des consommateurs à l'affût de bonnes affaires, les outlets se sont progressivement imposés ces 20 dernières années dans le paysage français comme un mode de consommation intelligent et ludique : plus d’1 Français sur 2 déclarent connaître le concept
À l’image de Roppenheim The Style Outlets et bien loin des premiers magasins d’usines, ils sont devenus de véritables lieux de vie aux prestations premium.
Grâce à une offre de qualité proposant les plus grandes marques avec des réductions de -30% à -70%, tout au long de l’année, ils contribuent à rendre les grandes marques accessibles à un large public.

Illustration de l’attractivité de ces hauts lieux de shopping, 4 Français sur 5 sont prêts à des temps de trajets allant jusqu’à 60 minutes pour profiter de l’expérience d’achat unique qu’ils offrent et 50% considèrent que la présence d’un outlet est un plus dans le choix de leur destination de vacances.


Si 86% des Français déclarent s’y rendre principalement pour faire de bonnes affaires, ils sont 20% (soit plus de 10 millions) à envisager la visite d’un outlet comme un moment de détente leur permettant de sortir de la routine de leur quotidien voire de motiver la découverte de nouveaux horizons. 24 millions de Français considèrent ainsi la visite d’un outlet comme une opportunité de faire du tourisme et de visiter les environs.

Friands de lèche-vitrines en toute saison, 43% des Français considèrent le prix comme premier critère dans le choix de leur destination de shopping en vacances. L’attractivité du territoire arrive en deuxième position (24%) suivi par la diversité des boutiques (22%), la qualité des marques proposées (16%) et enfin la qualité de l’expérience client (9%).

Ainsi, le shopping détente est tellement entré dans les usages que même durant leurs congés, cela reste une des activités incontournables des Français. Spécialités locales (69%), souvenirs de vacances (46%), vêtements (20%), marques introuvables dans leurs circuits habituels (19%)… Ils sont près de 90% à déclarer faire des achats en vacances.
3,5 millions de personnes avouent même que faire du shopping est leur passe-temps favori en période de congés.

« Le shopping ne se résume plus simplement à l’acte d’achat. Aujourd’hui, les consommateurs veulent aussi vivre un temps de vie hors de leur routine quotidienne. En offrant, le temps d’une parenthèse, une expérience d’achat unique entre détente et découverte, les nouveaux parcours shopping proposés par les outlets sont plus que jamais dans l’air du temps », explique Christophe GIRARD, directeur de Roppenheim The Style Outlets.

En effet, pour 2/3 des Français, shopping rime avec plaisir. Moins d’un tiers d’entre eux (29%) l’assimilent en effet à une « opération commando » visant à satisfaire un besoin spécifique. Si la recherche du meilleur rapport qualité-prix est important, au-delà de la visée utilitaire et mercantile, les consommateurs cherchent aussi à vivre une expérience, vivre des émotions.
En ce sens, les magasins physiques, loin d’être dépassés par les boutiques en ligne, apportent des réponses concrètes en phase avec les attentes exprimées : s’accorder un temps de balade et de détente à partager en famille ou entre amis (29%), satisfaire son esprit d’aventure, se laisser surprendre (17%) ou laisser libre cours à son instinct de chasseur à l’affût de la meilleure opportunité à prix doux (17%). C’est bien une tendance générale de loisirs et de plaisir qui prime pour 63% des Français.

Et si l’acte d’achat ne semble pas être une fin en soi lors des virées shopping, il n’en reste pas moins réfléchi pour 17% des Français : « patients », 12% préfèrent prendre leur temps et économiser pour se faire réellement plaisir quand 5% de « stratèges » mettent en place un plan d’action pour être sûrs de ne pas se tromper. 11% qui se qualifient d’« impulsifs », déclarent être à l’affut des opportunités, prêts à craquer pour un coup de coeur (les femmes sur ce point se révèlent deux fois plus impulsives que les hommes).



Source : Communiqué Roppenheim The Style Outlets

EN SAVOIR PLUS
http://roppenheim.thestyleoutlets.fr